Exclusif

Silence radio entre Gionta et le Canadien

Le silence du Canadien dans ce dossier peut... (Photo Bernard Brault, archives La Presse)

Agrandir

Le silence du Canadien dans ce dossier peut sembler étonnant puisque Marc Bergevin a récemment dit qu'il amorcerait des pourparlers avec plusieurs joueurs qui sont sans contrat pour la saison prochaine.

Photo Bernard Brault, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Alors que le Canadien est sur le point d'amorcer des discussions avec quelques-uns de ses joueurs sans contrat en vue de la prochaine saison, un joueur de la formation demeure sans nouvelles de la direction, et non le moindre: le capitaine Brian Gionta.

Comme plusieurs autres de ses coéquipiers, le vétéran de 34 ans en est à la dernière année de son contrat avec le Canadien. Mais pour le moment, le dossier Gionta n'est pas une priorité pour la direction montréalaise, qui ne l'a toujours pas approché.

«Je n'ai pas eu une seule discussion à ce sujet avec le Canadien, a expliqué hier Stephen Bartlett, l'agent de Gionta, en entrevue téléphonique avec La Presse. Si la direction de l'équipe veut discuter d'un nouveau contrat avec nous, nous allons le faire. Mais je n'ai pas parlé à Marc Bergevin et je n'ai pas non plus parlé de cette situation avec Brian une seule fois cette saison.»

Le silence du Canadien dans ce dossier peut sembler étonnant puisque Bergevin, le directeur général de l'équipe, a récemment fait connaître son intention d'amorcer des pourparlers avec plusieurs de ses joueurs qui sont sans contrat pour la prochaine saison, dont les défenseurs P.K. Subban, Andrei Markov et Raphael Diaz. Un autre défenseur, Alexei Emelin, a obtenu un nouveau contrat de quatre ans la semaine dernière.

Pour le moment, la question du prochain contrat du capitaine ne semble pas venir en tête de liste pour Marc Bergevin, mais Stephen Bartlett jure que lui et son client ne s'en font pas avec ça.

«Les équipes ont toutes des façons différentes de composer avec certains dossiers, a répondu l'agent. D'une manière ou d'une autre, ce n'est pas un problème pour nous; si le Canadien veut nous parler, on va écouter. Si le Canadien ne veut pas nous parler durant la saison, on va comprendre. Nous n'allons pas être vexés, nous n'allons pas croire que c'est un manque de respect si l'équipe ne veut pas discuter d'un nouveau contrat immédiatement.»

Gionta, qui s'est amené à Montréal en 2009 à titre de joueur autonome, aimerait bien pouvoir poursuivre sa carrière dans le chandail tricolore, selon son agent. Reste à voir si l'attrait est réciproque, puisque le joueur américain a subi son lot de blessures au cours des dernières saisons.

«Brian aime Montréal, il aime la ville et ses fans, a ajouté Stephen Bartlett. Il estime que le Canadien est une organisation de première classe. Il n'y a aucune raison de croire que le Canadien ne soit pas une option pour lui en vue de la prochaine saison. Je pense que si Brian a une bonne saison, tout va tomber en place pour lui. Je ne suis pas inquiet.»

Gionta fait partie des neuf joueurs réguliers du Canadien qui sont sans contrat en vue de la prochaine saison. Le groupe des joueurs qui pourraient offrir leurs services sur le marché de l'autonomie en juillet comprend Gionta, George Parros, Diaz, Francis Bouillon, Douglas Murray et Markov. Ce dernier a récemment rompu avec Don Meehan, son agent de longue date, et la direction du Canadien ignore pour l'instant qui sera son prochain représentant.

Subban, Ryan White et Lars Eller font partie de ceux qui pourraient devenir joueurs autonomes avec compensation cet été.

Interrogé par La Presse cette semaine sur les joueurs sans contrat, Marc Bergevin n'a pas voulu dévoiler sa stratégie, se contentant de rappeler qu'il ne désire pas négocier à travers les médias.

Dans le vestiaire

Pas de panique

Malgré les quatre défaites de suite, la pire série du Canadien cette saison, les joueurs tentent de garder leur calme. «Ce n'est pas le moment de paniquer, a fait savoir le gardien Carey Price après le match à Ottawa. Je crois que nous pouvons garder confiance en raison de la façon dont on joue. On montre des signes encourageants et on méritait un meilleur sort à nos deux derniers matchs.»

Bientôt Brière?

Le Canadien reprend l'entraînement ce matin à Brossard, après avoir obtenu une journée de congé hier à la suite de la défaite de jeudi soir à Ottawa. Daniel Brière devrait poursuivre son entraînement avec le reste de l'équipe, mais la date de son retour au jeu demeure inconnue.

Trois adversaires métropolitains sur quatre

Le Canadien se prépare à accueillir les Islanders de New York, demain soir au Centre Bell, à 18h. Le club montréalais doit ensuite recevoir le Lightning de Tampa mardi soir, avant d'aller à Columbus y affronter les Blue Jackets vendredi. Le CH va terminer sa semaine samedi prochain au Centre Bell, avec un match contre les Rangers de New York.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer