• Accueil > 
  • Voyage > 
  • Nouvelles 
  • > Congé de Pâques: choisir le bon moment pour rentrer des États-Unis 
Recherche Voyage

Congé de Pâques: choisir le bon moment pour rentrer des États-Unis

Les automobilistes qui reviennent au Québec le dimanche... (PHOTO ANNE GAUTHIER, archives LA PRESSE)

Agrandir

Les automobilistes qui reviennent au Québec le dimanche de Pâques attendent en moyenne moins de 10 minutes aux principaux postes frontaliers depuis 2010, selon les données ouvertes de l'Agence des services frontaliers du Canada sur le temps d'attente à la frontière.

PHOTO ANNE GAUTHIER, archives LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse

Les automobilistes qui reviennent au Québec le dimanche de Pâques attendent en moyenne moins de 10 minutes aux principaux postes frontaliers depuis 2010, selon les données ouvertes de l'Agence des services frontaliers du Canada sur le temps d'attente à la frontière. Sans surprise, la douane est beaucoup plus achalandée le lundi de Pâques, à la fin du congé.

Le poste frontalier de Saint-Bernard-de-Lacolle est celui qui connaît les pointes d'attente les plus fortes le lundi, de 20 h à 22 h, soit une quarantaine de minutes, selon des données compilées depuis 2010. Saint-Armand plafonne à 25 minutes et Stanstead, à 10 minutes d'attente en soirée.

Chaque heure, « les douaniers évaluent le temps d'attente par observation, selon la longueur de la file. Grâce à leur expérience et en estimant le nombre de passagers, ils savent que vis-à-vis tel lampadaire ou tel poteau, il reste environ 30 ou 45 minutes », illustre Marie-Claude Chiasson, porte-parole à l'Agence des services frontaliers du Canada. Les résultats demeurent ainsi approximatifs, contrairement à d'autres postes frontaliers au Canada où l'attente est mesurée automatiquement.

DES EFFECTIFS AJUSTÉS

Le lundi de Pâques 2015, les douaniers ont contrôlé environ 3200 voyageurs à Stanstead, 5200 à Saint-Armand et 13 600 à Saint-Bernard-de-Lacolle. C'est une augmentation de 15 %, 25 % et 55 % par rapport à la veille à chacun de ces postes. En moyenne, un peu moins de trois personnes partagent le même véhicule.

L'effectif à la douane est ajusté selon qu'il s'agit ou non d'une période d'achalandage, mais les voyageurs les plus chanceux demeurent ceux qui passent par le poste de Stanstead, où il y a moins d'attente.

L'Agence des services frontaliers du Canada offre des outils pour consulter le temps d'attente, sur son site.

MÉTHODOLOGIE

La Presse a compilé les données ouvertes de l'Agence des services frontaliers du Canada sur le temps d'attente à la frontière, du 1er avril 2010 au 30 septembre 2015. Les données manquantes ont été exclues des moyennes. Les moyennes ont été obtenues en arrondissant l'attente à l'heure près.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

publicité

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer