Guide de survie à l'hiver

Inflammations, démangeaisons, peau de croco, teint terne, cheveux secs...... (Photo Thinkstock)

Agrandir

Photo Thinkstock

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Joanie Pietracupa
La Presse

Inflammations, démangeaisons, peau de croco, teint terne, cheveux secs... L'hiver est un cap difficile à passer sur le plan beauté! Trucs de pros et produits ciblés pour braver les grands froids en beauté.

Électricité statique dans les cheveux

«Mes cheveux se dressent sur ma tête dès que j'enlève ma tuque...»

Le problème 

«Il faut savoir que l'air est beaucoup plus sec en hiver, car le volume d'oxygène se contracte lorsqu'il se refroidit, ce qui a pour effet de diminuer la quantité d'humidité dans l'air, explique Lucie Levac, responsable de la formation pour Phyto Canada. Et plus l'air est sec, plus nos cheveux se chargent. La kératine qui compose nos fibres capillaires se dessèche et devient plus électrique.»

La solution 

Pour éliminer toute trace d'électricité statique de notre chevelure, «il faut intégrer à notre routine capillaire un soin régénérant qui sert à hydrater, nourrir et réparer les cheveux, dit la spécialiste. Il suffit d'en appliquer une petite quantité dans les longueurs et les pointes avant le coucher».

Coup de soleil

«J'ai attrapé un vilain coup de soleil en faisant du ski...»

Le problème

«Même si on ressent moins la sensation de chaleur liée aux rayons UV en hiver, il est tout autant risqué de s'exposer de manière inadéquate, c'est-à-dire sans avoir protégé sa peau avec un écran solaire», dit David Durand, pharmacien et directeur général de Bioderma et Esthederm Canada.

La solution

«Pour bien se protéger des UV en hiver, il convient d'appliquer sur le visage et les autres zones exposées au soleil une crème à large spectre, conseille l'expert. Et pour calmer l'épiderme enflammé par un coup de soleil, on utilise un soin enrichi d'actifs hydratants afin de guérir les lésions et d'apaiser la sensation de brûlure.»

Mains sèches

«La peau de mes mains tiraille, craque et pèle...»

Le problème

«Puisque les paumes ne contiennent aucune glande sébacée et le dessus des mains, très peu, il n'y a pas beaucoup de sébum et de lipides pour assurer l'hydratation et la protection de la peau fine et fragile des mains en hiver, révèle Anne Dubois, directrice nationale de la formation chez Pierre Fabre Dermo-Cosmétique. Le froid diminue les moyens naturels de défense de l'épiderme. Apparaissent alors des irritations et des gerçures.»

La solution

Pour avoir des mains ultradouces et bien hydratées, «on évite de les laver avec de l'eau chaude et des produits lavants contenant du savon et des agents détergents, trop asséchants, et on applique plusieurs fois par jour une crème nourrissante, notamment après chaque lavage et le soir avant de se coucher, de l'extrémité des doigts jusqu'aux poignets», recommande la pro.

Inflammations, démangeaisons, peau de... (Photo Patrick Sanfacon, La Presse) - image 2.0

Agrandir

Photo Patrick Sanfacon, La Presse

Eczéma

«Des plaques d'eczéma sont apparues partout sur mon visage et mon corps...»

Le problème

«Le froid et le chauffage peuvent engendrer des réactions inflammatoires chroniques de la peau, comme l'eczéma, indique Francine Krenicki, vice-présidente au développement des produits chez Sekinfix. Bien que la cause exacte de cette maladie soit inconnue, la génétique, le stress, une barrière cutanée affaiblie et des facteurs environnementaux peuvent aussi jouer un rôle dans son apparition, surtout en hiver.»

La solution

«Il n'existe pas de cure miracle pour soigner l'eczéma, mais ses symptômes peuvent être contrôlés», confie l'experte. Comment ? En repérant les facteurs qui déclenchent nos crises (stress, sécheresse, etc.), en révisant notre rituel corporel (à privilégier: les soins sans fragrance ni sulfates; à éviter: l'eau très chaude et les nettoyants parfumés) et en fortifiant notre barrière cutanée en hydratant notre épiderme plusieurs fois par jour.

Jambes en peau de crocodile

«L'épiderme de mes jambes a l'air d'une peau de crocodile...»

Le problème

«La baisse de l'humidité ambiante, le chauffage et l'exposition au froid et au vent entraînent une altération de la fonction barrière de la peau, ce qui donne lieu à un épiderme plus fragile, moins bien protégé et dont l'eau s'échappe plus facilement par évaporation», confie le Dr Didier Coustou, dermatologue consultant pour A-Derma.

La solution

Afin de ne pas aggraver la déshydratation de la peau, il est préférable d'utiliser des produits doux, sans détergent, comme des huiles lavantes. «Il est aussi recommandé d'appliquer un soin émollient adapté une à deux fois par jour et d'éviter de prendre des bains ou des douches chaudes», dit le spécialiste.

Démangeaisons du cuir chevelu

«Mon cuir chevelu me démange tout le temps...»

Le problème

Les brusques changements de température entre la maison, le bureau et l'extérieur mettent la peau à rude épreuve. «Ces contrastes thermiques, en plus des lavages répétés et de l'utilisation excessive des outils coiffants, contribuent à assécher fortement le cuir chevelu qui, perdant sa protection lipidique naturelle, devient sec», explique Gilles Daure, directeur monde pour René Furterer.

La solution

Pour contrer les démangeaisons du cuir chevelu, «il convient d'utiliser les shampooings les moins agressifs possibles et de limiter l'impact de la chaleur sèche en tenant le sèche-cheveux à 20 cm de la tête ou en se séchant la chevelure tête en bas, de façon à orienter la chaleur vers le sol et non vers le cuir chevelu», précise le pro. Les sérums protecteurs sans rinçage peuvent aussi calmer les irritations.

Teint vert

«J'ai le teint aussi vert que mon bac de recyclage...»

Le problème

Oxydation en surface due aux radicaux libres, légère déshydratation, sécheresse, desquamation, teint terne: la liste des bobos qui affligent notre peau en hiver est longue. «Les agressions externes, dont la pollution, le manque de sommeil, le stress et une alimentation peu équilibrée, peuvent avoir des effets négatifs sur l'épiderme», convient Mara Vezeau, chargée de communication intégrée et des relations médicales pour Vichy.

La solution

«Le démaquillage est indispensable pour éradiquer toutes les impuretés, les cellules mortes et le sébum à la surface de l'épiderme, qui peut s'oxyder et être à la source d'inconfort, de rougeurs et d'irritations», révèle l'experte. Une autre bonne façon de réduire l'aspect terne et inégal du teint: exfolier le visage au quotidien et utiliser une crème comprenant des microparticules de nacre pour estomper les imperfections et restaurer la luminosité de la peau.




publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer