Dangers cachés: dans la maison

On le répète dix fois, cent fois, mille fois. Il faut faire gaffe aux escaliers... (PHOTO THINKSTOCK)

Agrandir

PHOTO THINKSTOCK

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

On le répète dix fois, cent fois, mille fois. Il faut faire gaffe aux escaliers encombrés, aux cheminées non ramonées, aux objets coupants mal rangés. Mais au-delà des bibliothèques mal fixées et d'autres sources de risque aisément identifiables, à l'intérieur comme autour de la maison, il en existe plusieurs autres dont on ne se méfie pas assez. Quels sont ces dangers insoupçonnés et que faire pour rendre la maison plus sûre? Cas vécus et conseils avisés.

Aspirateur vorace

Sylvie (prénom fictif) terminait un séjour au chalet. Parce qu'elle est bien élevée, elle a passé l'aspirateur avant son départ. Monsieur lui indiquait les endroits poussiéreux où elle s'activait. Et tout à coup, sans rien voir venir, son pied droit s'est pris dans la brosse. Elle était pieds nus... Ouch! «La peau des deux plus petits orteils a été arrachée. J'avais une plaie à vif, dit-elle. Pour prévenir les risques d'infection, mon conjoint a changé les pansements 10 jours de suite. Je suis aussi allée chez le médecin et ai reçu une piqûre contre le tétanos.» Moralité: passez donc l'aspirateur avec de bons souliers fermés.

Solvants, vernis, etc.

En juin dernier, trois travailleurs s'affairaient à terminer le vernissage d'un plancher dans un appartement de L'Île-des-Soeurs. L'un d'un s'est allumé une cigarette. Le geste a causé une explosion, entraînant la mort d'un des trois hommes et brûlant les deux autres. Les pompiers de Montréal ont confirmé qu'un article de fumeur était à l'origine de l'explosion. Dans des endroits clos ou mal aérés, les solvants, adhésifs, vernis et autres produits similaires ont des effets délétères et peuvent entraîner des explosions. Méfiez-vous.

Cigarette électronique

La cigarette traditionnelle a de tout temps constitué un danger d'incendie. Qu'on se le dise: la cigarette électronique aussi! Car cet objet est muni d'une pile qui, si elle est surchargée, peut exploser et causer un incendie. En février dernier, à Bayonne, en France, un incendie ayant détruit quatre voitures a été attribué à un incident du genre. «Il est important de ne pas surcharger la pile, lit-on sur le site des pompiers de Montréal. Évitez de recharger la batterie de l'appareil lorsque vous dormez.»

Pile surchargée de l'ordinateur

C'est arrivé en janvier dernier à la résidence du chanteur country Paul Daraîche. La batterie de son ordinateur portable était surchargée. L'appareil a pris feu, et l'incendie s'est propagé dans le bureau où il se trouvait. Malgré une intervention très rapide des pompiers, les dommages matériels ont dépassé le cap des 100 000 $. Sur son site internet, Transports Canada rappelle que les piles au lithium utilisées autant dans les ordinateurs que dans les téléphones mobiles, les montres et les appareils photo sont considérées comme des marchandises dangereuses. Une fois vos piles rechargées à 100 %, débranchez les appareils.

Petits appareils électriques

Lorsqu'on quitte la maison, on ne laisse jamais fonctionner sans surveillance les nombreux appareils électriques car une défectuosité peut toujours être à l'origine d'un incendie. Des exemples: humidificateur, déshumidificateur, ventilateur, air climatisé, mijoteuse. Bien sûr, les cas sont rares. Mais ils sont documentés! Au début de 2016, on a même signalé un incendie causé par une thermostat défectueux dans la banlieue sud de Montréal.

On le répète dix fois, cent fois, mille fois.... (Photo fournie par Thinkstock) - image 2.0

Agrandir

Photo fournie par Thinkstock

Brûleur à fondue

Au même titre que le foyer à l'éthanol, un brûleur à fondue constitue une source de danger si on essaie de le remplir alors qu'il est encore chaud. Les risques d'explosion sont réels. L'Unité des grands brûlés du Centre hospitalier de l'Université de Montréal recense des cas tous les ans. Un conseil simple, nous dit la Dre Nathalie Morissette, directrice générale, soins intensifs, de l'Unité: achetez et utilisez deux brûleurs. Lorsque l'un d'eux a brûlé tout son carburant, on utilise l'autre en attendant que le premier refroidisse.

Sécheuse... et laveuse

L'accumulation de charpie dans le filtre ou les conduits d'un sèche-linge peut causer une surchauffe et provoquer un incendie. Il faut régulièrement les nettoyer. L'hiver, ayez l'oeil sur la sortie extérieure du sèche-linge. «Elle doit être dégagée de la neige et ne pas être bloquée par la formation de glace», dit Louise Desrosiers, chef de section à la division des mesures opérationnelles du Service de sécurité incendie de Montréal. Mais attention au lave-linge aussi! À l'automne 2015, un court-circuit dans une laveuse a provoqué un incendie dans une résidence de Québec. Non, on ne quitte pas la maison en laissant ces appareils fonctionner.

Huile de massage

On associe généralement huile à massage à bienfaits pour la santé et relaxation. Il n'empêche que c'est un produit inflammable. Des cas d'incendie, par combustion spontanée, de tissus imbibés d'huile à massage dans des sèche-linge sont documentés à Montréal et ailleurs. Il est donc déconseillé de mettre de tels tissus dans la sécheuse même s'ils viennent d'être lavés à la machine. Car des résidus peuvent être encore présents. Même principe avec l'huile de lin, un produit apprécié en ébénisterie, et encore plus pour les solvants, l'essence, etc.

Dosettes de savon

Ah! Qu'elles sont belles, qu'elles sont mignonnes, ces dosettes de savon à lessive. Petites, colorées, parfois presque fluo, elles ont l'air de jolis et savoureux bonbons. Vous riez? C'est pourtant ce qui peut se passer dans la tête des enfants. De nombreux cas d'intoxication ont été signalés. Le Centre antipoison du Québec a déjà lancé des appels à la prudence dans le passé. Le conseil vaut tout aussi bien pour les dosettes de savon à lave-vaisselle.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

  • Les dangers cachés autour de la maison

    Conseils

    Les dangers cachés autour de la maison

    On le répète dix fois, cent fois, mille fois. Il faut faire gaffe aux escaliers encombrés, aux cheminées non ramonées, aux objets coupants mal... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Maison

Tous les plus populaires de la section Maison
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer