• Accueil > 
  • Sports > 
  • Hockey 
  • > Un 2e club torontois pourrait être problématique, dit Bettman 

Un 2e club torontois pourrait être problématique, dit Bettman

Le commissaire de la LNH, Gary Bettman.... (Photo Chris Young, La Presse Canadienne)

Agrandir

Le commissaire de la LNH, Gary Bettman.

Photo Chris Young, La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Stephen Whyno
La Presse Canadienne
TORONTO

Si la LNH décide d'implanter un deuxième club à Toronto, cette équipe d'expansion devra espérer que la longue léthargie des Maple Leafs de Toronto se poursuive.

Invité à discuter de l'hypothétique implantation d'une deuxième équipe dans un grand marché de hockey, le commissaire Gary Bettman a dit que c'était une option à étudier.

«Si nous décidions d'implanter une deuxième équipe dans la région de Toronto, et que cette équipe entamait ses activités l'année où les Maple Leafs remportent la coupe Stanley, alors cette deuxième équipe n'existerait pas», a dit Bettman dans une conversation avec George Stroumboulopoulos au dîner du Club canadien de Toronto.

Stroumboulopoulos, le nouvel hôte de «Hockey Night In Canada» et partisan avoué du Canadien de Montréal, a interrompu Bettman et dit «c'est vraiment hypothétique».

«Ça fait partie de la dynamique parce que l'attention est diluée, par deux ou par trois, et lorsque vous avez des équipes établies qui ont une grande histoire et des traditions, alors la deuxième équipe - même si la première n'a pas autant de succès qu'espéré - n'obtiendra jamais la couverture accordée à la première.»

Un message publié récemment sur Twitter par Howard Bloom, du Sports Business News, a indiqué que la LNH songeait à ajouter quatre équipes d'expansion respectivement à Québec, Seattle, Las Vegas et Toronto, d'ici 2017. Bettman a exprimé son désaccord envers ce message, qui faisait remarquer que les frais d'expansion pourraient s'élever jusqu'à 1,4 milliard $US, parce qu'il «sous-estimait» la valeur réelle.

Bettman a rappelé lundi que la ligue n'avait aucun plan d'expansion formel. Cet enjeu s'est cependant retrouvé au centre des discussions en raison de l'excellente santé financière de la LNH et de l'asymétrie de ses associations.

«Ce que la plupart des gens me font remarquer, c'est qu'il y a 16 équipes dans l'Est et 14 dans l'Ouest. Qu'est-ce qui cloche avec toi? Es-tu capable de compter?, a résumé Bettman. Et je leur réponds que oui, je sais compter, et je peux aussi dire l'heure qu'il est car nous avons finalement 16 équipes à l'heure de l'Est qui sont en santé. Mais on ne peut procéder à une expansion simplement par souci de symétrie. C'est une décision d'affaires très importante, et tu dois la prendre pour les bonnes raisons au bon moment.»

Une deuxième équipe à Toronto, même à l'heure de l'Est, pourrait théoriquement évoluer dans l'Association Ouest afin d'assurer la symétrie. Après tout, les Maple Leafs ont joué dans l'Ouest jusqu'en 1998-99.




Rondelle Libre >

123302:liste;4317250:box; 300_billet-brunet.tpl:file;
la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer