En DVD

Midnight's Children

Midnight's Children

Résumé

Nés sur le coup de minuit le 15 août 1947, jour de la proclamation de l'indépendance de l'Inde, Saleem, fils de pauvres musiciens, et Shiva, issu d'une famille aisée, sont intervertis par une infirmière révolutionnaire. À l'adolescence, Saleem apprend que tous les enfants nés le même jour que lui possèdent des dons magiques, et que son grand nez lui donne celui de lire dans les pensées. Dès lors, à chaque soir, les enfants de minuit se réunissent télépathiquement autour de lui. Mais lorsque ses parents le forcent à se faire nettoyer les sinus, il perd ses pouvoirs. Soldat durant la guerre opposant l'Inde et le Pakistan, Saleem, devenu amnésique, rencontre la charmante sorcière Parvati. De son côté Shiva, qui a grandi dans le besoin, est devenu l'ennemi juré de Saleem. Mais le destin les rapproche lorsqu'Indira Gandhi menace de kidnapper les enfants de minuit afin de leur retirer leurs pouvoirs.

Cote La Presse

2/5

Votre cote 8 votes

4.1/5

Fermer X

Bande-annonce de Midnight's Children

Vous avez vu le film?
Faites-nous part de vos commentaires

COTEZ CE FILM

Légende

  • 5 etoile - exceptionnel
  • 4 etoile - Très bon
  • 3 etoile - Bon
  • 2 etoile - Passable
  • 1 etoile - À éviter

DÉTAILS

Date de sortie : 2012-11-09

Classement : Général

Pays : Canada

Distributeur : Métropole Films Distribution

Date de sortie en DVD : 2013-04-09

Genre : Drame

Durée : 149 min.

Année : 2012

Site officiel

GÉNÉRIQUE

Réalisation : Deepa Mehta

Montage : Colin Monie

Scénario : Salman Rushdie

Photographie : Giles Nuttgens

Musique : Nitin Sawhney

D'après le roman de : Salman Rushdie

ACTEURS

Seema BiswasRajat KapoorRonit RoySatya BhabhaShabana AzmiShahana GoswamiShriya Saran

Critique

Midnight's Children : peu convaincant

Marc 
Marc Cassivi

Midnight's Children, qui a valu à l'écrivain d'origine indienne Salman Rushdie le prix Booker en 1981, est un autre de ces romans réputés «inadaptables», qui vient pourtant d'être porté à l'écran, à l'instar des récents Cloud Atlas et Life of Pi d'Ang Lee (d'après l'oeuvre de Yann Martel), qui prendra bientôt l'affiche.

Le film de la Canadienne Deepa Metha raconte, en près de 2h30, les quelque 600 pages et 60 ans d'histoire de cette fable fantastique, animée par des enfants dotés de pouvoirs magiques, nés au moment de l'indépendance de l'Inde en 1947.

Salman Rushdie, le célèbre auteur des Versets sataniques, né lui aussi à Bombay en 1947, a scénarisé lui-même l'adaptation de son deuxième roman et assure même la narration du film, de sa voix grave et chaleureuse. Sa voix hors champ, posée et texturée, séduit. On ne peut malheureusement en dire autant du scénario et de la réalisation de cette oeuvre académique et fastidieuse, qui peine à trouver un ton juste.

Nés à minuit le 15 août 1947, alors que l'Inde, sous domination britannique, proclame son indépendance, deux enfants voient leurs identités échangées à la naissance, à Bombay, par une infirmière qui se permet de jouer à la fée du destin. Saleem (Satya Bhabha), fils mendiant d'un chanteur de rue, et Shiva (Siddharth), enfant chéri d'un couple bourgeois, vivent sans le savoir une vie qui ne leur était pas destinée. Mais leurs destins, justement, se croisent au moment où l'Inde vit les plus grands bouleversements de son histoire. 

Le jeu inégal des acteurs - certains sont décalés, comme dans un film bollywoodien; d'autres dans un registre beaucoup plus juste -, n'est pas à la hauteur des ambitions de ce film qui ratisse trop large, autant dans sa construction narrative que dans sa volonté de synthétiser l'histoire de la décolonisation de l'Inde.

À force de multiplier les personnages (Midnight's Children compte quelque 127 rôles parlants), d'alterner le fantastique et le réaliste, avec des effets spéciaux qui ne sont pas toujours du meilleur cru, Deepa Metha (Water) noie un roman foisonnant dans une oeuvre cinématographique au départ pleine de promesses, qui, au final, s'avère peu convaincante.

* *
Midnight's Children. Drame de Deepa Mehta. Avec Satya Bhabha, Shahana Goswami, Rajat Kapoor. 2h28.

publicité

Commentaires Faites-nous part de vos commentaires >

Commentaire (0)

Commenter cet article »

À vous de lancer la discussion!

Soyez la première personne à commenter cet article.

Commenter cet article

Vous désirez commenter cet article? Ouvrez une session | Inscrivez-vous

 

Veuillez noter que les commentaires sont modérés et que leur publication est à la discrétion de l'équipe de Cyberpresse. Pour plus d'information, consultez notre nétiquette. Si vous constatez de l'abus, signalez-le.

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires