Canadien-Maple Leafs: la fébrilité est palpable

C'est la sixième année de suite que le... (Photo André Pichette, archives La Presse)

Agrandir

C'est la sixième année de suite que le Canadien et les Maple Leafs amorcent la saison l'un contre l'autre. Les Torontois ont remporté les quatre derniers affrontements.

Photo André Pichette, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Toronto) Le Canadien amorce son calendrier à Toronto, ce soir face aux Maple Leafs, avec une effervescence facilement palpable compte tenu du long historique entre les deux formations.

«J'espère que ça ira mieux que les deux dernières années», s'est esclaffé Michel Therrien en faisant allusion aux défaites en lever de rideau qui ont marqué les deux campagnes précédentes.

En fait, c'est la sixième année de suite que Leafs et Canadien amorcent la saison l'un contre l'autre et les Torontois ont remporté les quatre derniers affrontements.

C'est la rentrée pour tout le monde, mais le cachet est particulier pour des nouveaux venus tels que Pierre-Alexandre Parenteau.

«C'est excitant, on est finalement rendu!» s'est exclamé Parenteau qui, sans surprise, amorcera la saison à la droite de Max Pacioretty et David Desharnais.

«La quantité de médias qu'il y a ici... je n'ai jamais vu ça de ma vie.»

Les Leafs concèdent aisément que le Tricolore a un pas d'avance sur eux et ils s'affaireront cette saison à combler l'écart qui les séparent de leurs ennemis traditionnels.

«Montréal est une équipe très rapide et très travaillante, note l'entraîneur-chef des Leafs Randy Carlyle. Ce qu'ils ont fait l'an dernier, ils ne l'ont pas réalisé juste à cause de Carey Price ou juste à cause de P.K. Subban mais parce qu'ils jouaient en équipe et travaillaient en équipe. Il faut leur lever notre chapeau pour ce qu'ils ont accompli.»

Début de saison occupé

Les trios à l'entraînement matinal du Canadien correspondaient à ce qu'on a vu tout au long du camp. Sans surprise, Travis Moen, Michaël Bournival et Jarred Tinordi seront laissés de côté face aux Leafs.

Carey Price sera confronté à Jonathan Bernier, qui entame cette nouvelle saison en tant que gardien numéro un incontesté des Leafs, ce qui n'était pas nécessairement le cas au début de la dernière campagne.

Il s'agit pour le CH d'un début de saison sur les chapeaux de roues puisqu'il entame son calendrier avec trois matchs en quatre soirs.

«Ce n'est pas l'idéal, convient Michel Therrien. Par contre, le fait qu'on commence sur la route est quelque chose de très positif pour intégrer nos nouveaux joueurs. Les gars vont pouvoir apprendre à mieux se connaître et affronter dès le départ l'adversité des matchs à l'étranger.»

Après l'affrontement face aux Leafs, le Canadien mettra le cap sur Washington pour rendre visite aux Capitals. Il est déjà acquis que Dustin Tokarski sera devant le filet face à ces derniers.

Le voyage du CH se poursuivra ensuite avec des arrêts à Philadelphie puis Tampa Bay.

Les trios du Canadien ce soir

AGCAD
PaciorettyDesharnaisParenteau
GalchenyukPlekanecGallagher
BourqueEllerSekac
PrustMalhotraWeise
Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer