Phillip Danault et la «combinaison mortelle»

Phillip Danault a mérité la première étoile face... (PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE)

Agrandir

Phillip Danault a mérité la première étoile face aux Kings de Los Angeles, jeudi soir.

PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Andrew Shaw était à enlever le ruban de ses bâtons samedi matin, quelques heures avant le match contre les Red Wings au Centre Bell. Il répondait aussi à des questions sur son partenaire de trio, le Québécois Phillip Danault.

« Phillip est un gars qui travaille fort, qui est compétitif, qui se donne beaucoup sur l'échec avant, expliquait Shaw. Il a des mains, du talent, il a pas mal tout. En plus il aime le hockey, ce qui est une combinaison mortelle. »

Le nouveau troisième trio du Canadien a connu un beau baptême jeudi soir. Danault, Shaw et Max Pacioretty ont eu un excellent match dans la victoire de 4-1 contre les Kings. Le capitaine, qui vit un début de saison plutôt frugal, a amassé deux passes.

Mais c'est peut-être Danault qui a le plus impressionné. Le joueur originaire de Victoriaville a enfilé un but et récolté la première étoile du match.

David Desharnais a amassé deux buts et deux... (PHOTO BERNARD BRAULT, ARCHIVES LA PRESSE) - image 3.0

Agrandir

David Desharnais a amassé deux buts et deux passes en 13 matchs cette saison.

PHOTO BERNARD BRAULT, ARCHIVES LA PRESSE

Sans surprise, Michel Therrien a choisi de garder la même formation samedi soir contre les Red Wings de Detroit. Carey Price sera devant les buts. David Desharnais sera quant à lui de nouveau laissé de côté et Danault aura une chance au centre.

Avec 7 points en 14 matchs, Danault connaît le meilleur début de saison de sa très courte carrière dans la LNH. La saison dernière, le joueur de 23 ans n'avait obtenu que 5 points lors des 30 premiers matchs de la saison avec les Blackhawks de Chicago.

« L'année dernière, l'adaptation à la Ligue nationale a été un peu plus difficile, expliquait Danault samedi. Mais j'ai eu un super été et je suis arrivé vraiment préparé. Cette année j'étais prêt mentalement. »

L'attaquant retrouve sa position naturelle au centre. C'est là qu'il a fait ses armes dans les rangs juniors et c'est aussi au centre qu'il évoluait dans la Ligue américaine. 

« Peu importe où tu joues, c'est toujours une chance de se faire valoir. Je suis intense à tous les matchs, dans ma tête je me bats tout le temps pour un poste. Le centre, c'est un bonus. Mais ça ne changera rien à ma façon d'aborder un match. »

L'audition de Danault au centre se poursuit donc ce soir contre les Red Wings, qui ont gagné leurs deux derniers matchs. Ce sera aussi une occasion de plus de voir à l'oeuvre ce troisième trio prometteur.

« Moi et Shaw, on est deux gars avec du mordant, deux gars qui travaillent fort dans les coins, lance Danault. Et on a Max Pacioretty, le tireur, un gars complet capable de jouer dans les deux sens de la patinoire. C'est un trio qui peut faire des étincelles. C'est une recette gagnante pour l'instant. »

Le Canadien, qui occupe le premier rang de la LNH, va tenter de gagner un dixième match de suite au Centre Bell. L'équipe va ensuite s'envoler pour Chicago en vue du match de dimanche contre les Blackhawks. L'ancienne équipe de Phillip Danault occupe le deuxième rang au classement.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer