• Accueil > 
  • Sports > 
  • Hockey 
  • > Bourque-Eller-Gionta: nouveau trio, nouvel enthousiasme 

Bourque-Eller-Gionta: nouveau trio, nouvel enthousiasme

Le trio de Lars Eller, Rene Bourque et... (Photo Robert Skinner, La Presse)

Agrandir

Le trio de Lars Eller, Rene Bourque et Brian Gionta fait flèche de tout bois depuis le début des séries éliminatoires.

Photo Robert Skinner, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
la liste:11552:liste;la boite:2558201:box

Multimédia

Simulateur des séries LNH 2014

Simulateur des séries LNH 2014

Prédisez vos séries de la LNH 2014! Utilisez notre simulateur pour... »

Aurait-on pu imaginer un jour qu'une clameur s'élèverait dans le Centre Bell chaque fois que Rene Bourque touche la rondelle?

C'est pourtant ce qui s'est produit dans le quatrième et dernier match de la série contre le Lightning de Tampa Bay, mardi. Si souvent invisible et désintéressé en saison régulière, Bourque a pris d'assaut la première ronde et s'est mis à jouer au sommet de ses capacités. Et les amateurs semblent lui avoir pardonné ses longs épisodes de nonchalance puisque Clark Kent est subitement devenu Superman.

En plus d'enfiler 3 buts importants, Bourque a tiré 22 fois au filet, ce qui en faisait le meneur de la LNH avant les matchs d'hier. Il a entre autres cadré 15 lancers lors des deux derniers matchs. À titre comparatif, le CH a limité Steven Stamkos à 14 tirs durant l'ensemble de la série.

«Je me suis retrouvé dans de bonnes positions, a indiqué Bourque après la victoire de mardi. Lars (Eller) et Gio (Brian Gionta) ont effectué du bon travail durant toute la série. Leur jeu était solide.»

L'ailier originaire de Lac La Biche, en Alberta, n'est pas le seul à avoir amorcé sa rédemption en première ronde des séries. Eller a aussi été dominant contre le Lightning, tant et si bien que leur trio a été le meilleur du Canadien dans la série.

«On essaie toujours de notre mieux, mais pour une raison ou une autre, ça a cliqué entre nous, nous a confié le centre danois. C'était un nouveau début pour nous en séries. On les a bien amorcées et on a été capables de maintenir le rythme qu'on s'était créé dans le premier match.

«Maintenant, c'est juste amusant de jouer.»

S'amuser.

Il y a de grands pans de la saison d'Eller où ce concept était disparu de son quotidien. Qu'on se rappelle la mine d'enterrement qu'il affichait le 15 mars quand il a marqué son premier but en 25 matchs, un but qui allait orchestrer une remontée historique contre les Sénateurs d'Ottawa.

Le plaisir de jouer semblait bien loin.

«Je dirais que dans les trois ou quatre dernières semaines, Lars jouait du bon hockey, a observé l'entraîneur-chef Michel Therrien. C'est encourageant. Et ç'a été la même chose pour Bourque après qu'il eut réintégré l'alignement.

«Avec Gionta, ça s'est avéré un excellent trio. Ils étaient menaçants et ils ont été bons dans les deux sens de la patinoire.»

On ne saurait trop insister sur l'apport des troisième et quatrième trios du Canadien et sur la façon dont ils ont dépecé leurs rivaux du Lightning. Ç'a été l'une des clés de son succès en première ronde et ça devra le demeurer pour la suite des choses, peu importe que l'adversaire soit les Bruins de Boston ou les Red Wings de Detroit.

Partager

lapresse.ca vous suggère

  • Une pause salutaire pour le Canadien

    Hockey

    Une pause salutaire pour le Canadien

    C'est peut-être Daniel Brière qui a le mieux résumé la situation du Canadien, une fois le dernier coup de balai donné, mardi soir au Centre Bell:... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer