Luis Javier et Miguel Cordoba: magie double

Luis Javier est le plus rêveur des jumeaux... (Photo Alain Roberge, La Presse)

Agrandir

Luis Javier est le plus rêveur des jumeaux Cordoba. Avec son frère Miguel, il présente le spectacle Mi Otro Yo à la TOHU.

Photo Alain Roberge, La Presse

Partager

Sur le même thème

En cette semaine de relâche scolaire, la TOHU nous plonge dans l'univers ludique des jumeaux espagnols Luis Javier et Miguel Cordoba. Avec Mi Otro Yo, les deux frères établis en Belgique ont conçu un spectacle à la frontière de la magie et du cirque.

Dans le monde du cirque, les duos de jumeaux sont souvent remarquables. Que l'on pense au numéro de sangles aériennes des frères anglais Andrew et Kevin Atherton, aux trapézistes allemandes Gabriele et Julia Janke ou aux contorsionnistes suédoises Jenny et Sara Haglund, les jumeaux ont sur nous, il faut bien l'admettre, un double effet de séduction!

Les frères madrilènes Luis Javier et Miguel Cordoba débarquent à Montréal avec leur spectacle Mi Otro Yo (Mon autre moi), qui joue justement sur leur complicité de jumeaux. «On avait envie de créer un spectacle ludique qui mêle magie et cirque, explique Luis Javier, de passage au Québec pour la première fois. On se dédouble, on joue sur notre vie de jumeaux. Il y a beaucoup d'humour et de poésie dans notre histoire.»

Les deux artistes établis en Belgique y multiplient les numéros d'illusion, tout en faisant des duos acrobatiques. Des numéros au sol, de la danse, du main à main, mais aussi du mime et du clown. «Mon personnage est plus rêveur, tandis que celui de mon frère est plus terre à terre, précise Luis Javier. On est comme ça dans la vie, donc ça n'a pas été difficile à transposer sur scène!»

L'histoire des jumeaux est bousculée par l'apparition d'un poulet qui s'introduit dans leurs vies. «Le poulet qu'on manipule apparaît pendant que je prépare un gâteau, détaille Luis Javier. Il se passe des choses entre nous et le poulet qui nous ramènent à la relation entre l'homme et la nature, entre l'homme et les animaux aussi. À la fin, on aborde notre rapport à l'environnement.»

La magie demeure la grande passion des frères Cordoba. Ils ont fait leurs premiers numéros à l'âge de 9 ans, confie Luis Javier. Petit à petit, ils ont découvert la magie du cirque. À l'âge de 20 ans, les deux autodidactes ont suivi la formation de l'école préparatoire de Carampa à Madrid, avant de se spécialiser en bascule et en banquine à l'École supérieure des arts du cirque de Bruxelles (ESAC).

À leur sortie de l'École, les frères Cordoba ont fondé la troupe Hopla Circus avec quatre amis de l'ESAC. Ensemble ils ont créé La familia Rodriguez, un spectacle de rue qu'ils ont promené en Europe, en Chine et au Mexique. «Après une tournée de cinq ans, on a eu envie de faire un spectacle à deux, indique Luis Javier. On a fondé la compagnie Doble Mandoble et créé en 2009 Mi Otro Yo avec le metteur en scène norvégien Rudi Jensen.»

L'été dernier, les Cordoba ont remporté le premier prix du concours de la Fédération internationale des sociétés magiques (FISM). Leur numéro de huit minutes, que vous verrez dans Mi Otro Yo, s'est mis à circuler. Au mois de décembre dernier, ils ont été invités à l'émission française Le plus grand cabaret du monde, animée par Patrick Sébastien. Depuis, c'est la folie, selon Luis Javier.

De quoi s'agit-il ? « Mon frère y joue le rôle d'un magicien qui fait un numéro d'anneaux, explique Luis Javier. Moi, je joue le rôle de son assistante maladroite, qui l'empêche de réussir son tour. En lui faisant rater son numéro, c'est moi qui fais toute la magie ! C'est un clin d'oeil à la position de la femme dans le monde de la magie... Quand on a créé Mi Otro Yo, on s'est dit qu'on y inclurait ce numéro.»

Pour Luis Javier Cordoba, la magie doit être au service du spectacle. «On ne veut pas faire des numéros de magie traditionnelle, dit-il. La magie doit avoir une répercussion sur l'histoire et sur les personnages. Si on fait disparaître une carafe d'eau, c'est parce que notre personnage a excessivement soif... On ne le fera pas sinon. Je pense qu'en jumelant la magie au cirque, on enrichit l'univers de la performance.»

Mi Otro Yo, du 5 au 10 mars, à la TOHU

Partager

lapresse.ca vous suggère

  • <em>Mi Otro Yo</em> à la TOHU : mitigé

    Cirque

    Mi Otro Yo à la TOHU : mitigé

    Les jumeaux Luis Javier et Miguel Angel Cordoba, de la compagnie Doble Mandoble, présentent, en cette semaine de relâche, à la TOHU, leur spectacle... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600147:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer