Tiger Woods joue 77 à son retour

Tiger Woods se retrouve au dernier rang parmi... (Photo Willie J. Allen Jr., AP)

Agrandir

Tiger Woods se retrouve au dernier rang parmi les 18 golfeurs qui participent au tournoi.

Photo Willie J. Allen Jr., AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Doug Ferguson
Associated Press
Windermere, Floride

Tiger Woods était de retour au jeu, jeudi, et c'était comme s'il n'avait jamais été absent - sauf qu'il semblait en santé.

Woods a raté quatre approches coupées autour des verts, a obtenu seulement quatre occasions d'oiselets de 20 pieds ou moins et a inscrit une ronde de 77 (+5) lors de la première journée du Défi mondial à Isleworth, son parcours local lors des 16 premières années de sa carrière professionnelle.

Il se retrouve au dernier rang parmi les 18 golfeurs qui participent au tournoi, à 11 coups de Jordan Spieth, qui a triomphé à l'Omnium australien la semaine dernière.

Le pointage n'était pas aussi important que l'état de santé de Woods, qui a perdu presque une année complète en raison de problèmes au dos. Il a été opéré une semaine avant le Tournoi des Maîtres et s'est retrouvé sur la touche pendant trois mois. Il n'avait pas joué depuis le 9 août, au Championnat de la PGA, en raison encore une fois de problèmes au dos liés au fait qu'il devait renforcer sa structure musculaire.

Woods n'avait pas respecté le seuil de qualification au Congressional en juin à son premier tournoi après son opération. Cette fois-ci, il revient au jeu après une blessure et après avoir commencé à travailler avec un nouvel entraîneur. Son mauvais score n'a donc pas été particulièrement étonnant.

C'est la 10e fois en 12 rondes qu'il ne joue pas sous la normale depuis son premier retour en juin.

Malgré tout, la piètre qualité de certains de ses coups a été surprenante, particulièrement autour des verts.

«Ce n'est pas normal d'être aussi mauvais sur les courtes approches», a-t-il admis.

Son pointage de 77 est le deuxième plus haut de Woods en 2014. Il avait joué 79 sur le parcours sud de Torrey Pines, en janvier. La bonne nouvelle pour Woods, c'est qu'il a déclaré ne ressentir aucune douleur.

«C'est la première fois depuis longtemps que je peux dire ça, a mentionné Woods. C'est agréable d'aller sur le terrain et de cogner les coups que j'aime cogner - surtout sur le neuf de retour - et ne pas ressentir de douleur.»

Pour sa part, Spieth a réussi cinq oiselets sur le premier neuf en route vers une ronde de 66 (-6). Il a ajouté deux oiselets contre un boguey sur le neuf de retour et il devance Henrik Stenson, Steve Stricker, Rickie Fowler et Zach Johnson par un coup.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer