Le Rocky Horror Show retrouve les planches de Londres

The Rocky Horror Show en 2008 à Sydney.... (PHOTO ARCHIVES AFP)

Agrandir

The Rocky Horror Show en 2008 à Sydney.

PHOTO ARCHIVES AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Londres

La comédie musicale The Rocky Horror Show, créée en 1973 à Londres et popularisée dans le monde par le film culte The Rocky Horror Picture Show, retrouve du 11 au 26 septembre les planches d'un théâtre londonien.

Pour fêter le 40e anniversaire du film, Richard O'Brien, le créateur, a choisi le Playhouse Theatre de Londres pour représenter sa comédie musicale déjantée dans laquelle il tiendra le rôle du narrateur en alternance avec des personnalités du monde du théâtre britannique, a précisé la production.

Un retour qui a enthousiasmé les fans de ce spectacle délirant, l'ensemble des billets pour les onze représentations prévues initialement ayant été vendus en moins de trois jours.

Mercredi, la production a donc annoncé huit nouvelles dates dont les billets seront mis en vente à partir de vendredi matin.

Une soirée de gala est également prévue le 17 septembre en partenariat avec Amnesty International, qui sera retransmise en direct dans des cinémas britanniques et européens et permettra aux invités de soutenir Ihar Tsikhanyuk, drag queen belarus qui a été battu par la police pour avoir fait campagne pour les droits des homosexuels.

«The Rocky Horror Show est une célébration fabuleuse de la liberté d'expression, un point fondamental du travail d'Amnesty», a déclaré la responsable des événements spéciaux d'Amnesty, Aikta Hancock.

«C'est l'opportunité parfaite de réunir des soutiens pour les femmes et les hommes comme Ihar et pour appeler à une justice pour toutes les personnes lesbiennes, gaies, bisexuelles, transsexuelles et inverties (LGBTI) dont les droits sont menacés», a-t-elle ajouté.

Bien qu'ayant essuyé un échec commercial lors de sa sortie en 1975, le film, qui rend un hommage parodique aux films de science-fiction, d'horreur et de série B, est devenu culte pour les amateurs de séance de minuit à travers le monde.

Dans les salles où il est toujours projeté, aux États-Unis, en France ou au Royaume-Uni, le spectacle est aussi vivant avec des acteurs et des membres du public qui rejouent des scènes.

Le scénario met aux prises un jeune couple, tout juste fiancé, avec une galerie de personnages surréalistes, dont un scientifique «travesti de Transylvanie», et Rocky, un «homme idéal» créé dans son laboratoire.

Une soirée spéciale au prestigieux Royal Albert Hall de Londres est également prévue le 27 octobre avant une tournée au Royaume-Uni qui doit débuter le 17 décembre à Brighton.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer