Exclusif

Claude Legault et Lynda Johnson, parents de fugueuse à TVA

Claude Legault, qu'on a vu dans la série... (Photo Marco Campanozzi, Archives La Presse)

Agrandir

Claude Legault, qu'on a vu dans la série Fatale-Station sur l'Extra d'ICI Tou.tv, revient sur une grande chaîne dans un rôle important.

Photo Marco Campanozzi, Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Il ne se passe pas une semaine sans que les médias rapportent la disparition d'adolescentes en fugue. Ce sujet chaud sera le thème de la série dramatique Fugueuse, l'hiver prochain à TVA.

Lynda Johnson jouera la mère de Fanny, qui... (Photo Marco Campanozzi, Archives La Presse) - image 1.0

Agrandir

Lynda Johnson jouera la mère de Fanny, qui multiplie les fugues.

Photo Marco Campanozzi, Archives La Presse

Le Soleil a appris que Claude Legault et Lynda Johnson joueraient les parents à la recherche de leur fille. La jeune comédienne Ludivine Reding hérite du rôle-titre de la série et Danielle Proulx, de celui de sa grand-mère.

Fugueuse réunit le tandem de la série Pour Sarah, qui avait ravi le public à l'automne 2015 : l'auteure Michelle Allen, qui signe aussi L'échappée à TVA, et le réalisateur Éric Tessier. Comme la première série, Fugueuse se limitera à 10 épisodes d'une heure pour une histoire bouclée, sans suite.

L'héroïne de Fugueuse s'appelle Fanny, une adolescente de 16 ans, adepte de la danse, qui évolue au sein d'une famille tout à fait normale, avec un frère et une soeur, en banlieue de Montréal. Sa rencontre avec un manipulateur la fera tomber dans un insidieux engrenage. Une métamorphose qui nous fait poser cette question : comment des jeunes filles peuvent-elles choisir la prostitution, alors qu'en apparence, elles ont tout pour être heureuses ?

La série repose beaucoup sur les épaules de Ludivine Reding, dont le visage vous est peut-être familier, mais qui hérite ici de son rôle le plus important. La comédienne de 20 ans était la fille du personnage de Rémi-Pierre Paquin dans La théorie du K.O., en plus d'apparaître aux génériques de séries comme Tactik, Mémoires vives et Les beaux malaises. Elle sera aussi de la distribution de La dérape, nouvelle série pour ados tournée à Québec pour le Club illico. Voilà une belle rampe pour elle, quand on sait que Marianne Fortier a remporté un trophée Artis pour sa prestation dans Pour Sarah. « Ça nous prenait une actrice qui pouvait plonger dans cet univers, corps et âme, étant donné qu'il y a aussi un peu de nudité », m'a expliqué le réalisateur, Éric Tessier.

Claude Legault, qu'on a vu dans la série Fatale-Station sur l'Extra d'ICI Tou.tv, revient donc sur une grande chaîne dans un rôle important. Toujours un nom gagnant pour une série. Éric Tessier souhaitait retravailler avec Lynda Johnson, qu'il a dirigée dans O' à la même antenne.

Quant au rôle de grand-mère de Danielle Proulx, très présent dans la série, il nécessitera sûrement moins d'heures de maquillage que son Henriette dans Unité 9. Se sentant incomprise par ses parents, Fanny voudra se rapprocher de sa grand-mère Manon, moins prompte à la juger.

La production a confié le rôle du proxénète à Jean-François Ruel, connu sous le nom de Yes Mccan du groupe Dead Obies, qui signe aussi quelques chansons de la série. « Pour qu'on y croie, on a fait un appel à tous dans la communauté hip-hop pour le trouver. Yes Mccan, qui joue pour la première fois de sa vie, nous a renversés à l'audition », m'a raconté Éric Tessier. Son personnage, Damien, un chanteur qui ne manque pas de liquidités, initiera Fanny au monde des bars de danseuses et des escortes. Le début de l'enfer pour Fanny, qui fera dès lors des fugues à répétition, enfermée dans son amour pour Damien. De quoi jeter sa famille dans le stress et l'angoisse permanente, mais aussi dans la tension et le conflit. « La ligne est mince. S'ils lui serrent trop la vis, elle voudra partir. S'ils lui donnent trop d'attention, le frère et la soeur se sentent négligés », a poursuivi le réalisateur.

Bien que le thème soit très dur, Éric Tessier ne veut pas tomber dans le glauque. « C'est déjà difficile, on ne va pas en rajouter des couches. » Pour Sarah devait son succès à ses personnages attachants, mais aussi au mystère qu'a su installer l'auteure, Michelle Allen, qui signait là sa meilleure série. On promet aussi du suspense dans Fugueuse et des sauts dans le temps, qui nous donneront des pistes.

Trois journées de tournage sont terminées, à Montréal et sur la Rive-Sud, car la série opposera beaucoup la ville et la banlieue. La direction photo a été confiée à Pierre Gill, qui vient de travailler sur Blade Runner de Denis Villeneuve. Fugueuse est l'une des deux nouvelles fictions de l'hiver à TVA, avec la comédie En tout cas, mettant en vedette Guylaine Tremblay.




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer