La révolution santé de Madame Labriski

Mériane Labrie, mieux connue sous le nom de... (Photo Jean-François Frenette, fournie par Guy Saint-Jean Éditeur)

Agrandir

Mériane Labrie, mieux connue sous le nom de Madame Labriski, a commencé ses expériences culinaires il y a six ans dans sa cuisine. Depuis, plus de 25 000 internautes se régalent de ses galettes qui se retrouvent désormais recensées dans un livre.

Photo Jean-François Frenette, fournie par Guy Saint-Jean Éditeur

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur Facebook et ailleurs, tout le monde parle des galettes de Madame Labriski. Derrière ce personnage coloré se cache une mère de famille accomplie, marathonienne de surcroît, qui a conquis l'internet avec ses galettes et son humour bien affûté. La récente sortie de son livre de recettes s'est avérée un excellent prétexte pour nous intéresser à son univers.

Lors de son premier congé de maternité, Madame Labriski était seule dans sa cuisine pour créer ses recettes. Six ans plus tard, plus de 25 000 internautes se régalent de ses galettes confectionnées avec amour, affectueusement surnommées «Labriskis», et qui se retrouvent désormais recensées dans un livre. Victime de sa popularité, l'ouvrage publié la semaine dernière est déjà en réimpression, les exemplaires s'étant écoulés en l'espace de quelques jours!

Comme pour plusieurs grandes inventions, tout a commencé avec un besoin à combler. En tant que coureuse, Mériane Labrie - de son vrai nom - n'arrivait pas à mettre la main sur des collations nutritives, santé et délicieuses.

«Je voulais trouver une façon de manger aussi agréable en bouche que bonne pour le corps.»

Elle s'est donc attelée à la tâche, en se soumettant à une série d'expériences culinaires. Son but était clair et précis: créer des galettes exemptes de sucre et de gras ajoutés, sans pour autant sacrifier le bon goût. «J'ai fait des tests à longueur de journée avec de la purée de raisins secs, de la purée d'abricots, de la purée de figues...», énumère-t-elle, jointe au téléphone dans la région de Québec, où elle réside.

Finalement, c'est la purée de dattes qui a passé le test haut la main, parce qu'on ne la détecte pas dans les recettes. «C'est le fruit au goût le plus neutre, explique la cuisinière. Alors que dans une purée d'abricots, par exemple, il va toujours y avoir un petit goût d'abricot.»

En guise de liant, elle utilise du yogourt nature ou de la compote de pommes sans sucre ajouté. Ces deux ingrédients sont interchangeables dans toutes les recettes, au gré des préférences ou des intolérances alimentaires de chacun.

Même si ses galettes sont faites pour tout le monde, la marathonienne a pris soin d'en créer exprès pour les sportifs. Par exemple, celles qui ne contiennent pas de noix - dont la digestion est laborieuse - sont idéales avant l'effort. Tandis qu'après l'entraînement, rien ne vaut un parfait mélange de glucides et de protéines pour nourrir les muscles.

Combiner santé, exercice et plaisir, voilà qui résume l'essentiel des messages véhiculés par Madame Labriski. «Bougez et choisissez ce que vous mettez dans votre corps, se plaît-elle à répéter. Il n'y a pas de raison de se taper des Jos Louis quand il existe des solutions tout aussi bonnes, mais santé. Et je n'ai rien contre Madame Vachon!», précise-t-elle en riant.

Ces galettes dont tout le monde parle... (Image fournie par Guy Saint-Jean Éditeur) - image 2.0

Agrandir

Ces galettes dont tout le monde parle

Image fournie par Guy Saint-Jean Éditeur

Une vraie personnalité

Les recettes de Madame Labriski sont accompagnées de commentaires toujours drôles, jamais moralisateurs. D'ailleurs, chaque galette porte un nom rigolo et agréable à prononcer. «Il ne faut pas trop se prendre au sérieux dans la vie. C'est bien plus drôle de manger un Mognon d'ourson qu'une patte d'ours!», s'exclame-t-elle, en référence à une de ses galettes signatures, une version santé du fameux biscuit à la mélasse du commerce.

On n'est donc pas surpris d'apprendre que Mériane Labrie est publicitaire de formation. Elle possède même sa propre entreprise, qu'elle a fondée après avoir travaillé pendant 15 ans en agence comme conceptrice rédactrice. Le surnom «Labriski» est d'ailleurs né à cette époque, et il a fait son chemin jusque dans sa cuisine.

«Mon blogue aurait pu simplement s'appeler merianelabrie.com, mais je trouvais que ça manquait de personnalité pour faire une marque forte. Ce n'est pas juste Mériane Labrie qui fait des galettes, c'est Madame Labriski avec tout ce qui vient autour.»

D'ailleurs, rien ne lui fait plus plaisir que de constater que sa philosophie a été adoptée. «L'autre jour, j'étais à l'aréna et j'entendais: "Ah, maman, tu as amené des Labriskis!"»

Et elle a bien l'intention de continuer sa conquête du monde, un Labriski à la fois.

______________________________________________________________________________

Ces galettes dont tout  le monde parle. Madame Labriski. Guy Saint-Jean Éditeur. 184 pages. 29,95 $.

Sur Facebook et ailleurs, tout le monde parle... (PHOTO FOURNIE PAR LA MAISON D’ÉDITION) - image 3.0

Agrandir

Sur Facebook et ailleurs, tout le monde parle des galettes de Madame Labriski.

PHOTO FOURNIE PAR LA MAISON D’ÉDITION

Quelques principes

Cuisiner comme Madame Labriski, c'est «simpliski», surtout si l'on suit ses principes de base.

Aucun talent requis

Tout le monde peut confectionner des Labriskis, soutient la principale intéressée. «Vous êtes nul en cuisine? Excellent», écrit-elle en introduction de son livre. «Mettez tous les ingrédients dans un bol, mélangez, enfournez, laissez reposer et dégustez. Tadamski! Vous savez faire des Labriskis.»

Du plaisir

Les galettes de Madame Labriski sont sans sucre et sans gras ajoutés... la plupart du temps. Car oui, certaines contiennent des pépites de chocolat ou un peu de caramel. «Une nutritionniste m'a déjà dit: "Mériane, des pépites dans une recette, c'est juste du bonheur et c'est important pour l'équilibre."» Un conseil qu'elle s'efforce d'appliquer à la lettre!

Le volcan du bonheur

Même après toutes ces années, Madame Labriski ressent la même joie lorsqu'une petite émulsion se forme après l'ajout du bicarbonate de soude. «C'est ce que j'appelle "donner de l'amour à la galette", et ça fait une différence», estime-t-elle.

Sur Facebook et ailleurs, tout le monde parle des galettes... (Photo Thinkstock) - image 4.0

Agrandir

Photo Thinkstock

L'abc des dattes

Sucrées, les dattes? Bien sûr que oui. Mais il s'agit d'un sucre naturel que le corps adore, affirme Madame Labriski. Voici trois raisons pour lesquelles elle les aime tant, et la façon de les réduire en purée.

1. Premières de classe

«Un des grands avantages des dattes, c'est qu'elles contiennent  des fibres, contrairement au sucre raffiné. Et elles génèrent une bonne énergie dans le corps», avance Madame Labriski. Il n'y a donc pas de raisons de s'en priver!

2. Gagner du temps

Madame Labriski n'aime pas se casser la tête. C'est pourquoi elle suggère fortement d'acheter des dattes déjà dénoyautées. Elle propose aussi de congeler la purée en formats de 150 g (1/2 tasse), puisque c'est souvent  la quantité requise dans les recettes.

3. Comment choisir?

«Mes dattes préférées, ce sont celles qui sont en spécial!», lance Madame Labriski dans la vidéo où elle explique comment faire la purée. Vous voulez en confectionner une? Voici la procédure en quelques étapes faciles. http://www.madamelabriski.com/comment-faire-de-la-puree-de-dattes/

Consultez sa page Facebook: https://www.facebook.com/MadameLabriski/?fref=ts

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

  • Labriski à la mélasse

    Dessert

    Labriski à la mélasse

    Le mot de Madame Labriski: «Cette galette est idéale pour les écoliers. Son nom est amusant et les enfants l'adorent. Vous ferez un effet monstre... »

  • Labriski au chocolat

    Dessert

    Labriski au chocolat

    Le mot de Madame Labriski: «Woohaaa, wouhaaa! Croyez-vous au paradis? Cette galette digne d'un superaliment est  la preuve que manger santé, c'est le... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer