Exclusif

Fini le service, GSOFT se concentre sur ses produits

Simon De Baene a fondé GSOFT en 2006.... (Photo Hugo-Sébastien Aubert, Archives La Presse)

Agrandir

Simon De Baene a fondé GSOFT en 2006.

Photo Hugo-Sébastien Aubert, Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Après 11 ans à développer des logiciels sur mesure pour les entreprises, GSOFT est prête pour l'« autonomie totale », selon son PDG et cofondateur Simon De Baene : elle se consacrera dorénavant exclusivement à ses deux produits phares.

Développés graduellement après la fondation de l'entreprise de génie logiciel de Pointe-Saint-Charles en 2006, ces deux outils, Sharegate et Officevibe, comptent respectivement 10 000 et 1500 clients dans 110 pays. Abandonner la division de service pour se consacrer à ses propres produits reste tout de même un geste « audacieux », « une coupure » que M. De Baene estime nécessaire.

« La mission de GSOFT, c'est d'avoir un impact positif sur la vie des gens au travail, et le produit, c'est le véhicule le plus puissant pour le faire, explique le jeune PDG de 31 ans. On a fait un gros bout de chemin et on veut montrer au Québec qu'on continue d'avancer, qu'on prend des risques. »

DÉCISION AVANT LES FÊTES

Avec ses 215 employés et un chiffre d'affaires qui devrait frôler les 60 millions cette année, GSOFT s'est toujours présentée comme une entreprise axée sur le bonheur de ses employés - une rampe de planche à roulettes dans les locaux, un appartement à Barcelone et des vacances illimitées sont là pour le prouver. Or, développer des solutions logicielles commandées par d'autres entreprises exige plus d'employés que de promouvoir ses propres produits.

Le moment de décision « déchirant » est survenu peu avant les Fêtes, quand on a évalué que l'entreprise avait besoin de 55 employés supplémentaires affectés aux produits. Au lieu de les embaucher à l'extérieur, la solution de les faire migrer de la division service s'est imposée.

« Dans le service, si tu veux doubler tes revenus, tu dois doubler ton nombre d'employés, ce qui met en péril notre culture, explique le PDG. On est 215, on veut rester 215 et avoir autant sinon plus d'impact. Ça va nous permettre de nous concentrer sur deux produits et d'aller plus loin. »

TRANSITION ET INNOVATION

Sharegate, le produit le plus populaire de GSOFT, est essentiellement destiné aux entreprises qui veulent simplifier l'utilisation d'Office 365, permettre l'hébergement et l'utilisation de l'infonuagique dans leurs opérations, générer des rapports et sécuriser l'environnement. Officevibe, plus récent, est plus étonnant : il s'agit d'un outil qui sonde avec cinq questions, de façon hebdomadaire, les employés et mesure leur engagement, avec des tableaux de bord en temps réel.

D'autres produits pourraient voir le jour puisque GSOFT conserve une division « innovation », précise M. De Baene. Quant à l'abandon de la division service, « elle se fera avec une transition qui durera quelques mois, on n'abandonnera pas nos clients, on veut juste s'assurer de leur donner ce dont ils ont besoin. »




publicité

publicité

Les plus populaires : Techno

Tous les plus populaires de la section Techno
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer