Des vins à découvrir

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Karyne Duplessis Piché

Collaboration spéciale

La Presse

Il y a trop de bons vins pour acheter toujours les mêmes. Voici quelques suggestions pour varier les plaisirs.

Les ventes du Firriato Nari Nero d'Avola/Petit Verdot, vin sicilien, ont explosé au cours des derniers mois. Rien d'étonnant, car la qualité est toujours au rendez-vous, et ce, même si son prix ne cesse de baisser. À moins de 10 $, il est un incontournable pour amorcer la saison des grillades. On y sent les fruits rouges, les épices, et l'odeur de vanille trahit son passage en fûts de chêne américain. En bouche, l'attaque est croquante, puis on remarque des tannins assez massifs.

Firriato Nari Nero d'Avola/Petit Verdot, 9,45 $ (11905809)

L'ASTUCE DE KARYNE

Les arômes ont besoin d'air pour s'exprimer. À moins qu'il s'agisse d'un vin âgé et fragile (minimum une décennie), n'hésitez pas à ouvrir vos bouteilles quelques heures avant le repas et à mettre les plus costauds ou les moins odorants en carafe. Vous en sortirez gagnants !

Vous aimerez aussi...

Cet autre nero d'avola

Épicé et charnu, le nero d'avola est l'un des cépages emblématiques de la Sicile. Il est souvent assemblé à des variétés plus connues des consommateurs. C'est également le cas dans cette bouteille du groupe Cantine Ermes. Le nero d'avola est assemblé à la syrah, cépage très tendance. Le vin est plus foncé que le Nari, mais il est toujours aussi corsé et épicé. On note une trace de sucre résiduel qui ajoute de la rondeur et qui se fond dans les notes légèrement boisées. De plus, il est certifié d'une agriculture biologique. On aime !

Cademusa Nero d'Avola Syrah, 10,15 $ (12699509

Ce rouge de la Grèce

Mûre, framboise, fraise, ce n'est pas compliqué : ce vin grec goûte les petits fruits d'été et appelle le retour de l'été. Il explose de notes florales, de pivoine et de thym. Tout comme le Nari de Firriato, son attaque est juteuse, gouleyante, mais ses tannins sont plus délicats. La grande différence dans le verre : il n'y a pas d'arômes apportés par le bois. Certes, cette bouteille coûte le double du Nari, mais la découverte en vaut le prix. En effet, elle est élaborée par le domaine Tetramythos avec la variété de raisin kalavryta, un cépage indigène peu commun. Avec du poisson grillé, vous ne pourrez plus vous en passer.

Tetramythos Kalavryta 2015, 17,05 $ (11885457)

Ce vin du Liban

Les vins du Liban sont peu connus au Québec. Pourtant, ce pays cultive la vigne depuis des milliers d'années. C'est un des berceaux de la viticulture. Le Château Ksara est le plus vieux vignoble du pays. Il a été fondé par des religieux français au XIXe siècle. On y cultive aujourd'hui plus de 300 hectares. Le domaine produit plusieurs cuvées, dont le Clos St-Alphonse, assemblage de syrah et de cabernet-sauvignon épicé et fruité. Tout comme la Sicile, la vallée de Bekaa est baignée par le soleil. On sent dans le verre les notes de fruits chauffés par ses rayons. Le vin a de beaux tannins. Pour le même prix que le Nari, c'est un succès assuré. 

Château Ksara Clos St-Alphonse 2013, 9,65 $ (11315171)




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer