2012-11-08 08:31:00.000

Sympathique retour de Marie-Lise Pilote

Marie-Lise Pilote, de retour sur scène après 13... (Photo: Édouard Plante-Fréchette, La Presse)

Agrandir

Marie-Lise Pilote, de retour sur scène après 13 ans d'absence.

Photo: Édouard Plante-Fréchette, La Presse

Partager

Éric Clément
La Presse

Sympathique retour de Marie-Lise Pilote, hier soir au Théâtre St-Denis, avec un quatrième spectacle solo qui porte bien son titre, Réconfortante.

Car elle l'est, réconfortante. Du début à la fin de son spectacle. On n'est pas plié en deux en permanence, mais on passe un très bon moment.

L'humoriste entame son spectacle avant même... que ça commence, saluant les spectateurs en train de s'asseoir et plaisantant avec eux: «Oh! Sophie Faucher est venue me voir! Elle qui est aussi dure à sortir qu'un piano!»

Après 13 ans d'absence, l'humoriste est toujours aussi douée à improviser. On s'en rendra compte toute la soirée.

Elle entame le spectacle en expliquant le titre de son spectacle: «Réconfortante, comme une grosse poutine à 3h du matin. Ça spinnera plus quand t'iras te coucher!»

Elle aborde la chirurgie esthétique: «Je sais pas ce que je pourrais me refaire; c'est vrai que plus le temps passe, plus j'ai le choix!» Sa nullité en sport: «J'ai rien d'une athlète à part le pied!» Et comment elle a étiqueté ses amies: l'amie party, «super sociable et super pas fiable», ou l'amie naine de jardin qui la valorise.

On a retrouvé avec plaisir la Fille des îles, avec ses histoires érotiques, le passage le plus applaudi de la soirée.

Son numéro de La bande rythmo était aussi un des plus réussis. Il a permis de saisir la qualité de la scénographie de Robert Boulos avec des cubes sur lesquels sont projetés les thèmes des numéros, où on voit l'humoriste se transformer en Angelina Jolie et grâce auxquels elle fait participer la salle avec un dessin animé dont il faut faire les voix. Très bien fait.

Puis, on retrouve la Méchante qui se moque de tout le monde, y compris les personnes âgées. «Les vieux, ça dort comme des bûches; pas étonnant qu'on les mette dans des foyers!»

Après l'entracte, on la retrouve en fille «non trad» qui aime les jobs de gars.

Passage sympathique sur l'équité salariale et sur la présence des femmes dans des métiers dits masculins. «Avec des femmes dans la construction, il y aurait moins de pots-de-vin et ce serait du rosé!»

Qu'elle nous raconte ensuite ses voyages, qu'elle évoque les dons de chacun ou qu'elle se prenne pour une papesse, Marie-Lise Pilote est tour à tour attachante, drôle, humaine, coquine, intéressante, jamais vulgaire et même parfois assez folle. Une folie réconfortante. Ainsi soit-elle.

___________________________________________________________________________

Marie-Lise Pilote, ce soir 20h au Théâtre St-Denis.

Partager

lapresse.ca vous suggère

  • Une nouvelle Marie-Lise Pilote

    Humour et variétés

    Une nouvelle Marie-Lise Pilote

    Après 13 ans d'absence, «la Méchante» est de retour sur scène. Mais, à 48 ans, Marie-Lise Pilote a changé; elle n'est plus seulement la «pas fine»... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer