Ernie Els avait la tête ailleurs

Ernie Els... (Photo Toby Melville, Reuters)

Agrandir

Ernie Els

Photo Toby Melville, Reuters

Le Sud-Africain Ernie Els, double champion de l'Omnium (2002 et 2012) est déjà éliminé de la lutte pour la victoire après une ronde de 79 (+7) amorcée avec un premier trou catastrophique.

Els a d'abord atteint un spectateur avec son coup de départ puis, ébranlé à la vue du visage ensanglanté de la victime, il a enregistré un triple boguey avec trois coups roulés d'une distance de moins de deux pieds! La tête ailleurs, le vétéran a raté le premier coup roulé. Il a ensuite tenté le coup suivant du revers de son fer droit, mais l'a complètement raté, gardant ainsi un dernier coup de quelques pouces.

---

Un bon départ des Canadiens

Deux Canadiens sont du peloton de 156 golfeurs: Graham DeLaet et David Hearn. Celui-ci a été le dernier joueur inscrit, après le forfait de l'Américain Marc Calcavecchia, et il en a bien profité avec une belle ronde de 70 (-2). Delaet a pour sa part signé une carte de 71 (-1). Ce long cogneur a sauvé sa journée avec des oiselets sur les 16e et 18e trous, deux normales 5.

---

Mickelson n'était pas heureux...

Plusieurs joueurs ont compromis leurs chances en première ronde. Les Américains Bubba Watson, Webb Simpson et Kevin Na (+4) se retrouvent à égalité en 124e place. À seulement +2 (74), Phil Mickelson peut garder espoir, mais le champion en titre digérait mal d'avoir terminé sa ronde avec un boguey, résultat d'un coup «hors limite» à l'intérieur du terrain, une particularité du parcours au Royal Liverpool. «Franchement, je trouve que cette règle "pue" (sucks), a concédé Mickelson. Je ne suis pas heureux du pointage, mais j'ai bien frappé la balle et je crois pouvoir revenir dans la lutte.»




À découvrir sur LaPresse.ca

la liste:123302:liste;la boite:4317250:box

Rondelle libre>

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer