Beaconsfield: refaire une maison à son image

Après rénovation, le plain-pied a gagné un étage... (PHOTO FOURNIE PAR SOTHEBY'S INTERNATIONAL REALTY CANADA)

Agrandir

Après rénovation, le plain-pied a gagné un étage au-dessus du garage. Même si l'entrée principale est située sur le côté gauche donnant sur un boulevard, le va-et-vient se fait surtout par l'accès à une rue secondaire. L'allée est en pierre de rivière et les roches proviennent de l'excavation du terrain.

PHOTO FOURNIE PAR SOTHEBY'S INTERNATIONAL REALTY CANADA

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Pierre Deschênes

Collaboration spéciale

La Presse

Quand on évoque les banlieues montréalaises, Beaconsfield n'est pas le premier nom qui vient à l'esprit. Située dans l'ouest de l'île, elle s'étire au sud de l'autoroute 20, longe les rives du lac Saint-Louis et compte à peine une vingtaine de milliers d'habitants.

La cuisine, composée de matériaux nobles, communique harmonieusement... (PHOTO FOURNIE PAR SOTHEBY'S INTERNATIONAL REALTY CANADA) - image 1.0

Agrandir

La cuisine, composée de matériaux nobles, communique harmonieusement avec la salle de séjour. Non, le réfrigérateur ne donne pas l'impression d'être large à cause d'un effet de la photo: il a bel et bien 66 pouces de largeur!

PHOTO FOURNIE PAR SOTHEBY'S INTERNATIONAL REALTY CANADA

On dirait que la chambre elle-même a été... (PHOTO FOURNIE PAR SOTHEBY'S INTERNATIONAL REALTY CANADA) - image 1.1

Agrandir

On dirait que la chambre elle-même a été traitée comme un tableau par la créatrice du lieu: le lit a été conçu par elle à partir de bois récupéré lors des travaux de rénovation! À droite, le vestiaire prend des allures de magasin.

PHOTO FOURNIE PAR SOTHEBY'S INTERNATIONAL REALTY CANADA

Corinna Della Serra habitait juste de l'autre côté de la rue. Elle avait une vue imprenable sur un petit plain-pied construit au début des années 50. La propriété se prêtait bien aux projets que Corinna mijotait en silence, assise avec un café dans son séjour. Puis, elle a mis son plan à exécution: redonner du cachet à une maison qui manquait d'amour et lui adjoindre un étage supplémentaire. 

Corinna est une artiste touche-à-tout: elle aime créer toutes sortes de choses, au gré de son imagination. Elle a donc dessiné ce que sera son futur domicile, mais elle a pris son temps. Beaucoup de temps. Afin de bien orienter les pièces par rapport à la course du soleil ou en fonction des arbres et de ses voisins, elle a observé la maison au fil des saisons. La conception et les travaux se sont donc échelonnés sur quelques années.

Le plain-pied a gagné une nouvelle section qui donne sur la rue d'à côté, car on est à une intersection. Cette annexe comprend un étage qui loge une sorte de suite: petit salon, chambre à coucher, vestiaire et salle de bains. Au rez-de-chaussée, lorsqu'on entre par la porte située à côté du garage, on accède à un hall qui donne sur une excroissance de la cuisine où l'on peut évoluer à son aise, sans tout salir la portion plus exposée de la cuisine, ouverte sur la salle de séjour. Une pièce dans l'esprit de ce que les anglophones appellent, de manière explicite, le mud room

Mis à part ce petit espace discret, presque tout l'étage est occupé par quatre pièces ouvertes: la cuisine, la salle familiale, la salle à manger et le salon. À l'extrémité, une chambre d'ami avec sa salle de bains, un bureau et une salle de lavage pourraient constituer l'amorce d'une suite générationnelle, selon Corinna.

Celle-ci n'a pas lésiné pour rendre sa résidence accueillante et confortable. Lors des travaux, elle a fait excaver et déplacer beaucoup de terre, mais elle a conservé des pierres pour les utiliser ensuite lors de l'aménagement paysager. Elle a installé un drain autour de la fondation, surélevé le terrain, étudié les pentes pour un bon écoulement des eaux de pluie, isolé avec soin des fondations, changé les fenêtres, refait le toit... 

Mais là où l'on sent la touche de l'artiste, c'est dans la cour et sur la terrasse couverte: certains arbres abattus sont devenus des meubles. On trouve aussi de ses créations à l'intérieur: la table de la salle à manger, son lit; son mobilier intégré de salle de bains et la base en béton patiné de son foyer à l'éthanol portent tous sa griffe. Sans compter les tableaux qui tapissent les murs, ou le sous-sol, transformé en véritable galerie d'art. Et le garage qui, lui, sert plutôt d'atelier d'artiste!

Même si la maison est complètement finie et fort bien décorée, Corinna spécule que si elle restait là encore cinq ans, on ne s'y reconnaîtrait plus, tellement sa tête bouillonne toujours de projets. Et pourquoi ne pas s'attaquer à une autre maison afin de la mettre à sa main?

La propriété en bref

Prix demandé: 1 280 000 $

Année de construction: 1951

Pièces: 20, dont 3 chambres à coucher, 3 salles de bains et 1 salle d'eau

Comprend: gazinière Bertazzoni, hotte Gaggenau, lave-vaisselle Samsung, réfrigérateur Electrolux, four à micro-ondes Panasonic, 5 ventilateurs au plafond, luminaires

Évaluation municipale: 441 000 $ (pas encore actualisée)

Impôt foncier: 4103 $

Taxe scolaire: 755 $

Courtière: Cassandra Aurora, Sotheby's International Realty Canada, 514 293-2277

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer