2017 revue et corrigée: bilan festif

Martin Héroux, Benoit Paquette et Marc St-Martin recréent... (Photo fournie par le Rideau Vert)

Agrandir

Martin Héroux, Benoit Paquette et Marc St-Martin recréent un téléthon des sports dans 2017 revue et corrigée.

Photo fournie par le Rideau Vert

Il y avait de la matière à puiser dans l'actualité pour un bilan humoristique de 2017. Cette année a été marquée par les scandales sexuels et autres disgrâces de personnalités. Malgré quelques ratés, la nouvelle équipe d'auteurs-scripteurs de 2017 revue et corrigée a su trouver le ton juste et le bon rythme, sous la barre de René Simard.

Les deux éléphants dans la pièce...

Le spectacle aborde avec doigté le sujet délicat du mouvement #MoiAussi, qui continue à faire rouler les têtes couronnées de l'industrie du divertissement. Si le cas de Gilbert Rozon est vite réglé, dans un format artistique de TVA Nouvelles, celui d'Éric Salvail reviendra durant un sketch sur le tapis rouge d'Occupation double, émission que l'animateur déchu avait lancée et popularisée, reprise par Julie Snyder. Disons que l'offre qu'Éric Salvail fait à Pierre Karl Péladeau à la fin du numéro sera RE-FU-SÉE!

Le gag qui tombe à plat

On voit davantage Denis Coderre que Valérie Plante dans 2017 revue et corrigée, comme si les scripteurs n'avaient pas encore fait le deuil de la défaite de l'ex-maire de Montréal. Le numéro sur la Formule E, sous forme d'infopub, ne lève tout simplement pas. Montréal est ailleurs.

La nouvelle tête de turc

Sans aucun doute Justin Trudeau, qui se déhanche en fumant du pot sur l'air de Despacito. La lune de miel du premier ministre est bel et bien terminée.

La fausse bonne idée

Pour laisser à la troupe le temps de se changer entre les numéros, une vidéo montre deux douchebags au Beachclub qui font des gags. Une bonne idée, mais le résultat est inégal.

Les étoiles du match

Suzanne Champagne fait mouche avec sa savoureuse imitation de Safia Nolin. «Fuck» que c'est drôle... Ah! est-ce qu'on vient de dire fuck? 

Pour sa part, Benoit Paquette brille en Dave Morissette - aux côtés de Ron Fournier (Marc St-Martin) et Michel Bergeron (Martin Héroux). Il lance la meilleure pointe de la soirée: «Pour ceux qui ne savent pas c'est quoi TVA Sports: c'est comme RDS qui aurait manqué d'air à la naissance.»

L'imitation la plus proche de la réalité

Benoit Paquette imite également l'humoriste André Sauvé dans un numéro savoureux. Tout y est: ressemblance physique, mimique, gestuelle, intonation, élocution et timbre de la voix. L'humoriste a désormais sa doublure.

Le verdict

Durant 90 minutes bien serrées, les gags filent et défilent. On passe du nouveau look de Céline à la «suffisance» de l'animateur des Dieux de la danse, Jean-Philippe Wauthier, au déménagement du CHUM et autres «niaiseries» de Mélanie Joly. À défaut d'entracte, les concepteurs ont redoublé d'efforts pour les changements de costumes et d'accessoires. Cette cuvée, ni corsée ni acide, est bien dosée pour nous divertir intelligemment.

* * * 1/2

2017 Revue et corrigée. Mise en scène de René Simard, script-édition: Nicolas Lemay. Au Théâtre du Rideau Vert, jusqu'au 6 janvier.




Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer