La liste de Jean-Carl Boucher

Jean-Carl Boucher... (PHOTO HUGO-SEBASTIEN AUBERT, LA PRESSE)

Agrandir

Jean-Carl Boucher

PHOTO HUGO-SEBASTIEN AUBERT, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

À seulement 21 ans, Jean-Carl Boucher a déjà la fibre nostalgique. Il s'ennuie du temps «où le romantisme était à l'honneur» et où la société ne tentait pas de «tuer la magie par désir d'être moderne». Une époque qu'il n'a d'ailleurs probablement jamais connue, reconnaît le co-porte-parole des Journées de la culture.

Au début de la vingtaine, l'acteur nouvellement réalisateur coscénarise son premier projet d'envergure, Kelly dans le noir. C'est ainsi qu'il catalyse ses réflexions et son immense désir de créer. Son premier film d'envergure s'adressera d'ailleurs aux gens de sa génération, promet-il.

«Ce sera une espèce de La vie d'Adèle, mais à Montréal. Je raconterai l'histoire de jeunes de 20 ans qui vivent toutes sortes de péripéties. À cet âge, on est encore perdu, pas totalement installé dans sa vie. On se cherche encore une voix, on a le sentiment d'être lost in the big city», raconte le jeune artiste.

Autodidacte - il n'a jamais étudié au Conservatoire d'art dramatique ni à l'École nationale de théâtre -, le comédien que l'on a récemment vu au grand écran dans 1987 de Ricardo Trogi déplore que le Québec d'aujourd'hui perde ses repères.

«En disant cela, je pense à l'amour, notamment. On tente d'abolir certaines valeurs, mais je pense qu'il faut garder quelque chose de plus classique. On veut être moderne et tout changer, mais, en enlevant tout, bien... on enlève vraiment tout», déplore-t-il.

Entre ses nombreux projets au cinéma, Jean-Carl Boucher ne tourne pas le dos au petit écran. On le verra notamment dès le 12 octobre dans la nouvelle série Marche à l'ombre, diffusée à Super Écran.

CINÉMA

Mistress America

«Ce film est réalisé par Noah Baumbach, à qui l'on doit notamment Frances Ha, un de mes films préférés. J'aime beaucoup son écriture. Souvent, je vais écouter ce qu'il dit sur YouTube. J'aime ses opinions. C'est un intello qui se permet d'être drôle et con à la fois, mais c'est toujours intelligent.»

Irrational Man

«Les critiques de cinéma ont torpillé ce nouveau film de Woody Allen, mais je trouve que ce long métrage est sous-estimé. C'est un de ses meilleurs films! C'est vraiment un récit pessimiste, négatif, mais j'aime personnellement les feel bad movies

MUSIQUE

Peter Henry Phillips

«Je l'avoue, Peter est un ami. Son nouvel album, The Origin, vient de sortir et je trouve sa démarche artistique extraordinaire. J'ai également eu la chance de visiter le studio où il l'a enregistré, à Saint-Adrien, en forêt. L'album est très organique: c'est comme du Radiohead, très pur. On peut facilement l'écouter en conduisant sur de grandes distances.»

LITTÉRATURE

Just Kids

«Just Kids de Patti Smith est un livre que je peux ouvrir à n'importe quelle page, n'importe quand, pour en lire quelques chapitres d'un coup. Normalement, une fois que j'ai terminé un livre, je ne le touche plus. Sauf celui-là... J'aime tellement ce livre que je le garde à côté de mon lit! Ça parle de l'art en général et c'est vraiment riche et bien écrit.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer