Une acrobate du Cirque du Soleil s'est fracturé le cou

Karina Silva Poirier... (PHOTO TIRÉE DE FACEBOOK)

Agrandir

Karina Silva Poirier

PHOTO TIRÉE DE FACEBOOK

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Une artiste du Cirque du Soleil et jeune maman a été grièvement blessée, il y a une dizaine de jours, lors d'un entraînement de routine, en Floride. Karina Silva Poirier répétait son numéro solo aérien lorsqu'elle a chuté de son ruban.

L'acrobate du spectacle La Nouba, présenté à Walt Disney World, à Orlando, a subi de nombreuses fractures au crâne, au visage et au cou. Elle respire, elle répond aux stimuli, mais elle est toujours dans le coma.

Son conjoint David Poirier, un Québécois faisant aussi partie de la distribution de La Nouba, a écrit hier soir sur sa page Facebook : « Les amis, continuez de prier pour ma Karina [...], elle va de mieux en mieux chaque jour. Elle est mon héroïne. Elle se bat pour revenir avec nous ! ! ! »

Une campagne de financement a été lancée par ses proches, notamment pour payer des articles de première nécessité pour son bébé de 6 mois.

« Rendons les choses plus faciles pour David, Kyle et sa famille. Prenons soin des membres de sa famille pour qu'eux puissent prendre soin de Karina ! Tous les dons iront directement à la famille pour l'achat de couches et de formule pour le bébé, de cartes d'essence [...] et autres biens », peut-on lire sur la page du site YouCaring créée pour venir en aide à la jeune femme.

En 2009, à Montréal, un athlète ukrainien du Cirque du Soleil a fait une chute lors d'un entraînement. Il a succombé à un traumatisme crânien. En 2013, à Las Vegas, une acrobate française a perdu la vie après avoir fait une chute d'une quinzaine de mètres lors d'une représentation du spectacle . Son harnais avait cédé.

Le Cirque du Soleil a confirmé qu'un accident impliquant une artiste était survenu, le 20 octobre, lors d'un entraînement au tissu aérien. 

« De notre côté, on est dévastés par cet événement. Le cirque, on est comme une grande famille. On met tous nos efforts autour de sa récupération », a affirmé Marie-Hélène Lagacé, directrice des relations publiques du Cirque du Soleil. 

Une enquête a été ouverte par l'Occupational Safety and Health Administration, l'équivalent américain de la CNESST. Le Cirque du Soleil procède également à une enquête interne afin de voir s'il y a lieu de resserrer les mesures de sécurité, « déjà très sévères ».

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer