Repos au milieu des collines

  • Les bains panoramiques, posés en haut d’une falaise, un peu en retrait, sont encerclés par des voiles et se prennent avec une tasse de thé ou un verre de vin à la main. (PHOTO FOURNIE PAR ÉCO SPA HIGHLAND)

    Plein écran

    Les bains panoramiques, posés en haut d’une falaise, un peu en retrait, sont encerclés par des voiles et se prennent avec une tasse de thé ou un verre de vin à la main.

    PHOTO FOURNIE PAR ÉCO SPA HIGHLAND

  • 1 / 5
  • Les Basses-Laurentides offrent une nature sans pollution, ni sonore ni lumineuse, avec notamment les terres et les collines très peu habitées de la vallée de la rivière Rouge. (PHOTO FOURNIE PAR ÉCO SPA HIGHLAND)

    Plein écran

    Les Basses-Laurentides offrent une nature sans pollution, ni sonore ni lumineuse, avec notamment les terres et les collines très peu habitées de la vallée de la rivière Rouge.

    PHOTO FOURNIE PAR ÉCO SPA HIGHLAND

  • 2 / 5
  • Les matériaux utilisés pour construire le complexe proviennent de la région. Le cèdre du revêtement extérieur vient du village voisin de Vankleek Hill et d’une coopérative de scierie du coin. La résine naturelle qui recouvre ce bois a été fabriquée à Lachute. (PHOTO FOURNIE PAR ÉCO SPA HIGHLAND)

    Plein écran

    Les matériaux utilisés pour construire le complexe proviennent de la région. Le cèdre du revêtement extérieur vient du village voisin de Vankleek Hill et d’une coopérative de scierie du coin. La résine naturelle qui recouvre ce bois a été fabriquée à Lachute.

    PHOTO FOURNIE PAR ÉCO SPA HIGHLAND

  • 3 / 5
  • Les chambres, spacieuses, sont toutes meublées de bains, de lits très grand format particulièrement moelleux et d’écrans plats sur lesquels on peut se faire un petit cinéma. (PHOTO FOURNIE PAR ÉCO SPA HIGHLAND)

    Plein écran

    Les chambres, spacieuses, sont toutes meublées de bains, de lits très grand format particulièrement moelleux et d’écrans plats sur lesquels on peut se faire un petit cinéma.

    PHOTO FOURNIE PAR ÉCO SPA HIGHLAND

  • 4 / 5
  • Les installations thermales du Highland comprennent les désormais bassins chauds et froids, un sauna finlandais et des salles de repos, tous en format plutôt intime. (PHOTO FOURNIE PAR ÉCO SPA HIGHLAND)

    Plein écran

    Les installations thermales du Highland comprennent les désormais bassins chauds et froids, un sauna finlandais et des salles de repos, tous en format plutôt intime.

    PHOTO FOURNIE PAR ÉCO SPA HIGHLAND

  • 5 / 5

(Grenville-sur-la-Rouge) Bien des gens - dont nous sommes! - aimeraient que l'Eco Spa Highland demeure un secret bien gardé. Petit joyau perché au sommet d'une colline, l'auberge-spa constitue le cadre idéal pour une escapade bien-être en pleine nature.

Philippe Launaz, coconcepteur, copropriétaire et gestionnaire de l'Eco Spa Highland, a eu un déclic il y a quelques années, tandis qu'il marinait dans un des bains du Scandinave, à Tremblant. Et s'il adaptait le concept à sa région, les Basses-Laurentides? Quel meilleur moyen d'offrir une fenêtre sur la magnifique et vierge nature qui l'entoure? Une nature sans pollution, ni sonore ni lumineuse. Tout autour, les terres et collines de la vallée de la rivière Rouge, très peu habitées. L'éditeur de profession a alors ramassé ses pioches et ses pelles et s'est mis à bâtir son rêve à Grenville-sur-la-Rouge.

Dans un premier temps, il était impératif de s'insérer dans le décor de manière harmonieuse et respectueuse, sans avoir à couper ni faire exploser quoi que ce soit. Côté matériaux, le manuel en herbe a voulu s'approvisionner localement au maximum. Le cèdre du revêtement extérieur vient du village voisin de Vankleek Hill et d'une coopérative de scierie du coin. La résine naturelle qui recouvre ce bois a été fabriquée à Lachute. L'huile qui protège le bois blond à l'intérieur des bâtiments est entièrement naturelle.

Puis, il en faut de l'énergie pour chauffer les douches, les bains et autres eaux sanitaires d'un spa. Aussi celui-ci serait-il alimenté le plus écologiquement possible: panneaux solaires, gazéification du bois, électricité. L'eau est traitée au sel. Les propriétaires ont même refusé d'installer un bain vapeur (ou hammam) pour ne pas avoir à utiliser de produits désinfectants trop nocifs. Ils ont préféré le saunarium, un sauna moins chaud et plus humide que le traditionnel finlandais.3

Du coup, les agriculteurs, éleveurs, apiculteurs et autres «eurs» bios de la région se sont intéressés au projet qui donnerait un souffle nouveau à leur communauté. Ils y ont vu une belle occasion de mettre leurs produits en valeur, dans le restaurant et dans la boutique du Highland.

Pour prodiguer leurs soins de la peau, les esthéticiennes utilisent les produits biologiques haut de gamme Exodeus, conçus à Montréal par Deva, la prêtresse des petits pots. Ne serait-ce que pour découvrir ces poudres, crèmes et sérums magiques, le spa vaut le détour. En plus des soins du visage et des ongles, on offre une panoplie de massages, à la carte ou en forfaits.

En juillet dernier, l'Eco Spa Highland recevait enfin ses premiers clients. Des gens des environs, surtout - Harrington, Lachute, Hawkesbury, Ottawa, Montréal.

Lors de notre passage, pendant les Fêtes, à -25°C, nous étions les seuls clients de l'auberge, un vendredi soir. La sainte paix. Les chambres, spacieuses, sont toutes meublées de bains, de lits très grand format particulièrement moelleux et d'écrans plats sur lesquels on peut se faire un petit cinéma. D'ailleurs, si le film d'action n'est pas votre tasse de thé, pensez à apporter votre collection de films zen!

Le soir, il est possible de prendre un repas quatre services dans la grande salle à manger vitrée, avec vue sur les vallons. En cuisine, Philippe utilise un maximum de produits de la région, comme la dinde et le sanglier, les légumes du potager l'été, le miel du voisin, etc.

Le lendemain matin, l'aubergiste ou une de ses employées vous préparera le petit-déjeuner, constitué peut-être de viennoiseries bien beurrées ou d'oeufs frais accompagnés de bacon de sanglier. À midi, on peut se faire préparer une salade-repas.

Les installations thermales du Highland comprennent les désormais classiques bassins chauds et froids, un sauna finlandais et des salles de repos, tous en format plutôt intime. Les températures et l'ambiance sont optimales pour vivre l'expérience nordique à son mieux. Les bains panoramiques, que nous n'avons pu tester pour cause de temps trop froid, sont uniques. Posés en haut d'une falaise, un peu en retrait, ils sont encerclés par des voiles et se prennent avec une tasse de thé ou un verre de vin à la main!

Mais avant de se détendre, il est possible d'enfiler ses raquettes et d'aller se promener sur les collines avoisinantes. Le Highland possède 13 acres de terrain. Une piste aménagée vous permettra de marcher pendant une heure... ou deux, si vous êtes du type contemplatif. Après l'effort, le spa et les bons soins du Highland n'auront jamais été aussi appréciés.

18, chemin Mountain, Grenville-sur-la-Rouge

1-855-532-6772 

www.ecospahighland.com

Casser la croûte

Pour faire comme les gens de la place, à Grenville-sur-la-Rouge, on arrête manger au Dépanneur Kilmar avant ou après le spa. Mais surtout ne pas s'attendre à entreprendre ou à poursuivre la cure de détoxication dans cette institution du coin. Le menu a deux sections. La première offre tous les classiques du casse-croûte burgers, frites, BLT, sous-marins, etc., tandis que la seconde fait honneur aux racines italiennes de la propriétaire, Maria DiPlacido, avec pizzas et pâtes préparées à la minute. De l'authentique campagne!




Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer