Jonathan Toews: «Nous ne sommes pas rassasiés»

Les Blackhawks de Chicago affronteront les Ducks d'Anaheim... (Photo Ann Heisenfelt, AP)

Agrandir

Les Blackhawks de Chicago affronteront les Ducks d'Anaheim ou les Flames de Calgary en finale de l'Association Ouest.

Photo Ann Heisenfelt, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
la liste:11926:liste;la boite:3187755:box

Séries LNH

Dave Campbell
Associated Press
St. Paul, Minn.

Pour la cinquième fois au cours des sept dernières saisons, les Blackhawks de Chicago ont atteint la finale de l'Association Ouest.

Il manque huit victoires pour qu'ils décrochent une troisième Coupe Stanley.

Le brio de Corey Crawford, l'opportunisme de Patrick Kane et la confiance inébranlable des Hawks, en dépit de la tentative désespérée du Wild du Minnesota pour provoquer la prolongation lors du match no 4, leur ont permis de compléter le balayage de la série demi-finale de l'Ouest en l'emportant finalement 4-3 jeudi soir.

«C'était probablement un peu trop serré pour être confortables, mais ils forment une équipe très coriace», a commenté Kane, avant d'ajouter: «peu importe la façon d'y parvenir.»

Le Wild n'a jamais mené dans cette série, mais il est venu de l'arrière après avoir accusé un déficit de 4-1 à la suite du but de Marian Hossa dans un filet désert, en désavantage numérique, alors qu'il restait 3:07 au cadran. Devan Dubnyk, qui a stoppé la glissade du Wild en s'amenant en renfort à la mi-janvier, a effectué 21 arrêts. Il a retraité au banc alors qu'il restait près de quatre minutes au match.

Jason Pominville et Nino Niederreiter ont touché la cible avec 2:18 et 1:27 à jouer, permettant au Wild de croire encore en ses chances. Ses dernières tentatives de créer l'égalité ont toutefois raté la cible ou été repoussées par Crawford. Les Blackhawks ont porté leur fiche à 30-0, dont 5-0 cette saison en séries éliminatoires, lorsqu'ils mènent après deux périodes.

«La chose la plus importante, c'est que nous avons gagné deux gros matchs, deux matchs serrés, sur la route, a souligné le capitaine Jonathan Toews. Je crois que ça démontre que nous ne sommes pas rassasiés.»

Les Blackhawks affronteront les Ducks d'Anaheim ou les Flames de Calgary en finale d'association. Les Ducks mènent la série 2-1, et leur prochain match aura lieu vendredi soir.

Brent Seabrook et Andrew Shaw ont aussi marqué pour les Hawks, qui ne pouvaient compter que sur cinq défenseurs après la blessure sérieuse du vétéran Michal Roszival. Toews et Bryan Bickell ont amassé deux mentions d'assistance chacun, et les Blackhawks ont éliminé le Wild pour la troisième année de suite, après avoir remporté 12 des 15 matchs entre les deux équipes.

«Nous devons trouver une façon de franchir cet obstacle, a admis Pominville. Je ne crois pas que nous soyons si loin que ça. Un bond favorable par ici, un autre par là, et la série serait différente. Mais nous avons été incapables de trouver les faiblesses de leur gardien.»

Crawford a repoussé 124 des 131 tirs dirigés vers lui en quatre matchs, pour un pourcentage d'efficacité de ,947. Kane a inscrit cinq buts. Le défenseur Duncan Keith a affiché un différentiel de +7. Les Blackhawks, qui ont perdu en prolongation du septième match de leur série l'an dernier contre les éventuels champions de la Coupe Stanley, les Kings de Los Angeles, sont en contrôle de leur destinée.

«Le noyau de joueurs est très fier de ce que nous avons accompli jusqu'ici, a confié l'ailier gauche Patrick Sharp. Cette équipe a atteint son plein potentiel au bon moment. Nous jouons de l'excellent hockey.»

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer