La ballerine Alicia Alonso danse à 91 ans

La ballerine cubaine  Alicia Alonso a esquissé... (Photo: AFP)

Agrandir

La ballerine cubaine Alicia Alonso a esquissé quelques pas de danse avec Jorge Vega, ex-danseur étoile cubain également à la retraite.

Photo: AFP

Partager

Agence France-Presse
La Havane

Retirée de la scène depuis plusieurs décennies, la ballerine cubaine Alicia Alonso a causé la surprise en esquissant à 91 ans quelques pas de danse, lundi à l'ouverture du 23e Festival de ballet de La Havane, accueillis par une longue ovation des spectateurs.

Quasiment aveugle et invalide, Alicia Alonso a dansé avec Jorge Vega, ex-danseur étoile cubain également à la retraite, sur un thème du compositeur cubain Ernesto Lecuona (1895-1963), créateur il y un siècle de sa composition la plus célèbre, La comparse, auquel le Festival rendait un hommage spécial.

«L'ovation de ce lundi a été interminable», a souligné mardi le quotidien cubain Juventud Rebelde en rendant compte de l'événement.

Alicia Alonso, directrice et chorégraphe du Ballet national de Cuba et présidente du Festival, a démontré que «son esprit dansait encore à la hauteur de la légende», a ajouté le quotidien.

Placé cette année sous le thème de «la tradition et les nouvelles voies», le festival bisannuel se veut le reflet «du ballet du passé et du ballet du futur», avec «quelques petites surprises», avait indiqué Alicia Alonso lors de la présentation du Festival.

Jusqu'au 7 novembre, le Festival offre 45 premières - dont huit mondiales - et de multiples activités parallèles, dont un gala spécial célébrant le centenaire de la naissance du danseur Igor Youskevitch, partenaire pendant plusieurs années d'Alicia Alonso.

D'autres galas sont consacrés au poète et dramaturge cubain Virgilio Piñera, en pleine réhabilitation après avoir été ostracisé par le régime de Fidel Castro jusqu'à sa mort en 1979, et, en hommage aux arts plastiques, aux trois artistes cubains Rita Longa, René Portocarrero et Mariano Rodriguez.

Parmi les compagnies invitées, figurent notamment deux compagnies américaines, le Tom Gold Dance, issu du New York City Ballet, le groupe José Manuel Carreño, les compagnies françaises Ballet Prejolcaj et Malandain Ballet Biarritz et la Jo Strømgren Kompani (Norvège).

Comme tous les deux ans, ateliers de danse, expositions d'arts plastiques, cycles de cinéma et vidéo et conférences sur la danse ponctuent les deux semaines du Festival (www.festivalballethabana.com

).




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer