Les Penguins blanchissent les Sénateurs 7-0

Sidney Crosby a amassé un but et une... (Photo Don Wright, USA Today)

Agrandir

Sidney Crosby a amassé un but et une mention d'aide, tout comme ses coéquipiers Bryan Rust, Phil Kessel et Trevor Daley.

Photo Don Wright, USA Today

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
PITTSBURGH

Les Penguins de Pittsburgh se sont approchés à une victoire d'atteindre la finale de la Coupe Stanley pour une deuxième année consécutive et ils ont été sans pitié pour leurs adversaires.

Sept joueurs différents ont fait bouger les cordages et les Penguins ont servi une correction de 7-0 aux Sénateurs d'Ottawa, dimanche après-midi, pour prendre les devants 3-2 dans la finale d'Association Est.

>>> Le sommaire du match

Sidney Crosby, Bryan Rust, Phil Kessel et Trevor Daley ont tous amassé un but et une mention d'aide. Matt Cullen, Scott Wilson et Olli Maatta ont également touché la cible pour les champions en titre de la Coupe Stanley, qui auront l'occasion d'en finir avec les Sénateurs mardi, à Ottawa.

Carter Rowney et Evgeni Malkin ont également participé à ce festin offensif en étant tous les deux complices de trois buts des Penguins. Nick Bonino a quant à lui obtenu deux aides. Matt Murray n'a eu besoin que de 25 arrêts pour signer un premier blanchissage au cours des présentes séries.

L'indiscipline des Sénateurs n'a pas aidé leur cause. Ils ont offert trois avantages numériques aux Penguins et chaque fois, ces derniers ont réussi à les faire payer.

Guy Boucher s'est même permis de jouer à la chaise musicale avec ses gardiens. Craig Anderson, qui fêtait son 36e anniversaire de naissance, a amorcé la partie et il a alloué trois buts sur neuf lancers en première période. Il a cédé sa place à Mike Condon, qui s'est installé entre les poteaux pendant seulement 88 secondes. Anderson est revenu devant le filet et il a concédé un quatrième but aux Penguins avant d'être retourné au banc. Condon a pris le relais jusqu'à la fin de la rencontre.

Anderson a terminé le match avec 10 arrêts tandis que Condon a stoppé 19 tirs.

Les choses se sont assombries rapidement pour les visiteurs lors du premier vingt. Après avoir marqué un premier but en carrière en séries éliminatoires lors du dernier match, Maatta a frappé de nouveau en trompant la vigilance d'Anderson grâce à un puissant tir sur réception.

Les Penguins ont doublé leur avance quelques minutes plus tard, lors d'une supériorité numérique. Crosby a fait dévier un tir de la pointe de Daley et la rondelle a touché le bras droit du gardien des Sénateurs avant de traverser la ligne rouge. Le duo composé de Bonino et Rowney a ensuite fait des siennes, mettant la table pour les réussites de Rust et Wilson.

La troupe de Mike Sullivan a refait connaissance avec Condon en début de deuxième période, mais l'ancien des Penguins n'allait certainement pas obtenir la clémence de ses anciens coéquipiers. À peine sorti du banc des joueurs, Cullen a inscrit le cinquième but des siens à 1:54.

Kessel et Daley ont enfilé l'aiguille lors d'un avantage numérique, au troisième engagement, mais ce qui a fait encore plus mal aux Sénateurs, c'est qu'ils ont dû se débrouiller sans les services de leur capitaine et meilleur pointeur des séries, Erik Karlsson, du centre Derick Brassard et du défenseur Cody Ceci. Les trois joueurs se sont blessés pendant la partie et ils ne sont pas revenus au jeu en troisième période. La nature de leur blessure n'a pas encore été dévoilée.




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer