Festival des arts de St-Sauveur: les couleurs de Guillaume Côté

Le danseur et chorégraphe Guillaume Côté deviendra directeur... (Photo: Aleksandar Antonijevic, fournie par le Ballet national du Canada)

Agrandir

Le danseur et chorégraphe Guillaume Côté deviendra directeur artistique du Festival des arts de Saint-Sauveur l'an prochain.

Photo: Aleksandar Antonijevic, fournie par le Ballet national du Canada

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Après 10 ans en tant que directrice artistique du Festival des arts de Saint-Sauveur, Anik Bissonnette passera officiellement le flambeau à Guillaume Côté le 9 août alors que se terminera la 23e évènement. Mais avant, le danseur étoile et chorégraphe fera une entrée remarquée en ouvrant les festivités avec un programme en quatre temps qui promet d'en mettre plein les yeux aux spectateurs ce soir sous le Grand chapiteau.

Guillaume Côté participera activement à l'ultime programmation d'Anik Bissonnette en présentant un spectacle qui lui permettra à la fois de se révéler au public québécois et de donner un aperçu du genre de programmation qu'il souhaite proposer au cours des prochaines années, soit un mélange de danse classique et contemporaine, mais surtout des créations spécialement conçues pour le Festival des arts de Saint-Sauveur.

Ainsi, en première partie de soirée du spectacle d'ouverture, Guillaume Côté présentera deux de ses propres créations. Tout d'abord, Body of Work, un solo hommage à Anik Bissonnette créé spécialement pour elle alors qu'elle recevait en mai dernier le prestigieux prix du Gouverneur général pour les arts du spectacle pour la réalisation artistique.

«Je suis parti du concept du corps comme simple instrument, comme outil de travail. Je voulais montrer le corps d'un danseur au summum de sa carrière. C'est une pièce très minimaliste et subtile, le tout sur la musique de Beethoven», explique-t-il.

Puis, le danseur et chorégraphe présentera Dance Me to the End of Love, une nouvelle oeuvre créée pour l'occasion sur la musique de Leonard Cohen, exécutée par un groupe de danseurs invités du Ballet national du Canada.

«Le festival fonctionne très bien et j'aimerais y apporter l'élément création. J'ai donc créé la première pièce! Je suis fan de Leonard Cohen et j'ai voulu chorégraphier sur sa musique. J'ai monté ce projet d'une durée de 36 minutes avec sept danseurs. On y retrouve des extraits de poèmes, mais aussi des chansons comme Suzanne, Tonight Will Be Fine et Dance Me to the End of Love», précise-t-il.

Guillaume Côté a intégré le Ballet national du... (Photo: Matt Barnes, fournie par le Festival des arts de Saint-Sauveur) - image 2.0

Agrandir

Guillaume Côté a intégré le Ballet national du Canada en 1998, devenant le premier danseur en 2004 et chrographe associé en 2013.

Photo: Matt Barnes, fournie par le Festival des arts de Saint-Sauveur

Danse classique et contemporaine

Originaire du Lac-Saint-Jean, Guillaume Côté a intégré le Ballet national du Canada en 1998, devenant premier danseur en 2004 et chorégraphe associé en 2013. Il était donc très important pour lui d'intégrer au spectacle d'ouverture un aspect plus classique grâce à un extrait de Giselle qui ouvrira la seconde partie.

«Je vais danser un extrait du deuxième acte de Giselle avec ma partenaire, une des plus grandes Giselle au monde, Svetlana Lunkina, une danseuse du Bolchoï. Il s'agit du pas de deux de la version du chorégraphe américain John Neumeier. Giselle est un des premiers classiques que j'ai dansés», raconte Guillaume Côté qui fera la démonstration de ses talents de chorégraphe contemporain à travers une ultime pièce, Fractals: A Pattern of Chaos. Il s'agit d'un ballet créé il y a quatre ans pour la compagnie torontoise ProArteDanza qui se produira ce soir sur scène pour la toute première fois au Québec.

«Quand je travaille en danse classique, je travaille toujours en gros plan, pour de grandes salles en amplifiant les mouvements. Pour Fractals, je voulais faire exactement l'opposé en créant de petits mouvements, de petites séquences que je reprends et répète de manière différente», ajoute-t-il.

Un ambitieux programme qui marquera le début de l'aventure du danseur étoile au sein du Festival des arts de Saint-Sauveur. L'artiste poursuivra ensuite ses mille et un projets au Ballet national du Canada, dont une nouvelle version du Petit Prince pour 2016 et une création avec ProArteDanza pour 2015. Guillaume Côté sera également en tournée mondiale avec Kings of the Dance, l'équivalent des Trois ténors en ballet.

______________________________________________________________________________

Festival des arts de Saint-Sauveur, du 31 juillet au 9 août.




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer