Trois Bordeaux pour Trudeau à Paris

Le président français François Hollande a offert à... (photo thibault camus, archives agence france-presse )

Agrandir

Le président français François Hollande a offert à Justin Trudeau trois bouteilles de Château Larrivet-Haut-Brion, tandis que le premier ministre du Canada lui a offert une sculpture inuite.

photo thibault camus, archives agence france-presse 

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le premier ministre Justin Trudeau est revenu de la Conférence de Paris sur le climat avec trois bouteilles de vin, gracieuseté du président français François Hollande. Explications.

LE CADEAU

C'est la coutume : les dirigeants reçoivent des cadeaux lors de leurs visites officielles. Objets d'art, vêtements et, bien sûr, de l'alcool. Lors de sa première rencontre avec le président français François Hollande, Justin Trudeau a reçu trois bouteilles de vin de Bordeaux. Il s'agit du Château Larrivet-Haut-Brion de la vendange 2000. L'entreprise Celliers intelligents, spécialisée en gestion de cave à vin, estime le prix du cadeau entre 80 $ et 100 $ la bouteille.

En retour, M. Trudeau a offert au président français une sculpture inuite en forme d'ours de l'artiste Noo Atsiaq. Son cabinet estime la valeur de l'objet à 245 $.

CHÂTEAU LARRIVET-HAUT-BRION

Le Château Larrivet-Haut-Brion se situe au sud de Bordeaux dans l'appellation Pessac-Léognan. Il est produit en blanc et en rouge. Ce domaine n'est pas un « cru classé », comme on dit dans le jargon, ce qui le rend moins recherché que les grands châteaux du Médoc, comme Latour ou Margaux. Selon la responsable des exportations de vin de négoce à Bordeaux, Rose-Hélène Lamonnerie, « le château a bonne réputation bien qu'il ne figure pas dans le classement des Graves ». Des bouteilles de Château Larrivet-Haut-Brion de la récolte 2011 sont vendues au Québec pour 45 $.

COÏNCIDENCE ?

Ce choix de vin fait sourciller la sommelière Jessica Harnois. Mme Harnois a déjà été responsable de la sélection et de l'achat des vins de Bordeaux pour la Société des alcools du Québec (SAQ). Elle remarque que le nom Larrivet-Haut-Brion n'est pas sans rappeler celui du très prestigieux Château Haut-Brion. Ce dernier est le seul rouge de la région des Graves à avoir été classé « premier cru » lors du fameux classement de 1855. Des bouteilles de Haut-Brion 2000 sont en vente au Québec pour 2250 $. « Larrivet-Haut-Brion a toujours surfé sur le nom Haut-Brion », dit Jessica Harnois. Elle précise que les deux châteaux n'appartiennent pas aux mêmes propriétaires et n'ont pas la même notoriété.

QU'EST-CE QUE ÇA GOÛTE ?

Les rouges de Pessac-Léognan sont un assemblage de cabernet sauvignon, de cabernet franc et de merlot. Ils sont en général moins puissants que les rouges du Médoc. Certains vieillissent moins longtemps. « C'est floral et minéral », résume Jessica Harnois, qui a dégusté plusieurs fois le Château Larrivet-Haut-Brion. Les bouteilles reçues par le premier ministre sont la vendange 2000, une récolte qui a été très médiatisée à Bordeaux. La spécialiste ajoute que sur le plan de la qualité, les Bordeaux des années 1985, 1990, 2005 et 2009 sont réputés meilleurs. « Il pourrait être très bien maintenant, dit la sommelière, mais il peut se garder encore quelques années au cellier. »

D'AUTRES CADEAUX

M. Hollande avait été plus généreux avec Stephen Harper lors de sa visite officielle à Paris en juin 2013. Il lui avait offert six bouteilles de cru classé, soit trois bouteilles de Château Pavie Macquin Saint-Émilion Grand-cru 1996, ainsi que trois bouteilles de Château Montrose Saint-Estèphe 1999. L'actuel président du Château Larrivet-Haut-Brion, Bruno Lemaire, a d'ailleurs travaillé pour le Château Montrose. Celliers intelligents estime la valeur totale du cadeau reçu par Stephen Harper à 900 $.

LE PROTOCOLE

Le protocole prévoit que les chefs d'État reçoivent et offrent des cadeaux lorsqu'ils visitent d'autres pays. Au cabinet du premier ministre Justin Trudeau, on explique que la valeur moyenne de ces cadeaux se situe entre 1000 $ et 2000 $. Si la valeur du présent dépasse 1000 $, le premier ministre doit le remettre au gouvernement ou payer la différence.

Quant aux cadeaux que le premier ministre canadien offre aux autres dirigeants, ils doivent faire référence à la culture du pays. Ce sont des « articles de qualité supérieure fabriqués au Canada », précise le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, John Babcock. On les choisit dans une banque de cadeaux, selon les goûts de ceux qui les recevront.

COUILLARD

Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, a lui aussi assisté à la Conférence sur le climat en novembre. On ne sait pas si son homologue lui a offert un présent, puisque M. Couillard n'a rien déclaré au commissaire à l'éthique de l'Assemblée nationale, Jacques Saint-Laurent. Le cabinet de M. Couillard n'a pas voulu préciser si le premier ministre avait offert un présent à M. Hollande lors de son séjour à Paris.

- Avec la collaboration de William Leclerc

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer