Feud - Bette and Joan: le duel des divas

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

En cet âge d'or des téléséries, La Presse décortique chaque semaine une série qui vaut le coup d'oeil. Aujourd'hui, place à Feud - Bette and Joan sur FX.

Susan Sarandon et Jessica Lange dans Feud - Bette... (Photo fournie par FX) - image 1.0

Agrandir

Susan Sarandon et Jessica Lange dans Feud - Bette and Joan.

Photo fournie par FX

Le créateur, réalisateur et coproducteur de Feud, Ryan... (PHOTO CHRIS PIZZELLO, ASSOCIATED PRESS) - image 1.1

Agrandir

Le créateur, réalisateur et coproducteur de Feud, Ryan Murphy

PHOTO CHRIS PIZZELLO, ASSOCIATED PRESS

Deux stars sur le déclin à Hollywood, Bette Davis et Joan Crawford. Une production qui mise sur une rivalité entretenue depuis des années entre les deux actrices. Un tournage, le film What Ever Happened to Baby Jane ? de Robert Aldrich, sorti en 1962, devenu culte depuis. Feud - Bette and Joan, de Ryan Murphy, est une rencontre au sommet entre Susan Sarandon et Jessica Lange, entourées d'une distribution de haut niveau. Que du plaisir en vue.

CÉLÈBRES QUERELLES

Feud, qui signifie « querelle » en français, est une création de Ryan Murphy, l'homme des séries comme Popular, Nip/Tuck, Glee et American Horror Story. Et c'est bien de querelles qu'il sera question dans cette production originale qui s'inspire de célèbres affrontements entre personnages médiatiques. Après cette première saison de huit épisodes, qui raconte la rivalité entre Bette Davis et Joan Crawford, nous avons appris récemment que la deuxième saison, prévue pour 2018, sera basée sur le mariage désastreux entre la princesse Diana et le prince Charles, qui a fait les délices des tabloïds pendant des années.

CONTEXTE

Le tournage de What Ever Happened to Baby Jane ? est un cas spécial à Hollywood, documenté entre autres dans le livre Bette and Joan - The Divine Feud de Shaun Considine, paru en 1989. Une bonne partie du succès de ce film est attribuable à la longue et célèbre rivalité entre deux icônes de Hollywood, Bette Davis et Joan Crawford, qui, au moment du tournage, ont la cinquantaine bien entamée. Les deux actrices oscarisées n'ont jamais eu l'occasion de tourner ensemble, et dès l'annonce de ce projet, la presse à potins s'emballe, puisqu'elles ont déjà une solide réputation de divas. Comme elles ont été en compétition pendant des années pour des rôles, des prix et des hommes, cette réunion au sommet est un régal pour la presse - et pour leurs fans. Ce qui est renforcé par un scénario qui aborde justement la jalousie entre deux soeurs comédiennes. Jane est une ex-enfant star qui a longtemps fait de l'ombre à sa soeur Blanche, jusqu'à ce que la situation s'inverse et que Blanche connaisse le succès comme actrice alors que Jane est retournée dans l'ombre. Handicapée après un accident de voiture, Blanche est sous l'emprise de Jane, qui a sombré dans la folie.

PLAISIR AU CARRÉ

Pour ceux qui aiment l'histoire d'Hollywood, la série Feud est du bonbon. Non seulement ils replongeront dans ce tournage légendaire, rendu par une belle reconstitution de l'époque, mais les deux rôles principaux sont portés par les superbes Susan Sarandon (Bette) et Jessica Lange (Joan), qui s'en donnent à coeur joie. Elles sont bitch, manipulatrices, mais aussi incroyablement touchantes dans leur vulnérabilité. Ces femmes ont tant de choses en commun, peut-être trop, et la jungle d'Hollywood les oblige à être en opposition. Ce tournage est un cauchemar pour le réalisateur Robert Aldrich (Alfred Molina), qui doit gérer ce qui ressemble à un champ de mines, et qui subit la pression du studio pour alimenter la guerre entre ses deux actrices. Les anecdotes se suivent à un rythme affolant : congédiement d'actrices secondaires jugées trop mignonnes pour les deux stars, mauvais coups sur le tournage, méchantes vannes qui passent par les journaux, concurrence maladive pour avoir le réalisateur de son bord... La série n'est pas encore terminée, il reste à voir la guerre des Oscars, quand Joan Crawford a tout fait pour miner les chances de Bette Davis en nomination dans la catégorie de la meilleure actrice, ce qui aurait pu faire d'elle la femme la plus oscarisée de son époque.

LA DISTRIBUTION

Ce qui décuple le plaisir de Feud - Bette and Joan, c'est une distribution cinq étoiles. Alfred Molina dans la peau du cinéaste Robert Aldrich inspire la sympathie, tellement il est au centre d'une étrange production qui le dépasse. Toujours harcelé par le cynique Jack L. Warner (Stanley Tucci), qui se régale des disputes de Bette et Joan. Et que dire aussi de l'excellente Judy Davis qui incarne l'excentrique journaliste Hedda Hopper, hilarant vautour sans cesse en quête de scoops et de détails croustillants, elle-même coincée dans la concurrence médiatique. Enfin, Kathy Bates et Catherine Zeta-Jones jouent respectivement les actrices Joan Blondell et Olivia de Havilland, qui, par un saut dans le temps, racontent les dessous des carrières de Bette et Joan.

LES FEMMES À HOLLYWOOD

Au-delà des potins, Feud - Bette and Joan est aussi une série avec un regard féministe, qui montre dans les coulisses le sort réservé aux femmes à Hollywood, d'une cruauté absolue. Dans ce système impitoyable qui les hisse sur un piédestal et qui les broie dès les premières rides, les femmes doivent savoir jouer à tous les niveaux, à une époque où leur seul pouvoir est celui de l'apparence, malgré leurs talents. Ce jeu de massacre empêche souvent une solidarité qui pourrait les protéger des rapaces. Quand on pense que Susan Sarandon a 70 ans et que Jessica Lange en a 67, qu'elles ont toutes deux connu leur lot de difficultés et de jugements dans leur carrière, cela donne encore plus de poids à cette série qu'elles portent sur leurs épaules - et qu'elles coproduisent, d'ailleurs, avec Ryan Murphy et Brad Pitt, entre autres.

Sur FX les dimanches, à 22 h




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer