Insulaires un jour... à l'Île-des-Soeurs

La maison est bien camouflée derrière une rangée... (Photo fournie par Profusion Immobilier)

Agrandir

La maison est bien camouflée derrière une rangée de propriétés appartenant au même complexe. Pour y accéder, il faut passer par le garage privé, par une grille verrouillée ou encore par l'entrée principale. Elle est invisible de la rue.

Photo fournie par Profusion Immobilier

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Yu Chia Tai savait exactement ce qu'elle voulait quand elle a étudié les plans du projet Evolo. La résidante de L'Île-des-Soeurs cherchait à se rapprocher de l'eau, et c'est tout à fait ce que lui proposait le promoteur. « Il avait des plans pour cette maison de ville qui se trouvait au bout de la rangée. Plus important pour nous, elle se trouvait au bord du fleuve. »

Le plancher en marbre de la salle de... (Photo fournie par Profusion Immobilier) - image 1.0

Agrandir

Le plancher en marbre de la salle de bains adjacente à la chambre principale est radiant. Il y a Žégalement une douche sŽéparŽée.

Photo fournie par Profusion Immobilier

C'est la premire pièce qu'on croise après le... (Photo fournie par Profusion Immobilier) - image 1.1

Agrandir

C'est la premire pièce qu'on croise après le vestibule. Les rangements sont principalement installŽés sous l'îlot. Une plaque à l'induction y est encastrŽée.

Photo fournie par Profusion Immobilier

Le « nous », c'est la famille de Mme Yu Chia : Han Szu, sa fille de 23 ans, Yu Cheng, son fils de 21 ans, et le conjoint de Mme Yu Chia, Marc-Antoine Ross. La famille, tissée serré, habitait déjà L'île-des-Soeurs. « J'habite dans l'île depuis mon arrivée de l'île de Taïwan en 1996. C'est ma troisième résidence ici. »

Les promoteurs lui proposaient une grande maison, sur trois paliers, qui serait percée d'ouvertures sur trois murs. Le rez-de-jardin servirait de salon, salle familiale, bureau, chambres d'invités, le rez-de-chaussée serait consacré aux pièces communes, et la famille dormirait à l'étage.

Mieux, le promoteur lui laissait carte blanche. Un beau canevas vierge qu'elle pourrait aménager à son goût. « Ma mère a beaucoup de talent et aime décorer, de dire Han Szu. C'est une artiste. » « Ma fille m'a beaucoup aidée », rétorque l'artiste en question. Une famille unie, vous disait-on.

Mme Yu Chia a donc entrepris l'aménagement des pièces. Elle a tout décidé : des divisions des pièces à leur vocation en passant par l'aménagement des salles de bains et le choix des matériaux. « Le promoteur nous proposait de belles choses, mais nous savions ce que nous voulions. »

C'est ainsi que la famille s'est retrouvée avec un vaste îlot recouvert de quartz noir. « Je le voulais le plus grand possible. J'ai mesuré l'espace qu'il nous fallait pour circuler de chaque côté et j'ai fait bâtir l'îlot en conséquence. » Nous l'avons mesuré : il fait près de 15 pi sur 6 pi. C'est grand.

En plus, la propriétaire a fait encastrer une plaque à induction à deux ronds à l'une des extrémités. « C'est pour les fondues ! » La base contient une douzaine de tiroirs et armoires pour le rangement.

La cuisinière au gaz (Thermidor) comprend un four vapeur, un four régulier, un réchaud, une plaque chauffante et quatre ronds.

Les deux appareils de réfrigération (Thermidor) sont camouflés derrière des portes dont la finition est la même que les rangements. Afin de créer un effet surprise, Mme Yu Chia a opté pour que certains des panneaux vitrifiés soient rouges comme la céramique du dessus de la cuisinière. « Ça permet d'être moins sévère que si tout était noir ». Justement, le revêtement du plancher est en érable teint gris pâle.

TERRASSES

Depuis son urbanisation il y a plus de 50 ans, L'Île-des-Soeurs a vu sa population grimper en flèche. En 1971, elle ne comptait que 3900 résidants. En 2011, 18 300 personnes y vivaient. La densification y est importante. Les espaces vierges sont quasi inexistants. Bien sûr, il y a le bois Saint-Paul qui accueille des oiseaux migrateurs, un terrain de golf, des parcs de voisinage... Or, quand on est sur l'une ou l'autre des deux terrasses de la famille, on a l'impression d'être bien loin de la civilisation.

Le fleuve coule à quelques centaines de mètres de la résidence et la piste cyclable se faufile entre les deux. À gauche, on distingue le pont Victoria ; à droite, le pont Champlain, la maison étant construite sur la partie nord de l'île. La perspective n'est obstruée que par quelques grands peupliers. Tout près, cependant, il y a des cafés et des restaurants. 

La famille cherche maintenant un logis plus petit. Elle souhaite rester dans l'île qu'elle aime d'amour. Où ira-t-elle ? À suivre.

L'ŽétéŽ, la famille cultive un jardin en pots.... (Photo fournie par Profusion Immobilier) - image 2.0

Agrandir

L'ŽétéŽ, la famille cultive un jardin en pots. Mme Yu Chia a même empotéŽ des graines de maï•s l'éŽtéŽ dernier.

Photo fournie par Profusion Immobilier

La propriété en bref

Prix demandé : 1 798 000 $

Année de construction : 2012

7 pièces, comprenant 4 chambres, 3 salles de bains, 1 salle d'eau, 2 stationnements intérieurs

Superficie utile : 221,9 m2

Évaluation municipale : 1 379 000 $

Impôt foncier : 11 013 $

Taxe scolaire : 2450 $

Frais de copropriété : 12 432 $ (annuellement)

Coûts d'énergie : 1264 $ (annuellement)

Courtier : Carl-Rémillard Fontaine, Profusion Immobilier. 514 726-2077 

Lien: http://www.centris.ca/fr/maison-en-copropriete~a-vendre~verdun-ile-des-soeurs-montreal/20763058




publicité

publicité

Les plus populaires : Maison

Tous les plus populaires de la section Maison
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer