Les brasseries québécoises à la TOHU

La bière Arcane17 de Brasserie Auval de Val-d'Espoir en... (PHOTO ANGIE MENNILLO, TIRÉE DE LA PAGE FACEBOOK DE LA MICROBRASSERIE)

Agrandir

La bière Arcane17 de Brasserie Auval de Val-d'Espoir en Gaspésie, rarement présente dans les festivals, sera de la partie.

PHOTO ANGIE MENNILLO, TIRÉE DE LA PAGE FACEBOOK DE LA MICROBRASSERIE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'IBU, c'est bien sûr l'unité de mesure de l'amertume de la bière. Mais c'est également le nom d'un tout nouvel événement brassicole, L'Immersion brassicole unique, qui se tiendra de vendredi à dimanche à la TOHU.

Mis sur pied par l'Association des microbrasseries du Québec (AMBQ), l'événement de dégustation - qui n'est pas un festival, rappellent les organisateurs - a une mission bien particulière: tous les profits seront remis à l'AMBQ afin de promouvoir et protéger l'industrie.

«C'est quelque chose que l'on discutait depuis longtemps. On remarquait que ceux qui font le plus d'argent, ce sont ceux qui organisent le festival et non les microbrasseries. Les premiers événements comme Bières et saveurs de Chambly et le Mondial de la bière ont été mis sur pied par des gens qui faisaient ça dans l'intérêt de la bière, et certains festivals commençaient peu à peu à perdre de leur sens», explique Stéphane Ostiguy, membre du comité organisateur de l'événement et copropriétaire de la microbrasserie Dieu du ciel!

Les profits remis à l'AMBQ, une organisation «pas très riche» représentant 75 établissements, lui permettront d'engager quelques employés dans le but de mener à bien certains dossiers.

La Korrigane, située dans le quartier Saint-Roch à... (Photo tirée de la page facebook de la microbrasserie) - image 2.0

Agrandir

La Korrigane, située dans le quartier Saint-Roch à Québec, présentera notamment sa Barbe rose, une saison sure aux canneberges et pimbina.

Photo tirée de la page facebook de la microbrasserie

Plus de microbrasseries que jamais

Quelque 62 microbrasseries québécoises seront de la fête, une concentration jamais vue en festival. Elles seront réparties en huit chapiteaux régionaux: Montréal/Laval, Montérégie, Capitale nationale, Estrie/Chaudière-Appalaches, Mauricie/Centre-du-Québec/Lanaudière, Saguenay/Côte Nord, Bas-Saint-Laurent/Gaspésie/Les Îles et Laurentides/Outaouais/Abitibi.

«On a voulu réinventer le modèle des festivals en regroupant les bières par régions afin que les visiteurs puissent faire le tour du Québec en bières», précise Stéphane Ostiguy.

Plusieurs microbrasseries fréquentant peu le circuit des festivals brassicoles seront de l'événement, comme Sutton Brouërie (Sutton), La Korrigane (Québec), Helm microbrasserie (Montréal), L'espace public (Montréal), Lagabière brasserie artisanale (Saint-Jean-sur-Richelieu), Le temps d'une pinte (Trois-Rivières), Microbrasserie coopérative La chasse-pinte (L'Anse-Saint-Jean), Microbrasserie de Bellechasse (Buckland), Microbrasserie Saint-Pancrace (Baie-Comeau) et Noctem artisans brasseurs (Québec).

Plusieurs maîtres brasseurs seront présents à l'IBU afin de discuter avec les participants. «Nous avons beaucoup insisté là-dessus, mentionne Stéphane Ostiguy.

Le temps d'une pinte de Trois-Rivières, rarement présente... (Photo tirée de la page facebook de la microbrasserie) - image 3.0

Agrandir

Le temps d'une pinte de Trois-Rivières, rarement présente dans les festivals, sera de la partie.

Photo tirée de la page facebook de la microbrasserie

Intéressants circuits thématiques

Fait intéressant: les festivaliers pourront emprunter des circuits thématiques par styles, en comparant plusieurs india pale ales, bières de style saison, bières aux fruits ou encore bières sures, funky ou vieillies en fûts.

Par exemple, au kiosque des bières sures, funky ou vieillies en fûts - qui devrait être pris d'assaut par les festivaliers en raison de la grande popularité de ces dernières - on pourra déguster les offrandes de Brasserie Auval (Arrière-pays, une grisette), du Benelux (Berlinoise, une berliner weisse aux feuilles de limes et kaffir), de La Korrigane (Barbe rose, une saison sure aux canneberges et pimbina) et plusieurs autres.

Au kiosque des india pale ales, les amateurs de bière pourront déterminer leur IPA préférée: la Cyclope Êta de Dunham, la Yakima du Castor, l'IPA américaine de Pit Caribou ou d'autres? La dégustation à l'aveugle pourrait ici devenir une avenue intéressante.

Enfin, le kiosque de l'IBU permettra aux amateurs de dénicher les bières plus rares offertes en petites quantités (20 litres) et celles brassées exclusivement pour l'événement.

Le verre officiel de l'événement.... (Photo tirée de la page Facebook de l'événement) - image 4.0

Agrandir

Le verre officiel de l'événement.

Photo tirée de la page Facebook de l'événement

Une offre gourmande renouvelée

Côté bouffe, on retrouvera viandes grillées, charcuteries du terroir, fruits de mer et plusieurs autres. Quelques food trucks seront également sur place. «Quand on fréquente les festivals, on se rend vite compte que ce sont toujours les mêmes kiosques de bouffe qui sont là. Nous nous sommes donc associés à un traiteur afin d'offrir de la nourriture plus recherchée et intéressante», indique M. Ostiguy.

Le «Pit à feu» à thématique BBQ offrira viandes et légumes grillés sur charbon de bois comme de l'épaule de porc cuite pendant 12 h, des poulets du Québec ou du maïs au parmesan et bacon. Au «Bistro fraîcheur», on pourra déguster l'un des dix plats en accord avec la broue. Huîtres, mousse de foie de volaille, plateau de fruits de mer, short ribs braisés, salade de tomates ancestrales et pain fumé seront notamment inscrits à l'ardoise. Enfin, la «Station friture» sera dédiée aux frites croustillantes et aux mayonnaises (10 variétés), aux poutines et aux fruits de mer.

Pour mettre un peu d'ambiance, plusieurs DJ ont été invités: Patti Schmidt et Vincent Lemieux vendredi, Voyage Funktastique et ses invités samedi après-midi, le collectif Neon, CRi et The Holy samedi soir ainsi que Canicule tropicale et les DJ LocoFern, Torres et Rila dimanche.

_________________________________________________________________________

Du 26 au 28 août à la TOHU. Tous les détails au ibu-ambq.ca

Les bières de Frampton Brasse.... (PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, ARCHIVES LA PRESSE) - image 5.0

Agrandir

Les bières de Frampton Brasse.

PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, ARCHIVES LA PRESSE

Dix bières qui piquent la curiosité

- Saison Saint-Maurice du Trou du diable, une saison (3,8 %)

- Oblique du Benelux, une pale ale américaine sure (5,4 %)

- Babylone sauvage #1 du Cheval blanc, une session IPA (4,5 %)

- Genèse de Dieu du ciel!, une triple aux abricots (9 %)

- Rouge des Appalaches de Frampton brasse, une rouge des Flandres (6 %)

- Croquemitaine DC de La Korrigane, une bière à l'érable vieillie sur bois de chêne macéré (8,4 %)

- Fleurette de la Micro du Lac, une bière de blé aux fleurs boréales (5 %)

- Nano IPA d'Oshlag, une india pale ale faiblement alcoolisée (1,8 %)

- Grisette des marmites de Sutton Brouërie, une grisette-saison (4,5 %)

- Cat's on Broadway du Broadway, une triple aux mangues (8%)

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer