Pierre-Alexandre Parenteau se dit prêt

Pierre-Alexandre Parenteau a subi une commotion cérébrale le... (Photo Bernard Brault, La Presse)

Agrandir

Pierre-Alexandre Parenteau a subi une commotion cérébrale le 2 janvier lors du match contre les Devils du New Jersey.

Photo Bernard Brault, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

À moins d'un recul concernant son état de santé, Pierre-Alexandre Parenteau devrait pouvoir reprendre le collier, mercredi soir contre les Blue Jackets à Columbus.

L'attaquant du Canadien, rappelons-le, a subi une commotion cérébrale lors d'un match contre les Devils au New Jersey, le 2 janvier. Il a dû rater les trois derniers matchs de l'équipe, mais se dit prêt pour un retour au jeu, un scénario que Michel Therrien n'a pas voulu confirmer au départ du club, mardi.

«Je me sens bien, a expliqué Parenteau. Quand j'ai été frappé, j'ai tout de suite su que ça n'allait pas, parce que je me suis mis à avoir mal à la tête. Les jours qui ont suivi, je ressentais cette pression autour de la tête, mais rien de plus. Maintenant, il n'y a plus aucune autre douleur.»

Parenteau, qui pourrait former mercredi soir un trio en compagnie d'Alex Galchenyuk et Brandon Prust (du moins, s'il faut se fier à l'entraînement de mardi), fait partie de ceux qui devront se remettre à fonctionner, puisque le Canadien est un peu en panne sèche: seulement trois buts à ses deux derniers matchs, deux défaites.

C'est d'ailleurs pour cette raison que l'entraîneur Michel Therrien a choisi de rebrasser ses cartes et de chambouler ses trios à l'entraînement cette semaine. «J'ai hâte de voir ce que ça va donner, on a besoin de plus d'attaque», a résumé Therrien.

Le Canadien aurait aussi besoin de meilleurs résultats à cinq contre quatre, lui dont le jeu en attaque massive était le 27e de la LNH avant les matchs de mardi. Pierre-Alexandre Parenteau croit savoir pourquoi ça ne fonctionne pas à ce chapitre.

«Nous sommes devenus trop prévisibles, a offert le vétéran attaquant en guise de réponse. Notre système peut fonctionner, mais il ne marche pas présentement. Alors, c'est le temps de faire des changements. Si on joue à quatre attaquants en avantage numérique, ça nous donne une formation qui est différente.»

Parenteau, qui n'a aucun point à ses trois derniers matchs, estime qu'il fait partie de ceux qui doivent en donner plus dans le camp montréalais, surtout en avantage numérique. «Je dois lancer plus souvent... Moi aussi, je suis coupable d'avoir joué de manière trop prévisible.»

_____________________________________________

Price mercredi soir

On ne sait trop qui sera devant le filet du Canadien, jeudi soir à Ottawa, mais on sait qui sera devant le filet mercredi soir: Carey Price, qui en sera à un 35e match cette saison. Michel Therrien n'a pas voulu dévoiler le plan concernant ses gardiens pour le reste de la semaine.

_____________________________________________

Emelin ou Weaver?

L'entraînement de mardi laisse croire qu'Alexei Emelin va probablement sauter son tour mercredi soir, mais Michel Therrien a préféré entretenir le mystère et ne rien confirmer quant à la composition finale de sa formation face aux Blue Jackets. Par contre, s'il faut se fier à l'énorme sourire affiché par Mike Weaver avant le départ pour Columbus, on peut présumer que c'est lui qui sera le sixième défenseur de la formation montréalaise mercredi soir. À suivre.

Partager

lapresse.ca vous suggère

  • La métamorphose de Nathan Beaulieu

    Hockey

    La métamorphose de Nathan Beaulieu

    En décembre, au moment de rappeler pour une autre fois Nathan Beaulieu de Hamilton, Michel Therrien avait choisi de jouer la carte de la franchise.... »

  • Jiri Sekac sera au match des Étoiles

    Hockey

    Jiri Sekac sera au match des Étoiles

    Carey Price ne sera finalement pas l'unique représentant du Canadien à Columbus lors du week-end des Étoiles. »

  • Les Blue Jackets loin derrière les Buckeyes

    Hockey

    Les Blue Jackets loin derrière les Buckeyes

    La ville de Columbus était déserte lundi soir. Les restaurants étaient vides et personne ne déambulait dans les rues. Seul le vent faisait danser les... »

  • Nick Foligno a saisi sa chance

    Hockey

    Nick Foligno a saisi sa chance

    Tant mieux si votre année 2015 s'est aussi bien amorcée que celle de Nick Foligno! »

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer