• Accueil > 
  • Sports > 
  • Soccer 
  • > Le Real, vainqueur de Saragosse, oblige le Barça à réagir 

Le Real, vainqueur de Saragosse, oblige le Barça à réagir

Le Real Madrid a fait le travail, samedi... (Photo: Susana Vera, Reuters)

Agrandir

Le Real Madrid a fait le travail, samedi à Bernabeu, contre Saragosse (3-1), le talent d'Özil, auteur d'un but.

Photo: Susana Vera, Reuters

Agence France-Presse

Le Real Madrid a fait le travail, samedi à Bernabeu, contre Saragosse (3-1), le talent d'Özil, auteur d'un but, effaçant notamment une erreur d'inattention qui avait vu les Merengue être menés au score, à l'occasion de la 21e journée de Liga.

Grâce à cette victoire, les Madrilènes confortent leur position de leaders avec désormais 52 points et mettent la pression sur le Barça, qui jouait à 21h00 GMT sur le terrain de Villarreal.

Samedi, les Merengue, après avoir concédé l'ouverture du score, ont trouvé les ressources pour l'emporter face à une équipe de Saragosse bien organisée, mais limitée.

Au final, la seule mauvaise nouvelle pour le Real sera venue de la blessure de Marcelo, le Brésilien se voyant en outre obligé de jouer toute la rencontre en raison des trois changements déjà effectués par Mourinho.

Fatigue ou suffisance, le Real se sera montré assez indolent en début de match et était mené dès la 11e minute sur une action a priori inoffensive: l'avant-centre des visiteurs Aranda, servi côté droit, se défaisait de Carvalho et centrait dans la surface pour Lafita qui ne laissait pas passer cette aubaine (0-1, 11e).

Dos au mur, le Real se mettait enfin à jouer, libérant le ballon beaucoup plus rapidement qu'il ne l'avait fait jusqu'alors.

Özil, maître à jouer du Real

A la demi-heure, Kaka, qui s'était déjà signalé par une bonne tête à la suite d'un coup franc d'Özil, concluait ainsi parfaitement une très bonne passe en profondeur de Carvalho (1-1, 32e).

Au retour des vestiaires, le Real poursuivait sur sa lancée. Özil, véritable maître à jouer des Blancs, offrait un centre au cordeau à Cristiano Ronaldo qui n'avait plus qu'à pousser le ballon dans les filets des visiteurs (2-1, 48e). Le Portugais marquait toutefois en position de hors-jeu mais n'était signalé par l'arbitre.

Quelques minutes plus tard, Özil en personne se chargeait de terminer le travail. Aux 16 mètres, l'international allemand se mettait sur son pied gauche et ajustait Roberto d'une frappe puissante (3-1, 55e).

Ayant fait le break, les Blancs levaient légèrement le pied, concédant à Saragosse une de ses rares occasions en seconde période: un tir de Postiga, bien détourné par Casillas (70).

Dans les autres matches de la journée, l'Athletic Bilbao a arraché la victoire (3-2) sur la pelouse du Rayo Vallecano, grâce à un hat-trick de Llorente (15e, 22e, 67e).

De son côté, l'Espanyol Barcelone (5e) l'a emporté à domicile contre Majorque (1-0). Aouate, le gardien des Islais, aura été le héros malheureux de ce match, commettant d'abord une grossière erreur dont a profité le milieu de l'Espanyol Weiss (18e), avant de se voir expulsé de manière injustifiée à la 46e.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer