Les superhéros, maîtres du box-office

Avengers : Age of Ultron est sorti en salles... (Photo fournier par Media Films)

Agrandir

Avengers : Age of Ultron est sorti en salles vendredi.

Photo fournier par Media Films

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Avec la sortie d'Avengers : Age of Ultron vendredi et celle d'Ant-Man le 22 juillet, les studios Marvel termineront la deuxième phase de leur plan de domination du monde... cinématographique des superhéros. Pendant ce temps, son rival DC prépare sa contre-attaque : Superman et Batman réunis dans le même film. Analyse d'une guerre qui est loin d'être terminée.

Lorsqu'un film mettant en vedette un raton laveur verbomoteur et un arbre au discours monosyllabique génère des recettes de plus de 774 millions, ses producteurs peuvent se sentir à l'aise d'annoncer la création d'une suite, ainsi que celle de neuf autres longs métrages le même jour.

C'est ce que les studios Marvel ont fait le 28 octobre dernier lorsqu'ils ont confirmé de nouveaux chapitres pour Guardians of the GalaxyCaptain AmericaThor et Avengers. Ils ont également profité de l'occasion pour ajouter quatre autres titres : Doctor StrangeBlack PantherCaptain Marvel et Inhumans, qui viendront tous s'imbriquer dans l'univers cinématographique du géant de la bande dessinée.

Quelques semaines plus tôt, son éternel rival, DC Comics, annonçait, par l'entremise de Warner Bros., son plan d'action composé de 10 films qui paraîtront tous d'ici 2020. En plus de Batman v Superman : Dawn of Justice, sont au programme Suicide SquadWonder WomanThe FlashAquamanShazamCyborgGreen Lantern et deux films de Justice League.

Malgré le succès de la trilogie The Dark Knight de Christopher Nolan, DC s'est quelque peu fait damer le pion par Marvel au cours des dernières années. Sorti en 2005, Batman Begins n'a amassé que 374 millions, mais a été très bien accueilli par le public et la critique. Très attendus, les deux volets suivants ont rapporté chacun plus de 1 milliard. Durant cette période, DC a proposé Superman Returns (2006) et Green Lantern (2011), mais les deux ont lamentablement échoué. Ils n'ont également pas fait de lien l'un avec l'autre ou avec les films de Nolan, alors que Marvel avait adopté cette stratégie depuis quelque temps déjà.

S'UNIR POUR MIEUX CONQUÉRIR

Lorsque le président des studios Marvel, Kevin Feige, a réalisé, en 2005, qu'il détenait les droits des héros des Avengers, il a eu l'idée de produire des films où les personnages partageraient le même univers et où les événements de chaque long métrage auraient un impact sur le suivant. 

« Les liens sont amusants et peuvent être très importants si on le veut. Si les fans veulent regarder plus loin et trouver des connexions, elles existent. Il y en a des plus évidentes, bien sûr, et on espère que le public pourra suivre. Mais nos cinéastes acceptent d'y prendre part, parce que chaque film peut vivre seul », expliquait Kevin Feige, président des studios Marvel, en 2010.

Iron Man a lancé le bal en 2008. Une simple scène après le générique mettait la table pour le film suivant, The Incredible Hulk. La même méthode est systématiquement employée depuis, mais les liens font maintenant parfois partie intégrante du récit. À l'image des bandes dessinées, Marvel divise ses films en série afin de créer de l'anticipation tout au long des chapitres menant au point culminant. La première « phase » s'est terminée par The Avengers, en 2012. Ant-Man, qui suivra de très près Avengers : Age of Ultron, conclura la deuxième. Les 10 films annoncés en octobre forment la troisième.

Collectivement, les huit films du Marvel Cinematic Universe (MCU) parus entre 2008 et 2014 ont engendré des recettes de plus de 7 milliards. 

À lui seul, The Avengers a amassé plus de 1,5 milliard, ce qui le classe au troisième rang de tous les temps.

Le 9 février dernier, les studios Marvel et Sony Pictures Entertainment ont annoncé que Spider-Man intégrait le MCU. Ils ont précisé peu de temps après que les nouvelles aventures de Peter Parker se dérouleraient durant son adolescence. La troisième incarnation sur grand écran de celui-ci n'aura pas lieu avant 2017, mais plusieurs rumeurs indiquent qu'on pourra le voir dans Captain America : Civil War. Rappelons que les cinq films précédents de l'homme-araignée ont généré plus de 4 milliards.

LA REVANCHE DE DC ET DES X-MEN 

Le succès de Man of Steel (2013) de Zack Snyder, qui a rapporté plus de 668 millions, a convaincu DC de lancer son propre univers cinématographique. Batman v Superman : Dawn of Justice permettra de présenter au public les nombreux personnages qui forment la Justice League. Ceux-ci tiendront chacun la vedette dans leur propre long métrage dans les années suivantes. 

20th Century Fox, qui détient les droits des X-Men et des Fantastic Four, n'est pas en reste. Le studio tentera d'abord de raviver les Fantastic Four le 7 août, puis lancera X-Men : Apocalypse, la suite de Days of Future Past, le 27 mai 2016. Toujours en 2016, des films sur les mutants Deadpool (12 février) et Gambit (7 octobre) sont prévus. 

Avec autant de superhéros prêts à débarquer dans les salles de cinéma, l'humanité et les comptes de banque des studios américains sont en sécurité.

Le Marvel Cinematic Universe décortiqué

Tout a commencé avec la sortie d'Iron Man en 2008. Depuis, les studios Marvel enchaînent les films inspirés de leurs bandes dessinées. D'ici 2019, 11 autres longs métrages sont attendus.

Première phase

Iron Man de Jon Favreau (mai 2008)

Robert Downey Jr. est Tony Stark, inventeur milliardaire, qui devient Iron Man lorsqu'il enfile une armure d'acier truffée de gadgets.

The Incredible Hulk de Louis Leterrier (juin 2008)

À la suite d'une exposition aux rayons gamma, le scientifique Bruce Banner se transforme en géant vert colérique lorsqu'il se sent menacé. Edward Norton campait le rôle dans ce film, mais Mark Ruffalo l'a remplacé depuis.

Iron Man 2 de Jon Favreau (mai 2010)

Dans ce deuxième chapitre, on découvre l'espionne russe Natasha Romanoff, alias Black Widow, interprétée par Scarlett Johansson.

Thor de Kenneth Branagh (mai 2011) 

Pendant son exil sur Terre, Thor (Chris Hemsworth), prince d'Asgard, découvre la race humaine. Il doit cependant retourner sur sa planète pour empêcher son frère Loki (Tom Hiddleston) de prendre le trône.

Captain America: The First Avenger de Joe Johnston (juillet 2011)

Steve Rodgers, incarné par Chris Evans, est devenu Captain America après s'être porté volontaire pour une expérience visant à transformer les soldats américains de la Seconde Guerre mondiale en surhommes.

The Avengers de Joss Whedon (mai 2012)

Les cinq héros présentés dans les films précédents et l'archer Hawkeye (Jeremy Renner) s'assemblent afin de protéger New York d'une armée extraterrestre menée par Loki.

Deuxième phase

Iron Man 3 de Shane Black (mai 2013)

Toujours ébranlé par l'attaque sur New York, Tony Stark doit faire face à un terroriste qui s'en prend directement à lui.

Thor: The Dark World d'Alan Taylor (novembre 2013)

Thor et Loki font équipe pour combattre Malekith et les Elfes noirs qui menacent non seulement Asgard, mais l'univers entier.

Captain America: The Winter Soldier d'Anthony et Joe Russo (avril 2014)

Alors qu'il continue à s'acclimater au monde moderne, Steve Rodgers est hanté par son passé. Avec Black Widow, ils découvrent les mystères de l'agence SHIELD, leur employeur.

Guardians of the Galaxy de James Gunn (août 2014)

Kidnappé par des extraterrestres quand il était enfant, Peter Quill (Chris Pratt) est devenu un brigand de l'espace. Le vol d'une pierre au pouvoir surnaturel l'entraîne dans une série d'événements.

Avengers: Age of Ultron de Joss Whedon (mai 2015) 

Le groupe se réunit à nouveau, cette fois pour combattre Ultron (James Spader), une intelligence artificielle créée par Stark. Les jumeaux Scarlet Witch (Elizabeth Olsen) et Quicksilver (Aaron Taylor-Johnson) se joignent au combat.

Ant-Man de Peyton Reed (17 juillet 2015) 

Créateur d'une technologie permettant de rapetisser, mais de garder sa force, Hank Pym (Michael Douglas) demande à un criminel sans ambition (Paul Rudd) de prendre la relève.

Troisième phase

Captain America: Civil War d'Anthony de Joe Russo (6 mai 2016)

Une nouvelle loi internationale exige que les superhéros révèlent leur identité secrète. Iron Man accepte, alors que Captain America s'y oppose. Spider-Man fera ses débuts dans le MCU.

Doctor Strange de Scott Derrickson (4 novembre 2016)

Benedict Cumberbatch prendra les traits de Stephen Strange, un chirurgien brillant qui fera appel aux forces occultes après un terrible accident.

Guardians of the Galaxy 2 de James Gunn (5 mai 2017)

Gunn a mentionné que Thanos y apparaîtra... ou pas, mais chose certaine, son rôle ne sera pas prépondérant dans le long métrage.

The Spectacular Spider-Man (titre non confirmé) (28 juillet 2017) 

La rumeur veut que Drew Goddard, l'homme derrière The Cabin in the Woods, soit à la barre du projet dans lequel évoluera un Spidey plus jeune que celui que l'on a vu dans les franchises précédentes et qui pourrait être incarné par Asa Butterfield (Hugo). 

Thor: Ragnarok (3 novembre 2017)

Parle-t-on ici de la destruction d'Asgard ou d'un clone de Thor que Tony Stark aurait fabriqué après que le dieu du tonnerre a péri lors du cataclysme qui s'est abattu sur son monde? Mystère. Suspense.

Avengers: Infinity War Part 1 d'Anthony et Joe Russo (4 mai 2018)

Le Thanos de Josh Brolin aura (enfin!) l'occasion de faire des siennes. Ce diptyque serait le point culminant de tout ce qui a été mis en place jusqu'à maintenant dans le MCU.

Black Panther (6 juillet 2018)

Chadwick Boseman a hérité du rôle de T'Challa, roi de Wakanda, un pays fictif d'Afrique. On verra d'abord ce surhomme à l'agilité extrême et aux ressources illimitées dans Civil War.

Captain Marvel (2 novembre 2018)

Premier film du MCU mettant en vedette une héroïne, Carol Danvers. Aussi connue sous le nom de Ms. Marvel, elle possède des gènes humains et extraterrestres.

Avengers: Infinity War Part 2 d'Anthony et Joe Russo (3 mai 2019)

Inhumans (12 juillet 2019) 

On retrouve des membres de cette race d'humains génétiquement modifiés par des extraterrestres dans la deuxième saison de la série Agents of S.H.I.E.L.D.

Il y a aussi...

Hors de Marvel/Disney, point de salut? Pas tout à fait. Galvanisés par le succès des oeuvres grouillant dans le MCU, les studios 20th Century Fox, Sony et Warner, qui possèdent les droits de certains superhéros Marvel, mais aussi de leurs rivaux nés dans les pages des DC Comics, mettent les bouchées doubles. Pour le prouver, voici leur plan... quinquennal - puisqu'il s'étend jusqu'en 2020.

Fantastic Four de Josh Trank (7 août 2015)

Un reboot où les quatre fantastiques sont incarnés par Kate Mara, Miles Teller, Jamie Bell et Michael B. Jordan; et le ton, inspiré des oeuvres de jeunesse de David Cronenberg. Il y a de l'espoir!

Deadpool de Tim Miller (12 février 2016)

On croise les doigts pour que Ryan Reynolds soit plus inspiré dans la peau de Wade Wilson/Deadpool que dans le costume de Green Lantern. Un atout pour lui: le scénario a excellente réputation.

Batman v Superman - Dawn of Justice de Zack Snyder (25 mars 2016)

La suite très attendue de Man of Steel. Henry «Superman» Cavill y rencontre le Batman de Ben Affleck. Aussi de cette distribution de taille «avengerienne», Jason Momoa en Aquaman, Gal Gadot en Wonder Woman, Ray Fisher en Cyborg et peut-être Ezra Miller en Flash.

X-Men - Apocalypse de Bryan Singer (27 mai 2016)

Une franchise qui a du vent dans les voiles, avec raison. Le tournage de cette nouvelle page vient de commencer à Montréal, où il faudra ouvrir l'oeil dans l'espoir d'apercevoir James McAvoy, Michael Fassbender, Jennifer Lawrence et compagnie.

Suicide Squad de David Ayer (5 août 2016)

Des antihéros acceptent des missions gouvernementales afin de voir leurs peines réduites. On parle entre autres de Will Smith en Deadshot, de Jared Leto en Joker, de Margot Robbie en Harley Quinn. Et on salive.

Gambit (7 octobre 2016)

Channing Tatum, qui fera peut-être une apparition en Gambit dans X-Men - Apocalypse, prend la relève de Taylor Kitsch (aperçu dans ce rôle dans le premier Wolverine) et se glisse officiellement dans la peau du mutant cajun amateur de cartes.

Wolverine 3 de James Mangold (titre et réalisateur non confirmés) - (3 mars 2017)

Ce serait la dernière fois que Hugh Jackman sortirait les griffes de Wolverine. On garde l'oeil ouvert. D'autant que Patrick Stewart en Professeur Xavier pourrait se joindre à lui.

Fantastic Four 2 (9 juin 2017)

20th Century Fox semble avoir confiance en cette nouvelle mouture puisqu'une suite est déjà prévue. Josh Trank devait réaliser, mais il a répondu à l'appel des sirènes de Star Wars. À suivre.

Wonder Woman de Patty Jenkins (23 juin 2017)

Tellement de grands noms ont été sollicités pour scénariser, réaliser, incarner Wonder Woman! Jusqu'à tout récemment, Michelle MacLaren devait diriger Gal Gadot dans ce film; c'est maintenant Patty Jenkins qui prend les commandes. Les sceptiques seront peut-être (enfin) confondus.

Justice League Part One de Zack Snyder (17 novembre 2017)

Justice League est pour DC Comics ce que les Avengers sont pour Marvel. Ça ne va pas être gros, ça va être énorme. On y retrouve la distribution de Batman v Superman - Dawn of Justice. Ils affronteront Brainiac. Oui, énorme.

The Flash (23 mars 2018)

Deux mots. Ezra. Miller. Celui de We Need to Talk About Kevin et de The Perks of Being a Wallflower. Il incarnera The Flash. Ce n'est pas une bonne nouvelle, c'en est une formidable.

Projet conjoint Fox et Marvel (13 juillet 2018)

Ce devrait être une nouvelle page de X-Men. Ce pourrait aussi être un crossover entre Fantastic Four et X-Men. Oui, oui, oui!

Spider-Man (titre non confirmé) de Phil Lord et Chris Miller (20 juillet 2018)

Sony a peut-être «prêté» Spidey à Marvel, mais ils ne l'ont pas mis à la porte. Au contraire, son avenir en animation est mis entre les mains (magiques) des réalisateurs de The Lego Movie!

Aquaman de James Wan (réalisateur non confirmé) - (27 juillet 2018)

Jason Momoa de Game of Thrones et Stargate - Atlantis confié à James Wan de The Conjuring et Furious Seven? Ça devrait faire des vagues. Et du box-office.

Shazam! (5 avril 2019)

Dwayne Johnson y sera en vedette, mais pas dans le rôle-titre. Il a préféré celui du méchant de service, Black Adam.

Justice League Part Two de Zack Snyder (14 juin 2019)

On continue à construire (et à démolir!) ce qui a été amorcé dans la première partie.

Cyborg (3 avril 2020)

Ray Fisher prendra en charge tout le film, lui qui n'aura pour expérience au grand écran que ses passages dans Batman v Superman - Dawn of Justice et Justice League. Mission (im)possible?

Green Lantern (19 juin 2020)

Une chose est sûre: Ryan Reynolds incarnant maintenant Deadpool, il ne sera pas de la résurrection (!) cinématographique du personnage. Ouf!

Les rois maudits de DC et la reine oubliée

Être Superman et disparaître

Pas sans danger que d'incarner l'homme d'acier.

• George Reeves, qui l'a joué à la télévision de 1952 à 1959 après avoir été la star du long métrage Superman and the Mole-Man, se suicide par balle alors que s'amorce le tournage de la septième saison. Une mort qui demeure mystérieuse : il n'y avait aucune empreinte sur l'arme.

• Christopher Reeve fait passer Superman au grand écran en 1978, 1980, 1983 et 1987. Le 27 mai 1995, l'acteur est victime d'un accident d'équitation qui le laisse tétraplégique. Il meurt le 10 octobre 2004.

• Tom Welling a incarné le jeune Clark Kent pendant les 10 saisons de Smallville (2001 à 2011). Depuis, silence radio.

• Brandon Routh, qui portait la cape rouge dans Superman Returns, en 2006, n'a pas eu de rôle de premier plan depuis au cinéma (bien que son apparition dans Scott Pilgrim vs. the World soit hilarante). Il travaille toutefois régulièrement pour la télévision et fréquente toujours l'écurie DC puisqu'il incarne Ray Palmer/The Atom dans les séries Arrow et The Flash.

• Henry Cavill, star de Man of Steel, reprendra le rôle dans Batman v Superman : Dawn of Justice ; puis, dans les deux volets de Justice League. Mais, auparavant, il sera Napoleon Solo dans The Man From U.N.C.L.E. Il a donc le vent dans la cape. Pour l'instant.

Être Batman et se faire insulter

Faux pas « vestimentaires » et « lynchages » publics pour les aspirants hommes chauves-souris.

• Adam West, un peu « mou du ventre », ne serait pas considéré aujourd'hui pour incarner Batman. Mais c'était les psychédéliques années 60. L'acteur a donc campé le personnage de 1966 à 1968, dans trois saisons de Batman et un film.

• Tim Burton prend en 1989 les rênes d'une franchise dans laquelle se succéderont trois acteurs. Michael Keaton était Beetlejuice et... Mr. Mom dans la tête de bien des gens lorsqu'il a été « élu » Batman. En cette ère pré-internet, Warner a reçu 50 000 lettres de fans outrés. Et aujourd'hui encore, l'acteur en a beaucoup à dire au sujet du masque qui ne bougeait pas lorsqu'il tournait la tête.

• Mais va comprendre : au départ mal aimé, Keaton s'est assez bien acquitté de sa tâche pour que son successeur, Val Kilmer, soit reçu avec une brique et un fanal. 

• Quant à George Clooney, il est resté dans les mémoires pour cause de nipplegate, provoqué par les tétons qui pointaient de son armure.

• 2005. Début de l'ère Nolan. Entrée de Christian Bale. Plutôt bien reçu par les « batmanophiles ». « C'est un acteur froid et ennuyeux, mais son visage est plutôt "chauve-souricien" », dira l'un d'eux. Un compliment ?

• Enfin, nouvelle vague de protestations lorsqu'il a été annoncé que Ben Affleck ferait face à Henry Cavill dans Batman v Superman. Une pétition a été mise en ligne et on lui a entre autres remis sur le nez sa « performance atroce » dans Daredevil. Il n'a pas bronché. Un calme olympien. Ou « batmanien ».

Être... qui ? Oh, wonder Woman !

Ce que femme veut, Hollywood ne le veut pas obligatoirement.

• En 1974, on a vu Wonder Woman sous les traits de Cathy Lee Crosby dans un téléfilm et, de 1975 à 1979, sous ceux de Lynda Carter. Mais Diana Prince/Wonder Woman n'a pas encore eu les vrais honneurs du grand écran. Ce ne sont pourtant pas les projets qui ont manqué.

• En 1996, un projet mettant en vedette Sandra Bullock a fait l'objet de rumeurs. Elles se sont éteintes pour mieux reprendre en 2001. Bref, la superhéroïne piétine.

• En 2005, espoir ! Warner engage Joss Whedon... qui baisse finalement les bras au bout de deux ans. Les fameuses « divergences créatives » sont invoquées.

• En 2010, nouvelle résurrection de la femme phénix (!), dont le destin va s'imbriquer dans celui d'autres superhéros DC dans une superfranchise à la MCU. Nicolas Winding Refn (Drive) mentionne son intérêt et voit la pulpeuse Christina Hendricks dans sa soupe (et devant sa caméra).

• C'est finalement le 23 juin 2017 que Wonder Woman fera sa grande entrée au grand écran. Warner tenait à une réalisatrice, les noms de Kathryn Bigelow, Catherine Hardwicke, Julie Taymor ont été évoqués, Michelle MacLaren a remporté la mise... avant de laisser tomber, le 13 avril. Le film est maintenant entre les mains de Patty Jenkins. Et c'est l'actrice israélienne Gal Gadot qui incarnera le personnage. La belle, un ancien mannequin, a aussi été entraîneuse sportive pendant deux ans dans l'armée israélienne. Dure à cuire ? Il le faut.

Avengers - L'ère d'Ultron

Cote La Presse

Pour donner un répit aux Avengers, Tony Stark relance Ultron, un programme de maintien de la paix contrôlé par une intelligence artificielle. Mais...
Fiche du film
Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer