Bjarne Riis aurait fermé les yeux sur le dopage au sein de CSC

Bjarne Riis... (Photo Ernst van Norde, archives AP)

Agrandir

Bjarne Riis

Photo Ernst van Norde, archives AP

Associated Press
Copenhague

Un rapport de l'Agence danoise antidopage indique que Bjarne Riis a choisi d'ignorer la prise de produits dopants par les cyclistes de l'ex-écurie CSC.

Michael Ask, le président de l'agence danoise, a déclaré que Riis n'est pas intervenu et que c'est «totalement inacceptable».

Le rapport de 97 pages publié mardi se base sur 50 interviews avec des cyclistes actifs et à la retraite, des adjoints et des officiels, dont le cycliste danois en disgrâce Michael Rasmussen.

Rasmussen menait le Tour de France 2007 quand il a été congédié par son équipe pour avoir menti sur ses allées et venues et raté un test antidopage avant une course. En 2013, il a admis s'être dopé pendant plus de 10 ans.

Riis a révélé en 2007 qu'il avait eu recours à l'EPO pour gagner le Tour de France 1996. Il a plus tard dirigé CSC, qui est éventuellement devenue l'équipe Saxo-Tinkoff.




la liste:123302:liste;la boite:4317250:box

Rondelle libre>

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer