Décès de la comédienne Yolande Roy

Yolande Roy...

Agrandir

Yolande Roy

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Une semaine après celui qui incarnait son époux dans Le retour, Benoît Girard, la comédienne Yolande Roy est décédée dimanche à Montréal, à l'âge de 88 ans.

>>> Réagissez sur le blogue de Richard Therrien

Dans le très populaire téléroman de Michel d'Astous et Anne Boyer, elle était Yvonne, propriétaire de l'hôtel avec son mari Armand.

Yolande Roy, qui avait quitté la vie publique après le téléroman au début des années 2000, souffrait de problèmes cardiaques depuis quelques années. Elle est décédée des suites d'une maladie coronarienne.

Née au Lac-Saint-Jean, elle a passé toutes ses jeunes années à Québec, où elle a notamment chanté dans les cabarets et oeuvré à la radio, avant de s'installer à Montréal à son mariage. Elle a entrepris une longue carrière à la télévision au milieu des années 50 dans le téléroman de Guy Dufresne, Cap-aux-Sorciers, à Radio-Canada.

Se sont enchaînés de multiples rôles à la télévision. Parmi ceux-ci, celui de Blanche aura marqué les fidèles de La bonne aventure, de Lise Payette, de 1982 à 1986. Puis, celui de la grand-mère de Geneviève dans Bibi et Geneviève. Héritant souvent de personnages de femmes bienveillantes et généreuses, elle est aussi apparue dans Mont-JoyeLa Petite PatrieGrand-papaMarilyn et Virginie. Chaque fois, elle parvenait à rendre ses personnages attachants.

En plus d'apparaître à l'écran, Yolande Roy a fait énormément de doublage pour le cinéma et la télévision. On a pu entendre sa voix dans la série Anne la maison aux pignons verts et plusieurs émissions pour enfants. Elle a aussi joué au théâtre, de même qu'au grand écran dans Les vautours de Jean-Claude Labrecque et Partis pour la gloire de Clément Perron.

Son fils Matthieu Roy-Décarie, monteur au cinéma, est resté à son chevet avec sa soeur Véronique jusqu'à la fin. Il parle d'une femme discrète, qui n'aimait pas les mondanités, mais qui était «d'une grande générosité». «Elle restait extrêmement attentive à tout le monde, même dans ses derniers jours», dit-il.

M. Roy-Décarie, qui a déjà dirigé sa mère sur un plateau de doublage, se souvient qu'elle avait prêté sa voix à la mère de Minifée, et à Sophie la sorcière, dans le dessin animé de Hanna Barbera.

Veuve depuis quatre ans, elle laisse aussi dans le deuil deux petits-enfants. Ses funérailles auront lieu à l'église Saint-Albert-le-Grand à Montréal, le samedi 22 avril à 13h.

Yolande Roy a appris le décès de son ancien collègue Benoît Girard quelques jours avant sa propre mort. Avec celui de Janine Sutto, voilà bien des décès en peu de temps chez nos comédiens québécois.




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer