Mondian junior: Perlini, Strome et Marner sur le 1er trio du Canada

Mitchell Marner... (Photo Sean Kilpatrick, PC)

Agrandir

Mitchell Marner

Photo Sean Kilpatrick, PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
John Chidley-Hill
La Presse Canadienne
HELSINKI

C'est difficile de trouver un joueur qui puisse suivre le rythme dicté par Dylan Strome et Mitch Marner, mais Brendan Perlini pourrait bien être celui qui parviendra à apporter de la stabilité au sein du premier trio d'Équipe Canada au Championnat du monde de hockey junior.

Perlini, le dernier ailier en lice à compléter le premier trio du Canada, s'est entraîné avec Marner et Strome dimanche après-midi. Les dirigeants d'Équipe Canada junior (ÉCJ) espèrent qu'il pourra exploiter le plein potentiel de la première unité offensive lundi contre le Danemark.

«Chaque fois que tu te retrouves avec de nouveaux joueurs, tu essaies toujours de décrypter leurs habitudes et ces choses-là, a expliqué Perlini après une séance d'entraînement d'une heure à l'amphithéâtre de Helsinki. Personnellement, j'aime exploiter ma vitesse alors j'essaie toujours de faire comprendre à mes partenaires de jeu où je veux que la rondelle soit, ou encore où eux veulent me l'envoyer.

«Je crois que la chimie commence à s'installer, et nous verrons les résultats lors du prochain match.»

Strome et Marner, les troisième et quatrième choix lors de la dernière séance de repêchage de la LNH, sont les joueurs les plus talentueux d'ÉCJ dans ce tournoi. L'entraîneur-chef Dave Lowry a cependant éprouvé de la difficulté à trouver le candidat idéal pour compléter le trio.

À l'aube du premier match du tournoi, le vétéran Lawson Crouse s'était retrouvé à l'aile en compagnie de Marner, mais lors de la défaite de 4-2 encaissée samedi contre les États-Unis, Crouse n'a effectué aucune présence avec Strome ou Marner. Lowry a plutôt opté pour John Quenneville. Puis, un peu plus tard, Anthony Beauvillier a complété le trio, avant d'être remplacé en troisième période par Perlini.

Cette dernière combinaison - Strome pivotant le trio complété par Marner et Perlini - s'est révélée la meilleure, tandis que le Canada se prépare à affronter le Danemark.

«C'est un gros bonhomme qui possède un bon coup de patin, qui s'implique en échec-avant et qui n'a pas peur de décocher des tirs au but, a énuméré Lowry à propos de Perlini, qui mesure six pieds deux pouces et pèse 212 livres. Il se place dans la zone payante et obtient des chances de marquer. Il a hésité à décocher des lancers hier soir (samedi) contre les États-Unis, mais on en a discuté et il s'est assuré que sa priorité soit maintenant les tirs au but.»

D'autre part, l'attaquant Julien Gauthier ne s'est pas entraîné dimanche en raison d'un problème de santé. Lowry a toutefois laissé entendre qu'il s'attendait à voir Gauthier en uniforme lundi contre le Danemark.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer