Hunter Mahan, un an plus tard

L'année dernière, Hunter Mahan avait dû quitter l'Omnium... (Photo Marco Campanozzi, La Presse)

Agrandir

L'année dernière, Hunter Mahan avait dû quitter l'Omnium canadien alors qu'il était le meneur pour aller rejoindre sa femme qui allait accoucher.

Photo Marco Campanozzi, La Presse

L'Américain Hunter Mahan est de retour à l'Omnium canadien cette semaine, un an après avoir abandonné le tournoi après trois rondes alors qu'il était pourtant le meneur!

«La journée la plus folle de ma vie. Je me préparais à défendre mes chances quand j'ai reçu un coup de fil de mon agent qui m'informait que ma conjointe allait bientôt accoucher. C'est le genre de choses dont on parle souvent, mais qui n'arrive jamais. C'était pourtant vrai et je n'ai pas hésité. Un ami m'a aidé à trouver un avion pour le Texas et j'ai pu rentrer à temps pour assister à l'accouchement! Cette année, rien ne devrait m'empêcher de compléter le tournoi...»

---

Les «mauvais» souvenirs de Woods

Tiger Woods ne participe pas à l'Omnium canadien cette année et il ne s'ennuiera probablement pas du parcours Bleu du Royal Montréal. C'est ici, en 1997, que Tiger a raté la qualification pour les rondes finales d'un tournoi pour la première fois de sa carrière. Dix ans plus tard, il a été battu par Mike Weir lors de la dernière journée de la Coupe des Présidents. Woods a toutefois souvent répété qu'il avait été impressionné par l'accueil du public québécois. «L'ovation que j'ai reçue en quittant le vert du 18e m'a touché, avait-il raconté en 1997. Ils (les spectateurs) n'avaient pas à faire cela; ils savaient que j'avais mal joué...»

---

En terrain connu

Pas moins de 11 golfeurs inscrits à l'Omnium canadien cette semaine ont disputé la Coupe des Présidents sur le même parcours du Club Royal Montréal en 2007. Ce sont Ernie Els, Vijay Singh, Geoff Ogilvy, Retief Goosen, Trevor Immelman, Stuart Appelby et Mike Weir pour l'équipe internationale, de même que Jim Furyk, Stewart Cink, Lucas Glover et Hunter Mahan pour l'équipe américaine.




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Jim Furyk vise un troisième titre au Canada

    Golf

    Jim Furyk vise un troisième titre au Canada

    L'Omnium canadien est de retour au Québec pour la première fois depuis 2001, et c'est tout naturellement le parcours historique du club Royal... »

  • David Hearn et Mike Weir veulent y croire

    Golf

    David Hearn et Mike Weir veulent y croire

    Pas moins de 19 Canadiens sont inscrits à l'Omnium canadien et, comme le soulignait le vétéran Mike Weir, les probabilités sont plus élevées de voir... »

  • Omnium canadien: un parcours traditionnel et exigeant

    Golf

    Omnium canadien: un parcours traditionnel et exigeant

    Le parcours Bleu du club Royal Montréal est l'un des plus réputés du Canada. Si le club a été créé en 1873, il ne s'est installé à L'Île-Bizard qu'en... »

la liste:123302:liste;la boite:4317250:box

Rondelle libre>

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer