La tournée des idoles 2: des idoles et une réconciliation

Michèle Richard et Serge Laprade se retrouvent après... (PHOTO OLIVIER JEAN, LA PRESSE)

Agrandir

Michèle Richard et Serge Laprade se retrouvent après s'être brouillés il y a près de 30 ans pour partager la scène de La tournée des idoles 2.

PHOTO OLIVIER JEAN, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Hugo Meunier
Hugo Meunier
La Presse

Du riz frit (avec egg rolls) ou des burgers au poulet étaient au menu du jour à la cafétéria, perchée au 24e étage de l'immeuble des Résidences Soleil, situé en plein coeur de Montréal.

Mais outre l'odeur de la friture, une ambiance de fête flottait dans l'air à l'occasion du lancement officiel de La tournée des idoles 2, qui sera marquée par de grandes retrouvailles. Près de 30 ans après la fin de Garden Party, Michèle Richard et Serge Laprade fouleront les planches côte à côte.

Ils partageront la scène avec plusieurs anciennes gloires de l'époque yéyé lors d'une série de spectacles qui s'ébranlera dès l'automne dans la province.

Un peu plus tôt, avant la conférence de presse, Francine Mercier et d'autres locataires de la résidence de la rue Sherbrooke étaient fébriles comme des fillettes à un concert de Marie-Mai. « C'est nostalgique, ça nous rappelle notre temps ! Moi, je m'étais déjà présentée à Télé-Métropole à 7 h du matin pour assister à l'émission Jeunesse d'aujourd'hui, qui était enregistrée deux heures plus tard », a raconté Mme Mercier, avant de décocher une flèche à la musique actuelle.

«Ça vaut rien ! T'en écoutes une [chanson], tu les as toutes entendues ! 

»

Francine Mercier
Locataire des Résidences Soleil et fan des idoles

Par les fenêtres de l'étage entièrement vitré, la vue sur la ville est à couper le souffle. « Vous devriez voir ça pendant les feux d'artifice ! », s'enorgueillit une dame en train de se bercer dans une balançoire.

Au même moment, le producteur de La tournée des idoles 2, Pierre Marchand, grimpait sur scène. D'entrée de jeu, il a dressé un bilan positif de la première Tournée des idoles qui s'achève et qui a attiré 20 000 spectateurs.

L'ancien patron de MusiquePlus a aussi salué le nouveau partenariat avec les Résidences Soleil, en présence de son grand manitou et fondateur, Eddy Savoie.

Des autocars et des sections réservées aux concerts seront notamment à la disposition des résidants, a-t-on appris.

Des alliés stratégiques, puisque la moyenne d'âge des gens qui assistent aux concerts des idoles oscille autour de 60-70 ans.

Dévoilement des artistes

Plus d'un quart de siècle après avoir cartonné avec Les bras de Satan, Nelson Minville remet ça à la mise en scène en proposant cette fois une « croisière sur la mer de nos souvenirs ».

Après avoir enfilé quelques jeux de mots sur cette thématique, il a cédé la place à l'animateur Mario Lirette, qui a présenté une à une les idoles, qui attendaient dissimulées derrière un rideau à une extrémité de la salle.

D'abord les trois interprètes du trio Les Milady's, qui effectuent un retour après des années loin des projecteurs.

Autre retour, celui de l'ancien chanteur des Sultans, Bruce Huard, dont le groupe a légué une reprise populaire de La poupée qui fait non. « Elle a tu fini par dire oui, la poupée ? », a badiné Mario Lirette, déridant l'auditoire visiblement content de voir autant d'action dans sa salle à manger.

L'énergique Jenny Rock, qui a déjà fait la première partie des Rolling Stones, récidivera pour sa part avec son célèbre Douliou Douliou Saint-Tropez (Eh oui ! C'est à ce moment que vous réalisez - à la dure - que la chanson ne s'écrit pas Do You Do You), elle qui a pris part à la première mouture des idoles.

Même chose pour Patrick Zabé, qui a généré une ovation dans la salle en avançant vers la scène avec ses verres fumés et une dégaine de star. « C'est une bonne tournée avec des artistes très respectés. On est bien nourris et bien traités », a commenté le sympathique et fort occupé chanteur, qui vient d'ailleurs de sortir son propre album.

Une nouvelle vie ensemble

Puis est venu le moment tant attendu. « La bombe que vous allez pouvoir publiciser », souligne Mario Lirette à l'attention des médias sur place. Après 30 ans de brouille, Michèle Richard et Serge Laprade écumeront ensemble les salles de spectacle.

Une grosse prise, à en juger par les applaudissements nourris et l'intérêt des photographes à immortaliser le duo sous tous les angles possibles. « Après 27 ans de sabbatique de notre amitié, on a décidé de commencer une nouvelle vie ensemble. On ne parle pas du passé ! », a lancé M. Laprade, visiblement en pleine forme. Glamour et toute de vert vêtue, Michèle Richard a confié avoir senti que le courant passait avec son ancien comparse lors de la présentation faite à ses côtés au dernier Gala des Gémeaux.

«Ça va être grandiose, je suis là juste pour le bonheur maintenant !»

Michèle Richard

Michèle Richard ne croit pas que cette réunion fera ombrage aux autres artistes ou à la tournée. « Ça va être vous autres qui allez faire ça sinon ! », a ajouté l'artiste, en tapotant du doigt le torse musclé du journaliste.

Mais en attendant leurs nouvelles versions de La boîte à gogo et Capric'est fini, force est d'admettre que c'est plutôt sympathique de voir les deux artistes bras dessus bras dessous, le sourire fendu jusqu'aux oreilles.

On en oublie d'ailleurs même l'origine de leur chicane.

Au fait, c'était à cause de quoi, au juste ?

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer