Une victoire signée Tomas Plekanec

  • Tomas Plekanec a enfilé son deuxième but du match alors qu'il ne restait que 42,9 secondes au cadran. (PC)

    Plein écran

    Tomas Plekanec a enfilé son deuxième but du match alors qu'il ne restait que 42,9 secondes au cadran.

    PC

  • 1 / 15
  • James van Riemsdyk est maîtrisé par Lars Eller devant le filet de Carey Price. (PC)

    Plein écran

    James van Riemsdyk est maîtrisé par Lars Eller devant le filet de Carey Price.

    PC

  • 2 / 15
  • Tomas Plekanec a inscrit le but égalisateur suite à une échappée en 2e période. (PC)

    Plein écran

    Tomas Plekanec a inscrit le but égalisateur suite à une échappée en 2e période.

    PC

  • 3 / 15
  • Tyler Bozak célèbre son but en fin de 1re période. (Reuters)

    Plein écran

    Tyler Bozak célèbre son but en fin de 1re période.

    Reuters

  • 4 / 15
  • Jake Gardiner fait perdre l'équilibre à Rene Bourque. (Reuters)

    Plein écran

    Jake Gardiner fait perdre l'équilibre à Rene Bourque.

    Reuters

  • 5 / 15
  • Joffrey Lupul entre en collision avec le nouveau défenseur des Canadiens Tom Gilbert. (PC)

    Plein écran

    Joffrey Lupul entre en collision avec le nouveau défenseur des Canadiens Tom Gilbert.

    PC

  • 6 / 15
  • Nazem Kadri célèbre le premier but des siens, en 1re période. (PC)

    Plein écran

    Nazem Kadri célèbre le premier but des siens, en 1re période.

    PC

  • 7 / 15
  • Alexei Emelin, Max Paciorretty et Pierre-Alexandre Parenteau célèbrent le premier but du Canadien. (PC)

    Plein écran

    Alexei Emelin, Max Paciorretty et Pierre-Alexandre Parenteau célèbrent le premier but du Canadien.

    PC

  • 8 / 15
  • Max Pacioretty a déjoué Dion Phaneuf avant d'inscrire le premier but de la saison 2014-2015 de la LNH. (PC)

    Plein écran

    Max Pacioretty a déjoué Dion Phaneuf avant d'inscrire le premier but de la saison 2014-2015 de la LNH.

    PC

  • 9 / 15
  • La mise en jeu inaugurale. (PC)

    Plein écran

    La mise en jeu inaugurale.

    PC

  • 10 / 15
  • Jonathan Bernier lors de l'hymne national. (PC)

    Plein écran

    Jonathan Bernier lors de l'hymne national.

    PC

  • 11 / 15
  • Andrei Markov et Dion Phaneuf lors de la mise en jeu protocolaire. (PC)

    Plein écran

    Andrei Markov et Dion Phaneuf lors de la mise en jeu protocolaire.

    PC

  • 12 / 15
  • Un fan des maple Leafs se rend au Air Canada Centre. (PC)

    Plein écran

    Un fan des maple Leafs se rend au Air Canada Centre.

    PC

  • 13 / 15
  • Brendan Gallagher saute par-dessus un cordon de sécurité lors de la périod d'échauffement d'avant match. (PC)

    Plein écran

    Brendan Gallagher saute par-dessus un cordon de sécurité lors de la périod d'échauffement d'avant match.

    PC

  • 14 / 15
  • Des fans des Maple Leafs et des Canadiens se narguent mutuellement devant le Air Canada Centre avant le début du match. (PC)

    Plein écran

    Des fans des Maple Leafs et des Canadiens se narguent mutuellement devant le Air Canada Centre avant le début du match.

    PC

  • 15 / 15

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Toronto) Si David Desharnais et Tomas Plekanec jouent toute la saison comme ils l'ont fait mercredi soir à Toronto, les questions qu'a suscitées le transfert d'Alex Galchenyuk au centre risquent de disparaître quelque temps.

Le trio de Desharnais a dirigé l'attaque du Canadien dans la victoire de 4-3 qui marquait l'ouverture de sa saison, mercredi soir, contre les Maple Leafs de Toronto. Quant à Plekanec, bien qu'il soit flanqué de deux jeunes ailiers un peu trop survoltés pour ce premier match de l'année, il a pris les choses en main et s'est révélé le meilleur joueur sur la glace à mesure que la rencontre avançait.

> Le sommaire du match

Le centre tchèque a inscrit deux buts, dont celui de la victoire au cours de la dernière minute de la rencontre. Ce but chanceux, qui a dévié sur le défenseur Stuart Percy, tombait à point, puisque les Leafs avaient égalé la marque sur un rebond similaire 96 secondes auparavant.

«On va prendre cette victoire, d'autant qu'elle est survenue en temps réglementaire, a lâché Carey Price. Je n'étais pas enchanté de donner ce but en fin de troisième, mais au moins, on a pu l'emporter.»

En plus du doublé de Plekanec, Max Pacioretty et P.K. Subban ont eux aussi marqué, de sorte que tous les buts du Tricolore ont été l'oeuvre des nouveaux assistants-capitaines.

«De bons choix de la direction, visiblement», a glissé Plekanec avec un sourire.

Le premier trio s'impose

De l'aveu même de Pierre-Alexandre Parenteau, qui vivait mercredi son baptême dans l'uniforme tricolore, la performance de son trio a été supérieure à tout ce que Desharnais, Pacioretty et lui avaient présenté en matchs préparatoires.

«Si on réussit à établir notre échec avant et à passer du temps en zone adverse, on va être difficiles à contenir», a prévenu Parenteau, auteur de deux mentions d'aide.

Aucune séquence dans le match ne l'atteste davantage que le travail de Desharnais sur le but de Subban au milieu de la troisième période. Le centre québécois a battu deux joueurs des Leafs en coin de patinoire avant de s'approcher du filet de Jonathan Bernier et de repérer le défenseur vedette qui s'offrait en cible dans le haut de l'enclave.

«Davey a toujours l'air de trouver ses coéquipiers lorsqu'ils se libèrent, a dit Subban, qui était tout sauf surpris. C'est ce qui l'a amené à la Ligue nationale et qui a fait de lui un joueur d'impact au sein de notre équipe. On l'a vu faire ça à de nombreuses reprises et il ne reçoit pas suffisamment de crédit pour ce qu'il accomplit.

«C'est dommage que ça n'ait pas été le but gagnant, mais Plekanec s'est dressé et a fait le travail.»

Un but en échappée

Certes, Plekanec a sauvé la mise en toute fin de match, mais c'est son but au début de la deuxième période qui a permis au Tricolore de vraiment entrer dans le match et de se donner des chances de gagner.

Car le vent de changement qui souffle sur les Maple Leafs avait décoiffé le Tricolore au cours de la première. Après le but de Max Pacioretty, les recrues Brandon Kozun et Stuart Percy ont célébré leur premier match dans la LNH en préparant les buts qui permettaient aux Leafs de prendre les devants après 20 minutes.

Vous pensiez que le but en fin de période de Tyler Bozak allait scier les jambes du Tricolore? Que nenni.

Reprenant ses habitudes des années passées, Plekanec s'est bricolé une nouvelle échappée - celle-là gracieuseté d'Alexei Emelin - et il est allé battre Bernier du revers.

«Ç'a été un moment clé pour nous, car jusque-là, on ne jouait pas comme il faut, a-t-il reconnu.

«L'équipe a beaucoup mieux joué à compter de la deuxième moitié de rencontre. On était plus concentrés et c'était la même chose pour Gallagher et Galchenyuk. Notre trio s'est mis à travailler comme on le voulait en zone offensive.»

Du travail bien réparti

Malgré sa brillante performance, Plekanec n'a joué que 15 min 27 s, soit moins que durant les 82 matchs de la saison dernière.

On peut voir là plusieurs choses.

D'une part, c'est devenu un credo dans la LNH que les bonnes équipes comptent sur quatre trios qu'ils peuvent employer avec régularité. Michel Therrien adhère à cette théorie depuis longtemps et l'unité formée de Manny Malhotra (souverain au cercle de mise en jeu), Dale Weise et Brandon Prust lui permet d'agir de la sorte sans aucune crainte.

L'attaquant le moins utilisé a été la recrue Jiri Sekac, mais il a tout de même passé 12 min 13 s sur la patinoire. Cet équilibre dans le temps d'utilisation a aidé un peu tout le monde (sauf Mike Weaver et Nathan Beaulieu à la ligne bleue) à trouver son rythme et à composer avec un début de saison éreintant.

En effet, le Tricolore amorce sa saison sur les chapeaux de roues avec trois matchs en quatre soirs. Il se rendait à Washington sitôt le match terminé pour y affronter les Capitals jeudi soir.

____________________________________________

Ils ont dit

> Michel Therrien: «On sentait notre équipe un peu nerveuse. On n'exécutait pas bien. Puis, à compter de la deuxième période on a eu une meilleure relance de l'attaque et ça nous a permis d'attaquer avec beaucoup de vitesse.»

> P.K. Subban: «Nous n'étions pas au sommet de notre art à tous les soirs durant les matchs préparatoires, mais cette semaine, à mesure qu'on s'approchait de ce premier match, on se disait qu'on voulait être à notre mieux et jouer du hockey fiable. C'est ce qu'on a fait ce soir. On a fait du bon travail à contenir le premier trio des Leafs et à limiter ses opportunités.»

> Carey Price: «On s'attendait à ce qu'il y ait quelques jeux brouillons lors de ce premier match, mais en autant qu'on soit en mesure de les limiter, je pensais qu'on allait être correct.»

> Michel Therrien: «C'était le premier match dans la LNH de Jiri Sekac et on a senti un peu de nervosité. Il a quand même fait de bonnes choses. Nathan Beaulieu, en tant que joueur régulier, en était lui aussi à un premier match et j'ai aimé son jeu de transition. Il ne s'est pas fait battre défensivement. Plus ça va aller, plus je m'attends à ce que ces gars-là soient meilleurs.»

> Jiri Sekac: «Je me sentais bien. J'ai aimé ça. C'était tout un feeling de sauter sur la glace. Il y a eu quelques matchs préparatoires où l'adversaire avait à toutes fins pratiques son alignement complet. Les gars étaient peut-être un peu plus concentrés ce soir, mais je n'ai pas vu une si grosse différence.»

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer