Défi du «million»: pas une plaisanterie, assure Tinkov

En proposant à Alberto Contador (photo) et à... (PHOTO JAIME REINA, ARCHIVES AFP)

Agrandir

En proposant à Alberto Contador (photo) et à ses rivaux d'accepter ce boni, le propriétaire de l'équipe Tinkoff-Saxo, Oleg Tinkov, souhaite développer la popularité du cyclisme.

PHOTO JAIME REINA, ARCHIVES AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Samuel Petrequin
Associated Press
PARIS

Le milliardaire russe Oleg Tinkov affirme que son défi d'un million d'euros n'est «pas une plaisanterie» et contribuera à développer la popularité du cyclisme.

Le propriétaire de l'équipe Tinkoff-Saxo propose d'offrir un boni d'un million d'euros (1,42 million de dollars canadiens) à Alberto Contador et à ses trois principaux rivaux s'ils acceptaient de s'inscrire aux trois grands tours de la saison à venir - le Tour de France, le Giro et la Vuelta.

La proposition de l'homme d'affaires a reçu un accueil positif et Tinkoff-Saxo affirme que l'idée «sera bénéfique pour le sport cycliste» parce que cela stimulera l'intérêt dans le monde entier.

En plus de Contador, le milliardaire espère aussi convaincre Chris Froome, Nairo Quintana et Vincenzo Nibali d'être au départ de ces événements de trois semaines.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer