• Accueil > 
  • Vins 
  • > Un vin du Canada remporte le Jugement de Montréal 

Un vin du Canada remporte le Jugement de Montréal

Séverine Pinte, vinificatrice du vignoble du Vieux Pin... (Photo: Olivier Pontbriand, La Presse)

Agrandir

Séverine Pinte, vinificatrice du vignoble du Vieux Pin en Colombie-Britannique.

Photo: Olivier Pontbriand, La Presse

Partager

(Montréal) Le meilleur vin à base de syrah ne provient pas des plus grands terroirs de la vallée du Rhône, mais bien du Canada. C'est du moins l'opinion des chroniqueurs en vin et des sommeliers québécois qui ont participé ce mercredi à la deuxième édition du Jugement de Montréal.

Réunis à l'occasion d'un concours qui oppose les vins du Nouveau Monde à ceux d'Europe, les experts québécois ont tranché : sur les quarante vins à base de syrah dégustés à l'aveugle, ils ont craqué pour la cuvée Equinoxe du vignoble du Vieux Pin, en Colombie-Britannique.

«C'est un vin qui n'avait absolument pas l'air de provenir du Nouveau Monde, explique l'une des juges, la sommelière Élyse Lambert. Il avait un nez qui ressemblait plutôt aux vins du Rhône avec du poivre, de la violette, un côté cassis, très floral, bien équilibré et pas de sucre qui traînait en bouche.»

L'un des organisateurs de l'événement, Benoît Lecavalier rappelle que l'an dernier le classement d'un vin de l'Ontario avait également étonné l'ensemble du jury. En effet, la cuvée «L» 2009 à base de pinot noir de Norman Hardie avait terminé cinquième parmi les grands crus de Bourgogne.

Autre surprise cette année, le vin californien Paso Robles 2009 du domaine Austin Hope termine au second rang. Il s'est lui aussi taillé une place devant plusieurs vins français provenant des appellations réputées pour leur syrah, comme la Côte-Rôtie et Hermitage.

Bien qu'elle ne coûte que 17$, la bouteille du Château Camplazens du Languedoc remporte quant à elle la cinquième place, devant un italien à 140$ et un français à 105$. La spécialiste Élyse Lambert n'est toutefois pas surprise de ce résultat.

«Le Château Camplazens offre un bon rapport qualité-prix, dit-elle. Ce jugement ne fait que le confirmer. Je l'avais d'ailleurs noté beaucoup plus cher que ça.»

La majorité des bouteilles présentées lors du Jugement de Montréal ne sont pas disponibles sur les tablettes du monopole d'État. Elles sont plutôt vendues en caisse de six ou de douze en importation privée.

Les vingt meilleures cuvées de syrah seront disponibles au verre lors du salon du regroupement des agences spécialisées dans la promotion des importations privées des alcools et des vins (Raspipav) qui aura lieu les 3 et 4 novembre prochain à Montréal.

Le Raspipav organise depuis deux ans le Jugement de Montréal. Le concept de l'événement s'inspire du célèbre Jugement de Paris qui s'est tenu en 1976. Lors de ce concours, deux vins de Californie avaient remporté les honneurs devant les grands crus français. Ce verdict avait bouleversé le monde viticole.

Les 10 meilleurs vins de syrah du Jugement de Montréal 2012

1- Syrah Equinoxe Okanagan 2009, Le Vieux Pin, Canada : 89 $, agent : Alain Bélanger

2- Syrah Austin Hope Paso Robles Californie 2009 , Code SAQ : 10744679, 46,00 $ , agent : Céleste Levure

3- Pierre Gaillard Rose Pourpre Côte-Rôtie 2010 , Code SAQ : 11534817, 117,00 $, agent : Rézin

4- Cornas 2008, Maxime Graillot, France : 58 $, agent: Réserve et sélection

5- Syrah Pays D'Oc 2011, Château Camplazens, France : 16,95 $, agent : Sélection Caviste

6- 'Nardo' IGT Toscana 2008, Montepeloso : 140 $, agent : Vinealis

7- St-Joseph Serines 2009, Yves Cuilleron, France : 66,60 $ , agent : Maître de chai

8- Côte-Rôtie Terres Sombres 2009, Yves Cuilleron, France : 105,20 $, agent : Maître de chai

9- Syrah IGT Toscana 2009, Villa Pillo : 30 $, agent : Société Roucet

10- Crozes-Hermitage Cuvée Gaby 2010, Domaine du Colombier, France : 38,15 $ , agent : Société Roucet




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer