Décès du chorégraphe canadien Brian Macdonald

Le monde de la danse, de l'opéra et de la comédie musicale est en deuil à la... (Photo: archives La Presse Canadienne)

Agrandir

Photo: archives La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Toronto

Le monde de la danse, de l'opéra et de la comédie musicale est en deuil à la suite du décès du prolifique chorégraphe canadien Brian Macdonald à l'âge de 86 ans, samedi.

M. Macdonald s'est éteint chez lui, à Stratford, en Ontario. Ses funérailles seront célébrées samedi dans la petite ville du sud-ouest de l'Ontario, a indiqué le Festival de Stratford, pour qui il a travaillé pendant de nombreuses années.

Le Centre national des Arts a annoncé que ses drapeaux seraient placés en berne en l'honneur de M. Macdonald et de l'homme de théâtre québécois Paul Buissonneau, décédé dimanche à l'âge de 87 ans.

Né à Montréal en 1928, il y étudie la danse avant d'amorcer sa carrière de chorégraphe et de danseur sur les ondes du réseau anglais de Radio-Canada où il a réalisé plusieurs émissions de variété.

En 1951, il a été un des fondateurs du Ballet national du Canada. Après s'être grièvement blessé, il a dû renoncer à l'interprétation pour se consacrer à la chorégraphie et à la réalisation pour de nombreuses troupes de danse, dont le Winnipeg Royal Ballet, la Compagnie nationale d'opéra du Canada, l'Opéra de New York et le centre Kennedy.

Il a aussi été directeur artistique des Grands Ballets Canadiens de Montréal de 1974 à 1978. Il a notamment créé Tam Ti Delam, une oeuvre montée sur la musique de Gilles Vigneault en 1974. Il a aussi réalisé plusieurs chorégraphies pour Les Ballets Jazz de Montréal.

«Je suis très privilégié d'avoir entamé une carrière au Québec durant les années 1960. C'était un environnement artistique extraordinairement fertile», est-il cité sur la page que les Prix du gouverneur général lui ont réservée sur leur site Internet.

En 1987, The Mikado lui avait permis d'être candidat aux prix Tony à titre de meilleur chorégraphe et de meilleur réalisateur.

Brian Macdonald a été nommé compagnon de l'Ordre du Canada. Il a aussi reçu le prix Molson du Conseil des arts et le Prix du gouverneur général pour les arts du spectacle.

L'homme laisse dans le deuil sa femme, la ballerine Annette av Paul, et un fils, Wyatt.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer