Côte à côte avec Simonne Monet, la militante

Simonne Monet-Chartrand et Michel Chartrand en 1971.... (Photo: Paul-Henri Talbot, archives La Presse)

Agrandir

Simonne Monet-Chartrand et Michel Chartrand en 1971.

Photo: Paul-Henri Talbot, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Michel Chartrand (1916-2010)

Actualité

Michel Chartrand (1916-2010)

Le syndicaliste Michel Chartrand s'est éteint le 12 avril 2010 à l'âge de 93 ans. »

Sur le même thème

Le 2 mars dernier, Andrée Yanacopoulo et Paul Labonne lançaient l'ouvrage Simonne Monet-Chartrand et Michel - un couple engagé, ouvrage relatant le parcours de ce tandem unique qui a participé à de nombreuses luttes sociales tout au long du XXe siècle.

Ces luttes sociales, ils les ont menées parfois ensemble, parfois en se complétant, parfois chacun de leur côté. Michel Chartrand avait peut-être le verbe haut, il parlait peut-être plus fort mais la richesse de son parcours n'avait d'égal que celui de sa conjointe qui a sillonné le Québec et le monde à la défense du syndicalisme, des femmes ou de la paix.

Née le 4 novembre 1919, Simonne Monet adhère à la Jeunesse étudiante chrétienne (JEC), groupe de jeunes élites que dirige l'abbé Émile Legault, fondateur des Compagnons du Saint-Laurent. Elle y rencontre plusieurs autres jeunes dont les noms feront l'actualité dans les décennies à venir. L'un d'eux s'appelle Michel Chartrand.

Simonne et Michel tombent amoureux et se marient en 1942. De cette union naîtront sept enfants. Et un sens de l'engagement hors du commun.

À la fin des années 1930, elle épouse la cause du féminisme. Dans les années 1950, elle multiplie les actions pour venir en aide aux femmes et aux familles des grévistes avec qui son mari manifeste sur les lignes de piquetage.

Plus tard, elle participe à la fondation d'organismes (Ligue des droits et libertés, Fédération des femmes du Québec), écrit à la pige dans des magazines, participe à des conférences de par le monde, milite activement dans les syndicats liés à l'enseignement.

Elle écrit ou participe à l'écriture de quelques livres, dont une autobiographie, Ma vie comme rivière (1981).

Dans le second tome, publié plusieurs années plus tard, elle écrit de Michel Chartrand : « L'homme que j'aime est un homme de conviction, de dévouement, de culture. C'est un homme raffiné, qui lit énormément, qui a toujours lu, cultivé, il connaît les arts. »

La vie, les vies du couple inspirent un de leur fils, le cinéaste Alain Chartrand, qui tourne une télésérie, Chartrand et Simone, diffusée en 2000. Sur le site du producteur Christal Films, le synopsis se résume ainsi : «Une histoire de combats mais aussi une histoire d'amour entre deux militants qui ont contribué à l'avènement de la Révolution tranquille».

«Un couple mythique», a de son côté dit l'auteure et éditrice Andrée Yanacopoulo au moment de lancer son ouvrage, en mars dernier.

Simonne Monet-Chartrand est décédée le 18 janvier 1993.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer