Le Grand Prix Cycliste à Montréal pour cinq ans

Denis Coderre et Robert Poëti portaient fièrement le chandail du... (PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE)

Agrandir

Denis Coderre et Robert Poëti portaient fièrement le chandail du Canadien lors de la conférence de presse.

PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le Grand Prix Cycliste de Montréal restera dans la métropole pour cinq autres années. La Ville de Montréal a décidé de reconduire le financement de l'évènement, en y allouant un budget annuel de 1,25 million de dollars.

Pour Denis Coderre, la tenue de cette course de vélo d'envergure internationale prouve que Montréal «est une ville olympique».  

«On envoie un message disant que l'on définit aussi Montréal par le vélo. [...] Chaque sport amène sa fenêtre sur le monde», a dit le maire de Montréal, qui portait fièrement son chandail du Canadien à quelques heures du troisième match des séries.

Le Grand Prix Cycliste existe depuis 2010. Près de 155 000 personnes se sont déplacées pour y assister gratuitement l'an dernier selon le ministre des Transports Robert Poëti. «Il y a une différence entre une dépense et un investissement. Nous investissons sagement dans le Grand Prix Cycliste», a indiqué celui qui est aussi ministre responsable de la région de Montréal.

Pour reconduire l'évènement, la Ville de Montréal reçoit une aide financière du gouvernement du Québec dans le cadre de «l'Entente Montréal 2025». La course sera télédiffusée dans 130 pays en septembre prochain. Chaque année, elle regroupe plusieurs des meilleurs cyclistes de la planète, dont les Québécois Hugo Houle et Antoine Duchesne.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer