• Accueil > 
  • Sports > 
  • Golf 
  • > Insuccès à la Coupe Ryder: la PGA crée un groupe de travail 

Insuccès à la Coupe Ryder: la PGA crée un groupe de travail

Parmi les 11 membres du «groupe de travail... (Photo Jeff Haynes, archives Reuters)

Agrandir

Parmi les 11 membres du «groupe de travail de la Coupe Ryder», on retrouve notamment Phil Mickelson, l'ancien capitaine de l'équipe américaine Davis Love III et Tiger Woods.

Photo Jeff Haynes, archives Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Doug Ferguson
Associated Press

La PGA d'Amérique veut se pencher de plus près sur ses échecs à la Coupe Ryder en créant un groupe de travail qui comprend Tiger Woods et Phil Mickelson, ainsi que les trois capitaines des équipes américaines qui ont récemment subi la défaite.

Parmi les 11 membres du «groupe de travail de la Coupe Ryder», on retrouve cinq joueurs, trois anciens capitaines et trois dirigeants de la PGA d'Amérique.

Les co-présidents sont l'administrateur général de la PGA Pete Bevacqua et Derek Sprague, le prochain dans la liste pour devenir président de la PGA d'Amérique.

L'objectif du groupe de travail est d'examiner tous les aspects de la Coupe Ryder, y compris la sélection des capitaines et des joueurs ainsi que le moment où le choix des joueurs sont effectués.

«C'est un grand pas de la PGA pour réaliser ce que nous voulons tous: remporter la Coupe Ryder», a déclaré Woods dans un communiqué publié par la PGA.

L'Europe a remporté huit des 10 dernières éditions de la Coupe Ryder, dont une victoire de 16½-11½ le mois dernier à Gleneagles.

Les deux précédentes confrontations s'étaient décidées par la marge d'un point, notamment en 2012 à Medinah quand l'Europe a comblé un déficit de 10-6 pour réaliser le plus impressionnant ralliement d'une équipe visiteuse.

Le président de la PGA, Ted Bishop, soulignant qu'il en avait assez de perdre, a opté pour Tom Watson comme le capitaine le plus âgé (65) de l'histoire de la Coupe Ryder pour l'édition 2014 en Ecosse.

Cette décision n'a pas servi la cause de l'équipe américaine. Watson n'a pas semblé être dans le coup à Gleneagles avec ses décisions et lors des conférences de presse. La Coupe Ryder a pris fin avec une conférence de presse maladroite au cours de laquelle Mickelson - aux côtés de Watson - a salué le succès de Paul Azinger en 2008 dans la plus récente victoire des États-Unis et a suggéré que Watson n'avait pas adopté cette formule gagnante.

Dans la foulée de cette défaite, divers rapports ont tracé le portrait d'un style de leadership déficient au sein de l'équipe américaine, ce qui a retenu encore plus l'attention que la défaite.

Ce groupe de travail ne comprend pas Azinger, qui a déclaré lundi que c'était trop tôt après la coupe Ryder. Azinger a dit qu'une réunion privée était déjà à l'agenda avec la PGA d'Amérique le mois prochain.

Sprague devrait prendre la relève lorsque le mandat de Bishop en tant que président prendra fin le mois prochain à la réunion annuelle de la PGA. L'autre dirigeant de la PGA d'Amérique figurant au sein du groupe de travail est Paul Levy, qui est le secrétaire de l'organisation.

Les capitaines au sein du comité sont Davis Love III (2012), Tom Lehman (2006) et Raymond Floyd (1989). Steve Stricker, Jim Furyk et Rickie Fowler se joignent à Mickelson et Woods parmi les joueurs.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer