Les 10 ans de LOVE

Depuis sa création le 30 juin 2006, plus... (Photo fournie par le Cirque du Soleil)

Agrandir

Depuis sa création le 30 juin 2006, plus de 8 millions de spectateurs ont vu Love, premier spectacle du Cirque du Soleil appuyé par la musique d'un groupe existant.

Photo fournie par le Cirque du Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Il s'agissait du premier spectacle du Cirque du Soleil créé avec la musique d'un groupe existant. L'hommage du Cirque aux Beatles est devenu, au fil des ans, l'un des shows cultes de Las Vegas. Depuis sa création le 30 juin 2006, plus de 8 millions de spectateurs l'ont vu. À quelques semaines du lancement d'une version «remaniée», voici les faits saillants de cette production unique en son genre.

Une histoire d'amitié

Le spectacle LOVE est né de l'amitié entre Guy Laliberté et feu George Harrison, qui a éclos lors d'un week-end de Formule 1. Le Cirque du Soleil a créé le spectacle avec Apple Corps, entreprise fondée par les Beatles. Un projet qui s'est étiré sur deux ans et qui a nécessité l'accord des Beatles survivants Paul McCartney et Ringo Starr, ainsi que de Yoko Ono et d'Olivia Harrison, veuves de John Lennon et de George Harrison (mort avant la création). Le directeur de tournée Neil Aspinal, surnommé Mr. No, devait aussi donner son accord. Le documentaire All Together Now, d'Adrian Wills, retrace les moments-clés de cette production.

Contingent québécois

Dominic Champagne avait déjà créé Varekai (2002) et Zumanity (2003) lorsque Guy Laliberté lui a confié le projet du spectacle musical sur les Beatles. Lorsqu'il a reçu une première télécopie de Paul McCartney, il s'est «pincé». Lorsqu'il s'est retrouvé dans les studios d'Abbey Road, il a été pris d'un «vertige». L'humoriste François Pérusse a lui aussi participé à la création de LOVE: il a fait les montages audio à partir des voix des Beatles captées durant les enregistrements de leurs chansons. La scénographe Patricia Ruel, les chorégraphes Dave St-Pierre et Margie Gillis, l'éclairagiste Yves Aucoin et le concepteur des projections Francis Laporte ont aussi participé à la création d'origine.

The Mirage

La salle circulaire du théâtre The Mirage a été construite pour LOVE, à la demande de Guy Laliberté. La production du Cirque au Mirage a été devancée en raison de la fin dramatique du spectacle permanent de Siegfried & Roy (un tigre blanc a attaqué le magicien Roy Horn). Outre les projections sur des rideaux de tulle, l'équipe de création, menée par Chantal Tremblay, a installé plus de 6000 haut-parleurs dans la salle de quelque 2000 places (la nouvelle version compte 500 haut-parleurs de plus). À l'extérieur de la salle, les gens pouvaient s'attabler à un bar thématique baptisé The Beatles Revolution Lounge, qui a récemment été transformé en restaurant.

La musique au coeur de LOVE

La direction musicale de LOVE a été confiée au regretté Sir George Martin, qui a réalisé tous les albums des Beatles jusqu'à leur séparation. Avec son fils Giles, George a fait la sélection des pièces et signé les arrangements. On parle du montage-mixage de 130 chansons, dont une trentaine en version intégrale, parmi lesquelles All You Need Is Love, Get Back, Help!, Here Comes the Sun, Lucy in the Sky With Diamonds et Strawberry Fields Forever. L'album du spectacle, certifié multiplatine aux États-Unis et au Canada (plus d'un million d'exemplaires vendus), a remporté deux Grammy.

Les nouveautés

Outre de nouvelles chorégraphies, de nouveaux numéros acrobatiques et de nouveaux costumes, l'équipe de création a augmenté la présence visuelle des Fab Four. Plusieurs projections (signées Dandypunk) ont été ajoutées, dont une de McCartney qui chante Yesterday. Dans la nouvelle mouture, l'introduction instrumentale de Blackbird a été remplacée par It's All Too Much et la pièce I Am the Walrus a été remplacée par Twist and Shout dans une ode aux racines rock'n'roll du groupe, qui inclut également I Want to Hold Your Hand et Drive My Car. «C'était l'époque de la Beatlemanie et des fans hystériques», précise Dominic Champagne.

Une première le 14 juillet

Non, ce n'est pas parce que la pièce All You Need Is Love commence par la Marseillaise que la nouvelle mouture de LOVE sera présentée le 14 juillet. En fait, le Cirque souhaitait organiser la première le 30 juin, date exacte de la création il y a 10 ans, mais Paul McCartney donne un spectacle ce jour-là. Sir Paul a donc choisi le 14 juillet, date où il sera présent, tout comme Ringo Starr, Yoko Ono et Olivia Harrison. Les quatre membres d'Apple Corps ont d'ailleurs validé les changements proposés par Dominic Champagne et Giles Martin. Un spectacle que le metteur en scène qualifie globalement de «moins nostalgique» et d'un peu plus «joyeux» que la version originale.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer