Le Cirque Alfonse en route pour Édimbourg

Les barbus du Cirque Alfonse s'envoleront dans trois... (PHOTO IVANOH DEMERS, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Les barbus du Cirque Alfonse s'envoleront dans trois semaines pour Édimbourg, en Écosse.

PHOTO IVANOH DEMERS, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les barbus du Cirque Alfonse, qui terminent leur série de 18 représentations dimanche dans le cadre du festival Montréal complètement cirque, auront trois semaines pour se refaire une beauté avant de s'envoler pour Édimbourg. La troupe présentera son cabaret électro trad dans la programmation officielle du prestigieux festival écossais, du 7 au 29 août.

Le représentant officiel d'Alfonse, Vincent Messager, a confirmé hier au Marché international de cirque contemporain (MICC) la présence de la troupe en Écosse, où seront érigés deux chapiteaux dans un tout nouveau Circus Hub.

«C'est l'occasion pour Alfonse de lancer Barbu sur le marché international parce que tous les programmateurs de cabarets seront là-bas.»

Le cabaret d'Alfonse présenté depuis le 19 juin au théâtre Olympia a reçu le même accueil chaleureux que lors de sa création, l'été dernier. «Les gens trouvent ça sympathique, nous dit Vincent Messager. C'est tellement différent de ce qui est habituellement programmé dans les festivals de cirque.» Jonathan Casaubon, qui s'est blessé au mollet le soir de la première, réintégrera la troupe à Édimbourg.

Le directeur général de la TOHU Stéphane Lavoie s'est dit heureux d'avoir pu accueillir le Cirque Alfonse deux semaines avant le début du festival, même si les Barbus n'ont pas rempli le théâtre de 800 places tous les soirs. «On est contents d'avoir pris ce risque», a-t-il dit. L'été prochain, il pourra compter sur la présence du Cirque du Soleil, qui présentera son nouveau spectacle sous chapiteau dans le Vieux-Port à partir du mois d'avril.

Le Cirque Alfonse reprendra son spectacle Timber à partir du mois d'octobre. La pièce acrobatique qui réunira les mêmes artistes que dans Barbu sera présentée dans l'Ouest canadien, aux États-Unis et en Europe, notamment en France, en Suisse, en Suède et en Finlande. La troupe reprendra Barbu le printemps prochain dans une Spiegeltent montée près du Southbank Centre de Londres.

Nouvelle création des 7 doigts

Même si Les 7 doigts de la main n'ont rien présenté dans la programmation officielle de Montréal complètement cirque, cet été, ils ont quand même montré des extraits de leur nouvelle création à un groupe de diffuseurs, mercredi soir. Le deuxième volet de ce triptyque qui mêle danse et équilibre sera créé à Montréal en octobre.

«C'est un projet mené par Samuel Tétreault [cofondateur des 7 doigts] qui travaille à la création de trois pièces avec les chorégraphes Marie Chouinard, Victor Quijada [RUBBERBANDance] et Marcos Morau [La Veronal], a précisé le directeur général Nassib El-Husseini. On va commencer par le deuxième volet avec Victor parce que c'est le plus achevé.»

La réaction de la centaine de programmateurs présents à Montréal a été extrêmement positive, selon les commentaires que nous avons pu recueillir au Marché. Les 7 doigts ont bien sûr l'intention d'établir un calendrier de tournée pour chacune de ces créations qui découlent d'une invitation du chorégraphe Daniel Soulières de Danse-Cité.

De plus en plus d'Américains

À quelques jours de la fin du 6e festival Montréal complètement cirque, Stéphane Lavoie se réjouit de la présence de plus en plus importante de programmateurs canadiens et américains.

«Chaque année, il y a une progression. Il y a un intérêt grandissant pour le cirque contemporain aux États-Unis. On est justement en train de mettre en place un réseau de diffusion en arts du cirque pour l'Amérique du Nord.»

Les producteurs, directeurs de festivals et programmateurs américains rencontrés par La Presse, dont Jim Weiner, Dana Dugan (Chicago Contemporary Circus Festival) et Krista Bradley (Blackrock Center for Arts de Washington), ont tous exprimé le désir de participer à ce réseau qui vise entre autres à faciliter les tournées. Le festival montréalais est devenu pour eux un rendez-vous incontournable.

Entente avec Elbeuf

Du côté européen, où des liens sont tissés depuis de nombreuses années, la TOHU a signé un accord de collaboration avec le Cirque-Théâtre d'Elbeuf, théâtre circulaire de France qui programme près de 30 spectacles de cirque par saison. Il s'agit essentiellement d'une entente centrée sur la médiation culturelle et l'éducation artistique, dont Elbeuf est cité en exemple, et sur le financement privé, spécialité nord-américaine.

Le directeur sortant d'Elbeuf, Roger Leroux, s'est dit heureux d'avoir pu conclure cette entente avant son départ. «On échange beaucoup avec la TOHU depuis 2010, a-t-il indiqué. Savoir-faire, compétences, connaissances, projets, on gère tous les deux des lieux circulaires. En 2014, lors de l'événement Génération cirque Québec qu'on a organisé à Elbeuf, on a eu envie de formaliser cet accord entre nous pour maximiser ces échanges.»

Des spectacles populaires

Le spectacle de La barbotte, Entre deux eaux, a suscité un certain intérêt des programmateurs, selon Vincent Messager, qui représente le trio. «Tout le monde a trouvé le spectacle très touchant, a-t-il confié. C'est sûr qu'il doit être peaufiné, mais les diffuseurs en ont assez des spectacles uniquement acrobatiques. Ils sont à la recherche de spectacles qui créent aussi de l'émotion.»

Les autres spectacles qui ont attiré l'attention des programmateurs? Le pianiste de la compagnie finlandaise Circo Aereo, mais aussi, plus près de nous, le premier spectacle du collectif québécois Machine de cirque, ainsi que la performance d'Andréane Leclerc Cherepaka. Le cabaret Cirque Prom, de la Montréalaise Krin Haglund, a également été présenté à un groupe de programmateurs, qui se sont montrés intéressés. Beyond de la compagnie australienne Circa a aussi fait son effet.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer