Las Vegas mise sur Alexei Emelin

Alexei Emelin... (PHOTO Bernard Brault, archives La Presse)

Agrandir

Alexei Emelin

PHOTO Bernard Brault, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La nouvelle formation de Las Vegas a analysé la liste des joueurs non protégés chez le CH, et puis, à la manière des parieurs les plus audacieux, elle a choisi de miser gros sur un nom surprise: Alexei Emelin.

Alors que plusieurs experts pensaient que Tomas Plekanec ou Charles Hudon allaient recevoir l'appel du désert, c'est plutôt Emelin, 31 ans, qui a été l'élu. Le défenseur a encore une année de contrat à écouler, pour un impact de 4,1 millions de dollars sur la masse salariale.

Le Canadien n'a pas eu à faire d'offre pour inciter le club de Vegas à choisir Emelin.

> Mathias Brunet: Un trou à gauche... à moins que?

Pour Emelin, il s'agit d'un nouveau chapitre dans une carrière qui, jusqu'ici du moins, a été parsemée de hauts et de bas.

De ses six saisons chez le Canadien, on retiendra avant tout ses mises en échec percutantes et son refus de jeter les gants, ce qui a souvent rendu furieux ses adversaires - et surtout Milan Lucic, particulièrement quand ce dernier portait le maillot des Bruins de Boston.

À l'opposé, Emelin a souvent démontré ses limites lors de la dernière saison, et même s'il s'agit d'un trou de plus à la ligne bleue montréalaise, le directeur général Marc Bergevin ne sera certes pas fâché de voir partir un défenseur dont la valeur réelle ne correspondait sans doute plus à son salaire.

Rappelons que le vétéran avait été laissé de côté à deux reprises par l'entraîneur Claude Julien en fin de saison. Blessé au genou droit, il n'a pris part qu'à deux matchs lors de la série face aux Rangers de New York, au premier tour.

«En principe, il devrait faire partie de nos six défenseurs réguliers, avait déclaré Claude Julien à son sujet en fin de saison. Il est assez bon pour ça, sauf qu'il a eu quelques difficultés avec sa prise de décision avec et sans la rondelle.»

Malgré ses carences, le départ du Russe laisse tout de même un trou à combler à une ligne bleue montréalaise déjà affaiblie. Seuls Shea Weber, Jeff Petry et Jordie Benn sont les réguliers de la dernière saison qui sont sous contrat en vue de 2017-2018. Dans l'entourage du Canadien, on s'attend toutefois au retour d'Andrei Markov pour les deux prochaines campagnes.

Alexei Emelin avait été repêché au troisième tour du repêchage de 2004 par le Canadien, 84e joueur à être sélectionné cette année-là. En 380 matchs avec le CH, le défenseur russe a récolté 14 buts et 58 aides, pour un total de 72 points.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer