Un retour apprécié pour Mike Weir

Mike Weir... (Photo Hugo-Sébastien Aubert, archives La Presse)

Agrandir

Mike Weir

Photo Hugo-Sébastien Aubert, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

C'est au club Royal Montréal que Mike Weir a signé l'une de ses meilleures performances en carrière, en 2007, lors de la Coupe des Présidents. Le golfeur canadien, vainqueur du Tournoi des Maîtres en 2003, avait battu Tiger Woods le dimanche en simple devant une foule imposante et très bruyante.

«Je me souviens autant de ma victoire que de l'appui du public, a-t-il raconté en point de presse. Tiger lui-même m'a dit que c'était l'une des foules les plus bruyantes qu'il ait jamais vues. Le parcours du Royal Montréal représente un bon défi. C'est un des parcours traditionnels où je suis habituellement à l'aise.»

À 44 ans, Weir n'a plus gagné sur le circuit de la PGA depuis 2007, mais il a obtenu quelques bons résultats cette année.

---

DeLaet espère rebondir

Le Canadien Graham DeLaet n'a pas très bien fait aux récents omniums des États-Unis et de Grande-Bretagne, mais il est quand même bien placé au classement de la Coupe FedEx, avec des gains de plus de 2 millions cette saison.

Le joueur de la Saskatchewan espère quand même profiter de l'Omnium canadien pour rebondir, après avoir raté sa qualification pour les rondes finales des deux tournois majeurs.

«On nous répète souvent qu'aucun Canadien n'a gagné ici depuis 60 ans, et c'est certain que ce serait merveilleux de réussir, d'autant plus que ce serait ma première victoire sur le circuit de la PGA, a rappelé DeLaet en point de presse. Malgré mes derniers résultats, je suis satisfait de mon jeu et j'ai l'impression que je suis près de l'objectif...»

---

Un tournoi prestigieux

Avec une liste de champions qui inclut Walter Hagen, Sam Snead, Byron Nelson, Arnold Palmer, Lee Trevino, Greg Norman et Tiger Woods, l'Omnium canadien est un tournoi prestigieux et il a longtemps attiré les meilleurs joueurs du moment.

La mondialisation du golf, les calendriers moins chargés des joueurs et une nouvelle programmation juste après l'Omnium britannique ont compliqué les choses pour Golf Canada. L'implication de RBC permet toutefois d'assurer la présence de plusieurs vedettes, et le peloton est encore très relevé cette année.

Pour revenir aux champions de l'Omnium canadien, notons qu'un seul grand nom est absent de la liste: celui de Jack Nicklaus! L'Américain considère d'ailleurs qu'il s'agit de la principale lacune à son glorieux palmarès.




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Omnium canadien: Dave Lévesque, sans complexe

    Golf

    Omnium canadien: Dave Lévesque, sans complexe

    Dave Lévesque est depuis plusieurs années le meilleur golfeur professionnel québécois avec de nombreux succès sur le circuit provincial, mais aussi... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:4273453:box

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer